•   
  •   

Monde Des grandes banques impliquées dans le blanchiment de sommes énormes

13:30  21 septembre  2020
13:30  21 septembre  2020 Source:   lexpress.fr

Crédit immobilier : les conditions d’emprunt resteront strictes jusqu'à la fin de l’année

  Crédit immobilier : les conditions d’emprunt resteront strictes jusqu'à la fin de l’année Le Haut conseil de stabilité financière (HCSF) a confirmé ce jeudi qu’il ne comptait pas assouplir les règles d’endettement imposées aux banques et aux ménages dans le cadre d’un crédit immobilier. Les courtiers alertent pourtant les autorités sur un marché à “deux vitesses”, laissant de nombreux emprunteurs sur le carreaux. Les banques seront toujours aussi attentives aux profils des ménages contractant un crédit immobilier.

Des banques accusées d'avoir blanchi d' énormes sommes d"'argent sale". Une enquête révèle le blanchiment de sommes énormes par des grandes banques .

Environ 740 millions de dollars ont été transférés par 17 grandes banques britanniques dont HSBC, Royal Bank of Scotland, Lloyds, Barclays et Coutts dans le cadre d'un réseau international de blanchiment d 'argent en provenance de Russie, révèle le journal britannique The Guardian

De l'argent sale a transité par les plus grandes institutions bancaires du monde, révèle une enquête du Consortium international des journalistes d'investigation.

Des montants astronomiques d'argent sale ont transité par les plus grandes institutions bancaires du monde (photo d'illustration) © afp.com/THOMAS COEX Des montants astronomiques d'argent sale ont transité par les plus grandes institutions bancaires du monde (photo d'illustration)

C'est une enquête internationale du Consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ). Elle révèle que des montants astronomiques d'argent sale ont transité durant des années par les plus grandes institutions bancaires du monde et dénonce les carences de la régulation du secteur.

CaixaBank et Bankia vont former la première banque d’Espagne, l’emploi va souffrir !

  CaixaBank et Bankia vont former la première banque d’Espagne, l’emploi va souffrir ! Approuvée par leurs conseils d'administration, la fusion entre CaixaBank et Bankia donnera naissance à la première banque d'Espagne par les actifs. Elle comptera 51.000 salariés mais 8.000 d'entre eux risquent d'être remerciés, de source de presse ! L'Espagne est en passe de se doter d'un nouveau mastodonte de la banque.

Ces grands noms de la finance étaient fortement malmenés en Bourse lundi, après les révélations d'un consortium de journalistes qui accusent ces géants bancaires d'avoir permis le L'enquête est fondée sur des milliers de "rapports d'activité suspecte" (SAR en anglais) adressés aux services de la police

Blanchiment : l'enquête "FinCEN Files" ébranle les grandes banques mondiales. HSBC, Deutsche Bank, ING ces grands noms de la finance étaient malmenés en Bourse lundi, après les révélations d'un consortium Des grandes banques impliquées dans le blanchiment de sommes énormes .

"Les profits des guerres meurtrières contre la drogue, des fortunes détournées des pays en développement et des économies durement gagnées volées dans le cadre d'une pyramide de Ponzi ont tous pu entrer et sortir de ces institutions financières, malgré les avertissements des propres employés des banques", détaille l'investigation, menée par 108 médias internationaux, de 88 pays.

LIRE AUSSI>> Stockage des données : le jeu risqué des banques européennes

L'enquête est fondée sur des milliers de "rapports d'activité suspecte" adressés aux services de la police financière du Trésor américain, FinCen, par des banques du monde entier. Les documents portent sur 2000 milliards de dollars de transactions, qui ont circulé entre 1999 et 2017. "Ces documents, compilés par les banques, partagés avec le gouvernement, mais gardés hors de la vue du public, exposent le gouffre béant des garanties bancaires, et la facilité avec laquelle les criminels les ont exploitées", assure le média américain Buzzfeed News, en préambule de son enquête.

Une enquête internationale révèle le blanchiment de sommes énormes par des grandes banques

  Une enquête internationale révèle le blanchiment de sommes énormes par des grandes banques 2 000 milliards de dollars d’argent sale ont transité des années durant par les plus grandes banques mondiales comme HSBC ou Deutsche Bank, d’après une enquête de l’ICIJ et du site américain BuzzFeed News. « Les profits des guerres meurtrières contre la drogue, des fortunes détournées des pays en développement et des économies durement gagnées volées dans le cadre d’une pyramide de Ponzi ont tous pu entrer et sortir de ces institutions financières, malgré les avertissements des propres employés des banques », détaille l’investigation, menée par 108 médias internationaux, de 88 pays, dont le journal « Le Monde », et publiée dimanche soir.

C' est l'étalage de linge sale du blanchiment d 'argent. Cinq des plus grandes banques au monde ont validé plus de 2 000 milliards de dollars de transactions Il s'agit d'alertes lancées par les contrôleurs internes des banques au sujet de comptes ou transactions qui pourraient servir à blanchir de l'argent.

L’enquête est fondée sur des milliers de «rapports d’activité suspecte» (SAR en anglais) adressés aux services de la police financière du Trésor «Ces documents, compilés par les banques , partagés avec le gouvernement, mais gardés hors de la vue du public, exposent le gouffre béant des garanties

Cinq grandes banques pointées du doigt

Au terme de ses recherches, Buzzfeed News affirme que "les réseaux par lesquels l'argent sale transite dans le monde sont devenus des artères vitales à l'économie mondiale".

L'investigation pointe notamment du doigt cinq grandes banques : JPMorgan Chase, HSBC, Standard Chartered, Deutsche Bank, et Bank of New York Mellon. Elles sont accusées d'avoir continué à faire transiter des capitaux de criminels présumés, et ce même après avoir été poursuivies ou condamnées pour faute financière.

LIRE AUSSI>> La banque ING ciblée par une enquête pour corruption et blanchiment d'argent

Dans un communiqué, la Deutsche Bank a assuré que les révélations du Consortium étaient en fait des informations "bien connues" de ses régulateurs et a dit avoir "consacré d'importantes ressources au renforcement de ses contrôles" et "être extrêmement attentive au respect de ses responsabilités et de ses obligations".

L'investigation pointe aussi l'impuissance des autorités américaines dans la régulation de ces transactions. Dans un communiqué publié avant la diffusion de cette enquête, la police financière du Trésor américain a averti que la diffusion des rapports d'activité suspecte était un "crime" qui "peut avoir un impact sur la sécurité nationale des États-Unis".

Pourquoi Westpac a été condamné à une amende de 1,3 milliard de dollars et comment les banques facilitent le crime international .
© Fourni par Smart Company Westpac Westpac doit payer 1,3 milliard de dollars, de loin la plus grosse amende jamais enregistrée en Australie, pour des violations de la loi anti-blanchiment d'argent et Loi sur le financement de la lutte contre le terrorisme.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 3
C'est intéressant!