•   
  •   

Monde Biélorussie : des dizaines de milliers de manifestants à nouveau rassemblés à Minsk contre Loukachenko

23:15  20 septembre  2020
23:15  20 septembre  2020 Source:   nouvelobs.com

Biélorussie. Poutine dit à Loukachenko être « convaincu » qu’il résoudra la crise

  Biélorussie. Poutine dit à Loukachenko être « convaincu » qu’il résoudra la crise Le président russe a rencontré son homologue biélorusse à Sotchi pour évoquer la crise politique en Biélorussie. Le pays est en proie à de nombreuses manifestations depuis le début du mois d’août depuis la réélection d’Alexandre Loukachenko. Contesté dans la rue depuis août, le président biélorusse Alexandre Loukachenko a rencontré lundi son homologue russe Vladimir Poutine, son principal soutien qui s’est dit « convaincu » qu’il surmontera la crise, sans s’avancer publiquement sur un soutien plus marqué.

Des dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées , dimanche 20 septembre, en Biélorussie pour de nouvelles marches de protestation contre la Les manifestants se sont rassemblés malgré le déploiement à Minsk de véhicules blindés, de canons à eau et de dizaines de policiers antiémeutes.

Plusieurs milliers de manifestants étaient à nouveau rassemblés samedi à Minsk , la capitale de la Biélorussie , pour protester contre la réélection du président Alexandre Loukachenko . Ces manifestants se sont réunis autour de la station de métro Pouchkinskaïa, à l'ouest du centre de

  Biélorussie : des dizaines de milliers de manifestants à nouveau rassemblés à Minsk contre Loukachenko © Copyright 2020, L'Obs

« Du balai ! » : des dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées dimanche 20 septembre à Minsk, en Biélorussie, pour une nouvelle marche de protestation contre la réélection du président Alexandre Loukachenko, malgré les pressions policières.

Vêtus de rouge et de blanc, les couleurs de l’opposition, les manifestants ont défilé sur l’avenue des Vainqueurs et se sont rendues vers le palais de l’Indépendance, la résidence d’Alexandre Loukachenko, dans le nord-ouest de la capitale, a constaté un journaliste de l’AFP.

Les manifestants biélorusses maintiennent la pression sur Loukachenko

  Les manifestants biélorusses maintiennent la pression sur Loukachenko Les manifestants biélorusses maintiennent la pression sur Loukachenko © Reuters/STRINGER LES MANIFESTANTS BIÉLORUSSES MAINTIENNE MOSCOU (Reuters) - Des dizaines de milliers de Biélorusses ont de nouveau manifesté dimanche à Minsk pour exiger le départ du président Alexandre Loukachenko. Plus d'une dizaine d'opposants à l'autocrate biélorusse, au pouvoir depuis 26 ans, ont été arrêtés, selon l'agence de presse russe Tass. Près de 400 personnes avaient déjà été interpellées samedi lors d'une manifestation de femmes, selon la police.

20/09/2020 19:25:01 : IMAGES Des dizaines de milliers de personnes se rassemblent à Minsk , au Bélarus, pour une nouvelle marche de protestation contre la réélection du président Alexandre Loukachenko , malgré les Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.

Plusieurs dizaines de milliers de manifestants ont défilé dimanche dans les rues de Minsk au lendemain de l’arrestation de nombreux membres de l’opposition. Des images ont montré samedi des officiers de police portant sans ménagement certaines manifestantes jusqu’à des fourgons

Depuis la réélection contestée d’Alexandre Loukachenko, le 9 août, des manifestations d’une ampleur historique se tiennent chaque week-end pour exiger le départ du chef d’Etat, au pouvoir depuis 26 ans.

La stratégie secrète de Poutine pour mettre Loukachenko à genoux

« Du balai ! »

Ce dimanche, les protestataires ont marché à nouveau dans une ambiance festive, agitant des drapeaux rouges et blancs. « Du balai ! », scandaient-ils à l’attention d’Alexandre Loukachenko.

« C’est en restant unis et en faisant pression en permanence qu’on pourra se débarrasser de Loukachenko », a affirmé à l’AFP Valeri Kouptsevitch, un retraité de 72 ans participant à la manifestation.

Biélorussie : la mobilisation contre Loukachenko se poursuit, Tikhanovskaïa à Bruxelles ce lundi

  Biélorussie : la mobilisation contre Loukachenko se poursuit, Tikhanovskaïa à Bruxelles ce lundi Biélorussie : la mobilisation contre Loukachenko se poursuit, Tikhanovskaïa à Bruxelles ce lundiLa veille déjà, une marche des femmes avait rassemblé des milliers de personnes dans les rues de la capitale. Elle avait également donné lieu à des centaines d'interpellations. Mais les pressions policières n'ont pas empêché la réussite de ce nouveau rendez-vous dominical et un défilé sur l'avenue des Vainqueurs jusqu'au palais de l'Indépendance, résidence de celui que l'on qualifie de « dernier dictateur d'Europe ».

