•   
  •   

Monde Affaire Navalny : l’ingestion de Novitchok crédible selon un Russe lié à la création du poison

21:25  20 septembre  2020
21:25  20 septembre  2020 Source:   msn.com

Affaire Navalny. L’empoisonnement de l’opposant russe pourrait bientôt être confirmé

  Affaire Navalny. L’empoisonnement de l’opposant russe pourrait bientôt être confirmé L’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OAIC), qui est affiliée à l’ONU, a mené des prélèvements dans l’organisme de l’opposant russe Alexeï Navalny pour déterminer si oui ou non il a bien été empoisonné au Novitchok. Les résultats seront connus dans les prochains jours, indique l’organisation. L’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) a confirmé jeudi avoir dépêché des experts en Allemagne pour prélever des échantillons sur l’opposant russe Alexei Navalny et indiqué que les résultats des tests pour déterminer s’il avait été empoisonné au Novitchok seraient prochainement connus.

Le président français a abordé l' affaire Navalny au cours de son discours à l 'Assemblée générale de l'ONU, demandant à la Russie «que toute la lumière soit «Au nom de la sécurité collective, je redis ici à la Russie la nécessité que toute la lumière soit faite sur la tentative d'assassinat contre un opposant

Les proches de Navalny risquent jusqu’à 7 ans de prison pour avoir ainsi violé l’article 226.1 du code pénal russe ! Léonid Rink, l’un des inventeurs du Novitchok a d’ailleurs appelé à vérifier les laboratoires scientifiques du père de Maria Pevtchikh, car il y aurait été très facile de fabriquer un

L’ancien chimiste russe Vil Mirzayanov pose pour un portrait à son domicile le 13 mars 2018 à Princeton, New Jersey. © AFP/Dominick Reuter L’ancien chimiste russe Vil Mirzayanov pose pour un portrait à son domicile le 13 mars 2018 à Princeton, New Jersey.

Un chimiste disant être impliqué dans le programme secret soviétique ayant mis au point l'agent innervant Novitchok a présenté ses excuses ce week-end à l'opposant Alexeï Navalny. Selon les autorités allemandes, ce dernier aurait en effet été victime du puissant neurotoxique.

« Je présente mes profondes excuses à Navalny pour avoir participé à cette entreprise criminelle qui a mis au point la substance qui l'a empoisonné », a affirmé samedi Vil Mirzaïanov, lors d'une interview pour la chaîne d'opposition TV Rain. Vivant désormais aux Etats-Unis, M. Mirzaïanov fut le premier à avoir révélé l'existence du Novitchok dans des articles publiés au début des années 1990.

Navalny: le poison retrouvé sur une bouteille d'eau à son hôtel, selon ses proches

  Navalny: le poison retrouvé sur une bouteille d'eau à son hôtel, selon ses proches L'équipe d'Alexeï Navalny a affirmé jeudi que des traces de l'agent innervant ayant empoisonné l'opposant selon Berlin, avaient été retrouvées sur une bouteille d'eau en plastique récupérée dans la chambre d'hôtel où il avait séjourné alors. L'avocat, politique et militant anti-corruption de 44 ans avait fait un malaise le 20 août durant un vol le ramenant à Moscou de la ville sibérienne de Tomsk, où il était venu soutenir des candidats aux élections municipales et tourner une enquête sur la corruption des élites locales.

Des soutiens de Navalny ont affirmé avoir ramassé des indices dans la chambre d’hôtel que venait de quitter l’opposant à Tomsk, en Sibérie, juste Un scientifique russe , présenté par les médias d’État comme ayant travaillé à la création du Novitchok , a mis en doute dimanche les déclarations de Vil

L’ affaire de « l’empoisonnement » de Navalny au Novitchok tourne à la farce absurde. Des demandes d’assistance juridique sur l’ affaire Navalny ont été envoyées à la France et la Suède par le parquet général de Russie, concernant notamment la fourniture des résultats de recherche

Difficile convalescence pour Navalny

Victime d'un malaise lors d'un vol en Russie le 20 août, Alexeï Navalny est revenu samedi sur sa difficile convalescence dans un hôpital berlinois où il doit réapprendre à parler depuis son empoisonnement présumé à cet agent neurotoxique. Moscou a rejeté cette possibilité, malgré les conclusions en ce sens de laboratoires allemandes, français et suédois.

