•   
  •   

Monde Cour suprême: une nomination dès la fin de la semaine suivie d'un vote au Sénat

03:05  22 septembre  2020
03:05  22 septembre  2020 Source:   rfi.fr

Cour suprême américaine. Trump promet un nom rapidement, probablement une femme

  Cour suprême américaine. Trump promet un nom rapidement, probablement une femme Donald Trump a affirmé dans la nuit de samedi à dimanche qu’il proposerait rapidement un nom, celui d’une femme, pour remplacer la juge à la Cour suprême Ruth Bader Ginsburg. Évoquant une annonce dès « la semaine prochaine ».Donald Trump a affirmé dans la nuit de samedi à dimanche qu’il proposerait rapidement un nom, celui d’une femme, pour remplacer la juge à la Cour suprême Ruth Bader Ginsburg, icône de la gauche américaine décédée vendredi.

Sauter à la navigation Sauter à la recherche. Pour les autres articles nationaux ou selon les autres juridictions, voir Cour suprême . La Cour suprême des États-Unis (en anglais : Supreme Court of the United States parfois abrégé en SCOTUS ou United States Supreme Court)

La doyenne des juges de la Cour suprême américaine, Ruth Bader Ginsburg, très appréciée du Parti démocrate, est décédée à l'âge de 87 ans le 18 Pour l'heure, le chef républicain du Sénat a déclaré qu'il organiserait un vote à la chambre haute du Congrès si Donald Trump nommait un successeur

Le chef de la majorité au Sénat, Mitch McConnell, à Washington, le 9 septembre 2020. © REUTERS/Kevin Lamarque Le chef de la majorité au Sénat, Mitch McConnell, à Washington, le 9 septembre 2020.

Le président américain entend annoncer dès vendredi ou samedi le nom de la juge qu’il choisira pour succéder à Ruth Baden Ginsberg à la Cour suprême. Une nomination vivement dénoncée par les démocrates, mais le chef de la majorité républicaine au Sénat a confirmé qu’il entendait organiser un vote de confirmation dès que possible.

Baptême du prince Charles : les 40 photos officielles de la Cour grand-ducale

  Baptême du prince Charles : les 40 photos officielles de la Cour grand-ducale Le prince Charles de Luxembourg, fils du prince héritier Guillaume et de la princesse Stéphanie, a été baptisé ce samedi à l’abbaye de Clervaux. Retour en photos et en vidéo sur la cérémonie. 1/40 DIAPOSITIVES © Cour grand-ducale / Sophie Margue Le prince Charles de Luxembourg avec ses parents le grand-duc héritier Guillaume et la grande-duchesse héritière Stéphanie à l'abbaye de Clervaux, le 19 septembre 2020 Le prince Charles de Luxembourg avec ses parents le grand-duc héritier Guillaume et la grande-duchesse héritière Stéphanie à l'abbaye de Clervaux, le 19 septembre 2020 2/40 DIAPOSI

Le chef des républicains au Sénat , Mitch McConnell, a promis dès vendredi que la chambre haute se prononcerait sur un candidat de Donald Trump. Le Sénat votera "cette année", a-t-il martelé lundi sans préciser l'échéance. Sa majorité de 53 contre 47 est fine , et déjà deux sénatrices républicaines

Trois jours après le décès de la juge de la Cour suprême Ruth Bader Ginsburg, Donald Trump a annoncé Deux sénatrices républicaines refusent de voter pour nouveau un juge à la Cour suprême avant «Depuis des semaines , je dis que je ne soutiendrai pas la nomination d ' un juge à la Cour

Avec notre correspondante à Washington, Anne Corpet

« Le monde judiciaire fait le deuil d’un géant », entame Mitch McConnell avant de rendre hommage à la juge progressiste. Mais très vite le chef de la majorité républicaine revient à la politique. « En 2018, les électeurs ont augmenté notre majorité sur notre engagement à continuer à travailler avec le président Trump, en particulier sur les nominations exceptionnelles de juges. Nous allons respecter notre parole, nous allons voter cette nomination. »

Sur le plan légal, les démocrates n’ont aucun moyen de s’opposer à la procédure. C’est donc en jouant sur l’aspect moral que le chef de la minorité démocrate tente de peser sur les sénateurs républicains.

« La juge Ginsberg a dit à sa famille que son vœu le plus cher était de ne pas être remplacée jusqu’à ce que le prochain président soit investi, affirme Chuck Shumer. Il n’y a qu’un moyen pour que cette assemblée conserve sa dignité à l'issue de ce chapitre difficile. Il faut que quatre braves sénateurs républicains s’engagent à rejeter tout nominé jusqu’à l’investiture du prochain président. »

Deux sénatrices républicaines ont déjà fait part de leur intention de voter contre la nomination d’un juge à la Cour suprême avant les élections.

À lire aussi : États-Unis: qui pour remplacer Ruth Bader Ginsburg à la Cour suprême?

Le scrutin de novembre finira devant la Cour suprême, dit Trump .
Le scrutin de novembre finira devant la Cour suprême, dit Trump © Reuters/TOM BRENNER LE SCRUTIN DE NOVEMBRE FINIRA DEVANT LA COUR SUPRÊME, DIT TRUMP WASHINGTON (Reuters) - L'issue du scrutin présidentiel du 3 novembre prochain se décidera devant la Cour suprême, a déclaré mercredi le président Donald Trump, candidat à sa propre succession. Selon lui, cette hypothèse justifie que le siège laissé vacant par la mort vendredi dernier de la juge Ruth Ginsburg soit pourvu le plus rapidement possible.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 0
C'est intéressant!