Manifestation d'opposants au président du Belarus, Alexandre Loukachenko , le 20 septembre 2020 Vêtus de rouge et de blanc, les couleurs de l'opposition, des dizaines de milliers de manifestants ont défilé Les manifestants se sont rassemblés malgré le déploiement à Minsk de véhicules blindés

dizaines de milliers de personnes étaient rassemblées dimanche à Minsk , au Bélarus, pour une nouvelle marche de protestation contre la réélection du Vêtus de rouge et de blanc, les couleurs de l'opposition, les protestataires défilaient sur l'avenue des Vainqueurs et se dirigeaient en milieu

Face à la dictature, la solitude des Biélorusses

Des slogans visaient également le président russe Vladimir Poutine, soutien majeur d’Alexandre Loukachenko dans cette crise qui secoue la Biélorussie depuis un mois et demi.

« Poutine, retire ta fourchette de la patate biélorusse ! », ont lancé des protestataires, en référence à l’une des productions agricoles emblématiques de cette ex-république soviétique.

Plus de 100 arrestations

Les manifestants se sont rassemblés malgré le déploiement à Minsk de véhicules blindés, de canons à eau, et des pressions de la police. En tout, plus de 100 personnes ont été arrêtées dans le pays, selon le groupe de défense des droits humains Viasna. L’ONG a identifié au moins 80 interpellations à Minsk. Selon elle, au moins 47 personnes ont également été appréhendées au cours de manifestations en province, en particulier à Gomel, Brest et Grodno.

Les Tops et les Flops de notre envoyé spécial sur Tour de France

  Les Tops et les Flops de notre envoyé spécial sur Tour de France Le Slovène Tadej Pogacar a, ce dimanche, remporté la 107eGrande Boucle qui restera «le Tour de septembre» en raison de la pandémie de Covid-19. Retour sur les faits marquants d’une épreuve qui restera dans les mémoires. Le parcours. Le départ donne le ton. Bruxelles avait l’an dernier célébré Eddy Merckx et lancé un Tour placé sous le signe de l’audace et de l’attaque, à l’image du champion belge. Nice qui avait, en mars, vu sa «Course au soleil» amputée de sa dernière étape en raison de la pandémie de Covid-19 a relevé le défi de ce grand départ du Tour.

À la tête de la Biélorussie depuis 1994, Loukachenko a été déclaré vainqueur de l'élection présidentielle du 9 août dernier, mais la proclamation de sa victoire a été rejetée par l'opposition, qui dénonce des fraudes massives, et a provoqué d'importantes manifestations de protestation.

Plusieurs centaines de personnes qui tentaient de participer à une manifestation à Minsk en Biélorussie pour dénoncer la Des policiers maintiennent un manifestant pendant un rassemblement à Minsk , le 25 mars 2017. Biélorussie : des dizaines de milliers de manifestants à Minsk .

La militante Nina Baguinskaïa, 73 ans, devenue une figure du mouvement contre le président Loukachenko, a notamment été interpellée, avant d’être rapidement relâchée.

Le Conseil de coordination de l’opposition a mis en garde contre « une nouvelle phase dans une escalade des violences contre des manifestants pacifiques ».

« L’ampleur de la mobilisation est inédite en Biélorussie, tout comme la répression »

Réfugiée en Lituanie, la leader de l’opposition Svetlana Tikhanovskaïa, qui revendique sa victoire lors de l’élection du 9 août, a affirmé samedi, citée par son service de presse, que les « Bélarusses étaient prêts à faire tomber l’anonymat de ceux qui obéissent à des ordres criminels ».

Le président Alexandre Loukachenko refuse de s’incliner et a demandé l’aide de son homologue russe Vladimir Poutine, qui a promis un soutien sécuritaire à Minsk si nécessaire et promis au Bélarus un prêt de 1,5 milliard de dollars.


Vidéo: Biélorussie : la police procède à 400 arrestations lors d'un rassemblement contre le pouvoir à Minsk (France 24)

Covid-19 : les Français encore loin d'avoir atteint l'immunité collective

  Covid-19 : les Français encore loin d'avoir atteint l'immunité collective Selon une étude menée par Santé publique France avec l'Institut Pasteur, seuls 4,9% des Français ont été infectés par le coronavirus avant mi-mai. © Pascal GUYOT / AFP Seuls 4,9% des Français ont été infectés par le coronavirus avant la mi-mai. À la fin du confinement, mi-mai, seuls 4,9% des Français avaient été infectés par le coronavirus, soit 3,3 millions de personnes. Et seulement 3,3% de la population avaient développé des anticorps neutralisants lors de cette première vague qui a frappé la France entre février et mai.

Fermer la bandeau d’une raison de s’abonner au journal Le Monde. Manifestations en Biélorussie : « Maïdan est le scénario d’épouvante que brandit Loukachenko ». Notre journaliste Claire Gatinois répond à vos questions alors que des dizaines de milliers de personnes continuent de manifester

Des dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées ce dimanche à Minsk , au Bélarus. Une nouvelle marche de protestation contre la réélection du président Alexandre Loukachenko , malgré À découvrir également. Des dizaines de milliers de manifestants à Minsk , près de 400 arrestations.

A Louisville, les manifestants antiracistes trouvent un soutien divin .
"Le sanctuaire est ouvert !" "Le sanctuaire est ouvert!"Contraste apparent avec le rassemblement de la veille lors duquel deux policiers ont été blessés par balle, le noyau dur de la contestation, cette fois pacifique, s'est rué une fois le couvre-feu tombé, à la First Unitarian Church.

usr: 1
C'est intéressant!