•   
  •   

Monde Mali : qui est Bah N'Daw, ce colonel à la retraite désigné président de la transition ?

11:25  22 septembre  2020
11:25  22 septembre  2020 Source:   lexpress.fr

"Africa Mia", émouvante épopée musicale des Maravillas de Mali, dans les pas de Boncana Maïga

  De jeunes Maliens, envoyés se former à la musique à Cuba au milieu des années 60, ont fait sensation sur l'île et au-delà en créant un groupe mythique, les Maravillas de Mali. "Africa Mia", le documentaire co-réalisé par Richard Minier, retrace leur incroyable parcours. © Fournis par Franceinfo Derrière le documentaire Africa Mia, il y a la persévérance d'un homme, Richard Minier, producteur de musique et co-réalisateur avec Edouard Salier du film sorti dans les salles françaises le 16 septembre. En janvier 2000, le cinéaste français découvre à Bamako, la capitale du Mali, un musicien qui l'intrigue : Dramane Coulibaly.

C’ est fait, un président de la transition a été désigné par le comité instituée par la junte au pouvoir depuis le putsch du 18 août. L’ex-ministre de la Défense et colonel -major à la retraite , Bah N ’ Daw , a été désigné président du Mali pendant la transition .

L'ex-ministre de la Défense Bah N ’ Daw a été désigné ce lundi à Bamako président de transition du Mali par un comité mis en place par la junte au Le nouveau président est censé officier comme chef de l 'État pendant plusieurs mois avant un retour des civils au pouvoir. Le collège institué par la junte

Le Mali sera dirigé par un ex-officier, avant un retour des civils à la tête du pays, dans une période transitoire demeurant sous l'emprise de la junte.

Bah N'Daw a été brièvement ministre de la Défense du Mali, en 2014. © HABIBOU KOUYATE / AFP Bah N'Daw a été brièvement ministre de la Défense du Mali, en 2014.

Bah N'Daw, 70 ans, va devoir sortir de sa retraite. Cet ancien colonel et éphémère ministre de la Défense en 2014 a été désigné comme président de la transition au Mali. C'est lui qui dirigera le pays pendant plusieurs mois avant un retour des civils à sa tête, dans une période transitoire demeurant sous l'emprise de la junte. La "charte de transition" prévoit en effet une transition de 18 mois, à laquelle la Cédéao s'est montrée prête à consentir après avoir insisté initialement sur un maximum de 12 mois.

Mali: un président de la transition, pour quoi faire ?

  Mali: un président de la transition, pour quoi faire ? Les chefs d’État de la région avaient donné jusqu’à ce mardi 22 septembre à la junte malienne pour annoncer un président et un premier ministre civils. C’est finalement une personnalité à la double casquette qui a été choisie : Bah N'Daw, ancien colonel major de l’armée aujourd’hui à la retraite, également passé par le poste de ministre de la Défense. La vice-présidence, elle, revient au chef de la junte qui a renversé IBK, le colonel Assimi Goïta.

Au Mali , le président de la transition est connu depuis le lundi 21 septembre 2020. Il s'agit du colonel -major à la retraite Bah N ' daw . Plus d'un mois après le départ d'IBK, Bah N 'daou vient d' être désigné en tant que président de la transition malienne. Le colonel -major à la retraite a été

Le chef de la junte au pouvoir au Mali a désigné l'ancien ministre de la Défense Ba Ndaw président de transition . Dans un bref flash spécial, le colonel Assimi Goïta s' est par ailleurs désigné vice- président de transition . «La cérémonie de prestation de serment aura lieu le vendredi 25

Comme l'a décidé lundi un comité mis en place par la junte au pouvoir depuis le putsch du 18 août, le président de la transition est flanqué d'un vice-président doté d'importantes prérogatives sécuritaires, appelé à le remplacer en cas d'incapacité et qui n'est autre que l'actuel chef de la junte, le colonel Assimi Goïta. C'est ce dernier qui a annoncé le choix opéré par un collège d'un peu plus d'une quinzaine de membres, dont sept de la junte, le reste des places revenant au mouvement dit du 5-Juin, aux syndicats, aux anciens groupes rebelles ou à la société civile.