Trois anciens scientifiques soviétiques, âgés maintenant de plus de 70 ans, ont jusqu'à présent affirmé publiquement avoir participé à la création du Novitchok.

« Navalny va devoir être patient mais à la fin il sera à nouveau en bonne santé », a estimé Vil Mirzaïanov, prévoyant une convalescence de « près d'un an ». Selon lui, le principal opposant au Kremlin a probablement ingurgité le poison car il semblerait qu'il n'ait pas contaminé d'autres personnes.

Alexeï Navalny a été empoisonné avant de quitter son hôtel, affirme ses proches

  Alexeï Navalny a été empoisonné avant de quitter son hôtel, affirme ses proches L'opposant russe Alexeï Navalny a été empoisonné à l'aide d'une bouteille d'eau minérale qui se trouvait dans sa chambre d'hôtel de Tomsk et non à l'aéroport de la ville de Sibérie, a affirmé, jeudi, l'équipe du militant anti-corruption. Les proches d'Alexeï Navalny ont affirmé, jeudi 17 septembre, que les traces de l'agent innervant qui l'ont empoisonné ont été retrouvées à son hôtel sur une bouteille d'eau en plastique. L'avocat de 44 ans,jeudi, l'équipe du militant anti-corruption.

Affaire Navalny : la France annonce le report d'une réunion ministérielle franco- russe . La Cour européenne des droits de l'homme a tranché. Elle a reconnu les «arrestations illégales» et les «privations de liberté arbitraires», dénoncées par l'opposant Alexeï Navalny devant les juridictions

Le ministère russe de la Justice a classé le Fonds anti-corruption d'Alexeï Navalny dans la liste des «agents de l'étranger». Le Kremlin, par l’intermédiaire de son porte-parole, Dmitri Peskov, n’a pas tardé à lui répondre

A l'inverse, un autre scientifique ayant participé à la création du Novitchok, Vladimir Ouglev, a affirmé au site russe d'investigation Proekt que la survie d'Alexeï Navalny indiquait qu'il avait été en contact avec le poison par la peau, sans l'avaler.

Des propos mis en doute par un autre scientifique

Des soutiens de Navalny ont affirmé avoir ramassé des indices dans la chambre d'hôtel que venait de quitter l'opposant à Tomsk, en Sibérie, juste avant son malaise fin août. Selon eux, des traces de Novitchok ont été retrouvées par un laboratoire allemand sur une bouteille d'eau ramassée dans sa chambre et envoyée en Allemagne.

LIRE AUSSI> Novitchok, polonium, dioxine : ces poisons qui visent les « ennemis » du Kremlin

Un scientifique russe, présenté par les médias d'Etat comme ayant travaillé à la création du Novitchok, a mis en doute ce dimanche les déclarations de Vil Mirzaïanov. Interrogé par l'agence Ria Novosti, Leonid Rink a soutenu que Mirzaïanov n'avait pas été impliqué dans la création du Novitchok et que, par conséquent, il ne connaissait pas « ses effets biologiques ».

Selon Rink, l'opposant Navalny n'a pas été exposé au Novitchok car, si cela avait le cas, « il n'aurait pas survécu ».

Alexei Navalny se moque de Poutine après que le dirigeant russe lui aurait suggéré de s'empoisonner avec un agent neurotoxique .
© Reuters Le politicien de l'opposition russe Alexei Navalny prend part à un rassemblement pour marquer le 5e anniversaire du meurtre du politicien de l'opposition Boris Nemtsov et pour protester contre les amendements proposés à la constitution du pays, à Moscou Reuters Le chef de l'opposition russe Alexei Navalny s'est moqué du président russe Vladimir Poutine pour avoir prétendument suggéré qu'il s'était empoisonné. "Bonne version. Je pense que cela mérite une étude plus approfondie.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 3
C'est intéressant!