•   
  •   

Monde Brexit: Theresa May accuse le gouvernement de menacer «l'intégrité du Royaume-Uni»

01:20  22 septembre  2020
01:20  22 septembre  2020 Source:   20minutes.fr

Brexit : mieux vaut un "no deal" qu’un mauvais accord pour l’Union européenne, juge la France

  Brexit : mieux vaut un "Inquiet" sur les chances du Royaume-Uni et de l'Union européenne de parvenir à un accord post-Brexit, le secrétaire d'Etat chargé des Affaires européennes, Clément Beaune, indique que la France se prépare à encaisser l'éventuel choc d'un no deal.Le secrétaire d'Etat français a souligné qu'un "no deal" (absence d'accord) serait préférable à un mauvais accord pour les Européens. "Un mauvais accord, qui cèderait trop aux Britanniques, qui leur donnerait l'accès à notre marché sans respecter nos règles, sanitaires, climatiques etc... ce serait bien pire", a-t-il dit.

" Le gouvernement met l ' intégrité du Royaume - Uni en danger". "La volonté du gouvernement d 'abandonner unilatéralement un accord international qu'il a signé conduit à questionner sa volonté de respecter pleinement l'Accord du Vendredi saint", a fustigé lors d'une séance au Parlement Theresa

La députée et ancienne Première ministre britannique Theresa May a accusé lundi l'actuel gouvernement de mettre en péril la paix en Irlande du Nord, menaçant ainsi « l ' intégrité du Royaume - Uni », avec son projet de loi qui revient en partie sur l'accord du Brexit .

La députée et ancienne Première ministre britannique a accusé l'actuel gouvernement de mettre en péril la paix en Irlande du Nord

Theresa May © Kamran Jebreili/AP/SIPA Theresa May PROJET DE LOI - La députée et ancienne Première ministre britannique a accusé l'actuel gouvernement de mettre en péril la paix en Irlande du Nord

Elle ne votera pas pour le texte proposé par son successeur Boris Johnson, car il « entraînerait des dommages incalculables pour la réputation du Royaume-Uni ». Lundi, la députée conservatrice et ancienne Première ministre britannique Theresa May a accusé l’actuel gouvernement de mettre en péril la paix en Irlande du Nord, menaçant ainsi « l’intégrité du Royaume-Uni », avec son projet de loi qui revient en partie sur l'accord du Brexit.

Brexit – L'avertissement de Joe Biden à Boris Johnson

  Brexit – L'avertissement de Joe Biden à Boris Johnson Le candidat démocrate à la Maison-Blanche conditionne tout accord commercial avec Londres au respect de l'accord de paix en Irlande.« Nous ne pouvons permettre que l'accord du Vendredi saint qui a apporté la paix en Irlande du Nord devienne une victime du Brexit, écrit le rival de Donald Trump. Tout accord commercial entre les États-Unis et le Royaume-Uni doit être subordonné au respect de l'accord et empêcher le retour d'une frontière physique. Point final.

Royaume - Uni . A ceux qui accusent son gouvernement d ‘être confus sur le Brexit , Theresa May répond qu’elle refuse de dévoiler sa stratégie avant le lancement officiel de la procédure de divorce en mars.

Theresa May adresse ainsi une fin de non-recevoir aux appels à la démission qui ont suivi les résultats des élections législatives anticipées du 8 juin La travailliste Emily Thornberry, Secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères du cabinet fantôme du Royaume - Uni , a appelé Theresa May à démissionner.

Londres a provoqué la colère des Européens en présentant un projet de loi, en cours d’examen au Parlement, qui revient partiellement sur l’accord signé en janvier avec les 27 pour encadrer sa sortie de l’Union européenne, ce qui revient de son propre aveu à une violation du droit international.

Le texte contredit en particulier des dispositions spéciales prises pour l’Irlande du Nord, afin d’éviter un retour à une frontière avec la République d’Irlande qui pourrait fragiliser l’accord de paix de 1998 qui avait mis fin à trois décennies de violences.

« La volonté du gouvernement d’abandonner unilatéralement un accord international qu’il a signé conduit à questionner sa volonté de respecter pleinement l’Accord du Vendredi saint », a fustigé lors d’une séance au Parlement Theresa May, qui avait dû démissionner après s’être elle-même heurtée à l’épineuse question de l’Irlande du Nord.

Brexit. Amal Clooney démissionne avec fracas de son rôle d’envoyée spéciale

  Brexit. Amal Clooney démissionne avec fracas de son rôle d’envoyée spéciale L’avocate Amal Clooney a démissionné, ce vendredi 18 septembre 2020, de son rôle d’envoyée spéciale du Royaume-Uni pour la liberté de la presse, jugeant « lamentable » la volonté du gouvernement britannique de revenir sur l’accord encadrant la sortie de l’Union européenne. L’avocate Amal Clooney avait été nommée en 2019 envoyée spéciale du Royaume-Uni pour la liberté de la presse. Elle décrivait ce rôle comme devant « aider le Royaume-Uni à défendre la liberté de la presse dans le monde ». Elle a décidé de démissionner de ce rôle.

La décision de Theresa May d’abandonner l’idée d’obtenir un accès à Galileo, le système européen Le Royaume - Uni développera à la place son propre système de navigation par satellite. M. Gyimah appelle les députés conservateurs qui menacent de voter contre le texte à le soutenir, les prévenant

Le Premier ministre britannique Theresa May joue sa survie après la démission jeudi de cinq de ses ministres dont celui chargé du Brexit , Dominic Raab, qui s'est dit dans l'incapacité de défendre l'accord de divorce obtenu avec Bruxelles. Theresa May en difficulté après un projet d'accord sur le Brexit .

Selon elle, ce revirement pourrait faire que « certaines communautés seront moins disposées à faire confiance au gouvernement britannique » et notamment affecter « la volonté des habitants d’Irlande du Nord de continuer à faire partie du Royaume-Uni ».

Une première approbation des députés

Très controversé au sein de la majorité conservatrice, ce projet de loi qui confie au Royaume-Uni seul le pouvoir – censé être partagé avec les Européens — de prendre certaines décisions en Irlande du Nord a pourtant reçu la semaine dernière l’approbation initiale des députés, seuls deux « Tories » ayant voté contre et 29 autres – dont Theresa May — se sont abstenus.

Les députés voteront de nouveau sur le projet de loi la semaine prochaine, avant qu’il ne soit soumis aux « Lords », dans la chambre Haute du Parlement, pour des semaines d’examen approfondi.

Brexit: Barnier se dit "déterminé" à obtenir un accord mais restera "ferme" .
Brexit: Barnier se dit "déterminé" à obtenir un accord mais restera "ferme"LONDRES (Reuters) - L'Union Européenne (UE) est déterminée à réussir un accord sur ses relations commerciales avec le Royaume-Uni mais restera ferme et réaliste dans ses rapports avec Londres après la décision du Premier ministre Boris Johnson de rompre l'accord de séparation, a déclaré mercredi le négociateur en chef des Européens sur le Brexit, Michel Barnier.

usr: 1
C'est intéressant!