LIRE AUSSI>> Coup d'Etat au Mali : la France en échec

Le comité a ainsi tranché des semaines de querelles entre Maliens, qui se divisaient sur le caractère civil ou militaire de la transition à venir. Les membres du comité n'ont guère eu le choix : la junte est arrivée dans la salle avec les deux noms et le comité a "pris acte", ont rapporté des participants. Le comité s'est en effet prononcé sous la pression des voisins du Mali qui réclament depuis le début un retour rapide à l'ordre constitutionnel et la nomination dans les meilleurs délais d'un président et d'un Premier ministre civils.

Défaites électorales, démissions en cascade, réorganisation… Que se passe-t-il à La République en marche ?

  Défaites électorales, démissions en cascade, réorganisation… Que se passe-t-il à La République en marche ? Le parti d'Emmanuel Macron a présenté un nouvel organigramme lors d'un bureau exécutif houleux, lundi soir. Il tente d'endiguer la crise dans laquelle il s'enfonce depuis plusieurs semaines. © Fournis par Franceinfo Des luttes intestines révélatrices d'une ambiance délétère. La République en marche (LREM) est frappée par une crise sans précédent où se multiplient les rebondissements.Le dernier en date : Mounir Mahjoubi, député de Paris et ex-secrétaire d'Etat au Numérique, est devenu le nouveau porte-parole du parti de la majorité, a appris le service politique de franceinfo, mardi 22 septembre.

Suivez en direct toute l’actualité et les infos urgentes de RFI sur Facebook et Twitter : @RFI. © 2020 Copyright RFI - Tous droits réservés. RFI n' est pas responsable des contenus provenant de sites Internet externes.

Le colonel Assimi Goïta, le chef de la junte qui s' est emparée du pouvoir au mois d'août, a, quant à lui , été désigné vice- président . Ba N'Daou et le colonel Assimi Goïta ont été nommés par un collège de 17 électeurs choisis par la junte pour superviser la transition censée aboutir dans 18 mois

Un ancien pilote d'hélicoptère formé dans l'ex-URSS

Le colonel-major Bah N'Daw, surnommé "le grand" par ses intimes en raison de sa taille (1,95 m), est un ancien pilote d'hélicoptère formé dans l'ex-URSS et qui fut aide de camp du général Moussa Traoré, dictateur qui a dirigé le pays sans partage pendant 22 ans jusqu'en 1991 et qui est décédé la semaine dernière. Il avait été nommé ministre de la Défense en mai 2014 après la déroute des forces maliennes face aux rebelles touareg dans leur bastion de Kidal (nord-est). Mais n'était resté en poste que quelques mois.

Auparavant, rappelle RFI, Bah N'Daw avait été nommé chef d'Etat-major de l'armée de l'Air, puis directeur de l'Office des Anciens combattants de 2008 à sa retraite en 2012. Polyglotte, le nouveau président de transition du Mali parle notamment français, anglais et russe. RFI souligne qu'il est avant tout un pur produit de l'armée malienne. Originaire de San, dans la région de Ségou, il débute sa formation dans le pays. Après son baccalauréat, il est incorporé dans l'armée, où il fait partie de la 7ème promotion de l'école militaire interarmées de Kati. Il complète ensuite cette formation à l'école de Guerre en France, puis en ex-URSS, où il effectue un stage en pilote d'hélicoptère.

Mali: après la désignation de Bah N’Daw, tractations sur la distribution des postes

  Mali: après la désignation de Bah N’Daw, tractations sur la distribution des postes Goodluck Jonathan attendu à Bamako ce mercredi pour 48h. Le médiateur de la Cédéao vient faire l’état des lieux de la transition en cours, deux jours après la désignation de Bah N’daw au poste président de la transition, et celle du colonel Assimi Goïta en tant que vice-président. La communauté internationale maintient la pression, dans l’attente de la nomination d’un Premier ministre de transition civil désormais. Et ce, alors que le chef de la junte a exhorté mardi la Cédéao à lever les sanctions instaurées au lendemain du coup d’État.

