•   
  •   

Monde Centrafrique: l’enrôlement polémique d’Ali Darass sur les listes électorales

10:45  22 septembre  2020
10:45  22 septembre  2020 Source:   rfi.fr

Jean-Pierre Pernaut révèle pourquoi son départ du 13 Heures de TF1 a été annoncé en catastrophe (VIDEO)

  Jean-Pierre Pernaut révèle pourquoi son départ du 13 Heures de TF1 a été annoncé en catastrophe (VIDEO) Le journaliste était l’invité de Yann Barthès dans "Quotidien", ce mardi 16 septembre 2020, sur TMC. © DR Le journaliste était l’invité de Yann Barthès dans "Quotidien", ce mar C’est la nouvelle qui a secoué le monde du petit écran ce mardi 15 septembre 2020 : Jean-Pierre Pernaut quittera bientôt la présentation du journal de 13 Heures de TF1, après 32 ans de bons et loyaux services.

La présidence confirme : Ali Darass s'est bien inscrit sur les listes électorales . Mais le chef de guerre, accusé de nombreuses exactions ne parle pas sango La présidence prend en tout cas ses distances avec cet enrôlement polémique . Son porte-parole affirme qu'il ne s'agit pas d'un accord avec le chef

Sans oublier que l ’ enrôlement n’a pas encore débuté dans le reste du pays, pointe le porte-parole du KNK, qui appelle l’Autorité nationale électorale de « dire la vérité » au pays afin, dit-il, que les acteurs impliqués dans ce processus puissent trouver des « solutions appropriées tant qu’il est encore temps ».

Le général Ali Darass dans son fief de Bambari en RCA. © RFI/MG Le général Ali Darass dans son fief de Bambari en RCA.

Sur une photo, le chef de guerre Ali Darass, à la tête de l’UPC, issu de l'ex-Séléka, apparaît en train de s'enrôler sur les listes électorales afin de pouvoir voter à la présidentielle de 2020. Or ce dernier, accusé par l’ONU d’avoir violer plusieurs fois l'accord de paix, n’est pas considéré comme Centrafricain.

La présidence confirme : Ali Darass s'est bien inscrit sur les listes électorales. Mais le chef de guerre, accusé de nombreuses exactions ne parle pas sango, la langue principale en Centrafrique. Il est issu de l'ethnie Ouda des peuls Mbororos entre le Niger et le Tchad. « Il n'est pas considéré comme Centrafricain, explique le chercheur Thierry Vircoulon. Et c'est ce qui fait scandale ».

Crimes de guerre en Centrafrique : un ex-officier arrêté et incarcéré en France

  Crimes de guerre en Centrafrique : un ex-officier arrêté et incarcéré en France Un ex-responsable de la garde du président centrafricain déchu François Bozizé a été mis en examen ce vendredi soir 18 septembre 2020, à Paris, notamment pour « complicité de crimes contre l’humanité » et « complicité de crimes de guerre », puis écroué. Eric Danboy Bagale, un Centrafricain de 41 ans, a été arrêté mardi dans l’est de la France.

En Centrafrique , après avoir reporté à plusieurs reprises le début de l ’ enrôlement des électeurs, l’Autorité nationale des élections, l’A.N.E annonce que cette ► À lire aussi : La Centrafrique reçoit un nouvel arrivage de matériel électoral . Julius Rufin Ngouadé Baba, joint par Esdras Ndikumana du

Une perspective redoutée notamment par les commerçants qui importent des produits de la Côte d’Ivoire. Pour eux, les conséquences se font déjà sentir. À ces délais d’acheminement rallongés s’ajouter un autre défi pour les importateurs : payer les fournisseurs. À cause de l’embargo sur les

Alors comment a-t-il pu s'enrôler sur les listes électorales ? Albert Mokpème, porte-parole de la présidence ne soulève que des hypothèses. Peut-être a-t-il reçu un certificat de nationalité lorsqu'il a été nommé commandant de zone en 2014, après avoir aidé Michel Djotodia à renverser le pouvoir ? Peut-être un chef de village dans la zone qu'il contrôle lui a-t-il délivré un certificat de naissance ?

Un enrôlement contesté judiciairement

La présidence prend en tout cas ses distances avec cet enrôlement polémique. Son porte-parole affirme qu'il ne s'agit pas d'un accord avec le chef de l'État Faustin Archange Touadéra en échange d'un éventuel soutien d'Ali Darass pour l'élection.

Du côté de l'opposition, on déclare simplement que l'inscription du chef de l'UPC sur les listes électorales est inadmissible. Elle sera d’ailleurs contestée au niveau judiciaire.

►À lire aussi : Centrafrique: un an après sa signature, quel bilan pour l'accord de paix ?

Centrafrique: le président Touadéra annonce sa candidature à la présidentielle de décembre .
Le président de la Centrafrique, Faustin Archange Touadéra, a annoncé samedi sa candidature à l'élection présidentielle prévue le 27 décembre, dans un pays meurtri par plus de sept années de guerre civile et encore aux deux tiers sous la coupe de groupes armés rebelles. La question est aussi de savoir si on peut tenir des élections crédibles dans un pays encore aux deux tiers aux mains de groupes armés rebelles, qui risquent de monnayer au prix fort leur soutien aux candidats ou d'empêcher le vote sur de larges portions du territoire.

usr: 3
C'est intéressant!