Le nouveau président est censé officier comme chef de l 'État pendant plusieurs mois avant un retour des civils au pouvoir. Il a remis le pouvoir à Bah N ' Daw , un colonel -major à la retraite et ancien ministre de la Défense. «Un choix qui n' était pas attendu», explique le chercheur Baba Dakono, tout

La charte de la transition telle que présentée mardi dernier à la Cédéao, lui donnait des prérogatives jugées Beaucoup devrait dépendre aussi du choix du Premier ministre, pas encore désigné , et de l ’attribution des ► À lire aussi : Qui est Bah N ’ Daw , le nouveau président de transition du Mali ?

Officier de l'Ordre national du Mali, il a aussi été décoré de la Médaille du mérite militaire et de la Médaille au mérite national, précise la BBC, rappelant que Bah N'Daw est connu pour sa rigueur dans le travail. En dépit de son brillant parcours, "il n'y a pas fondamentalement d'homme de la situation dans le pays", commente à l'AFP le chercheur Baba Dakono. "Il y a des personnalités qui sont moins clivantes et je pense qu'il fait partie des personnalités qui sont les moins clivantes".

La figure du compromis

Bah N'Daw prêtera serment vendredi, a indiqué le colonel Goïta. C'est au président qu'il appartiendra de nommer un Premier ministre, en vertu d'une charte retenue par la junte pour organiser la transition. La Cédéao réclame là aussi qu'il s'agisse d'un civil.

La Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) avait suspendu dès le 20 août le Mali de ses organes de décision et infligé un embargo financier et commercial à ce vaste pays pauvre et enclavé. Elle avait indiqué la semaine passée qu'elle lèverait ces sanctions aussitôt que la junte aurait accédé à ses exigences. La Cédéao et des partenaires du Mali comme la France s'inquiètent d'un surcroît d'instabilité propageant encore davantage à travers le Sahel le djihadisme et les violences intercommunautaires auxquelles le pays est en proie.

Mali : comment Ibrahim Boubacar Keita a perdu le pouvoir

  Mali : comment Ibrahim Boubacar Keita a perdu le pouvoir "On ne peut comprendre la chute d’IBK qu'à travers l’examen de la mise en place de son entreprise politique, caractérisée par un clientélisme concurrentiel" Les chercheurs Lamine Savane et Boubacar Haidara retracent la fin du parcours du "vieux routier de la politique malienne" dans The Conversation.L’intervention dans la crise sociopolitique malienne des militaires réunis au sein du Comité National pour le Salut du Peuple (CNSP), le 18 août, a sonné le glas de la longue carrière politique du président Ibrahim Boubacar Keita (IBK).

Monsieur Bah NDAW , Président de la transition ; Colonel Assimi GOITA, Vice- président », indique le tweet du Comité national pour le salut du Ancien officier de l ’armée de l ’aire malienne et ancien ministre de la Défense et des Anciens combattants du pays, Ba N ’ daw sera désormais chargé de

Le Mali sera dirigé pendant plusieurs mois par un colonel à la retraite et ex-ministre de la Défense, avant un retour des civils à la tête du pays, dans une Celui-ci a désigné comme président de la transition Bah Ndaw , 70 ans, éphémère ministre de la Défense en 2014. Le président est flanqué

LIRE AUSSI>> Crise au Mali : "le coup d'Etat était prévisible"

Le colonel Assimi Goïta a promis lundi soir de gagner "la guerre" contre les djihadistes, dans un discours télévisé à la veille de la fête nationale. Mais la Cédéao se veut aussi préoccupée par le mauvais exemple que donnerait une junte maintenue durablement au pouvoir. Les nouveaux maîtres de Bamako, qui ont promis dès leur arrivée de rendre à terme les commandes aux civils, voulaient conserver la mainmise sur la transition. La nomination d'un ancien militaire semble une manière de compromis.

Dans un flash interrompant les programmes de la télévision nationale, le colonel Goïta, portant toujours sa tenue de camouflage et son béret vert, a fait référence aux positions internationales en évoquant le "contexte global" et les engagements internationaux du Mali pour justifier les choix du jour. La piste d'un militaire à la retraite se dessinait depuis plusieurs jours.

Mali: Moctar Ouane nommé Premier ministre de la transition .
Au Mali, le président de la transition Bah N'Daw a signé un décret nommant le Premier ministre. C’est l’ancien ministre des Affaires étrangères Moctar Ouane qui est nommé au poste de chef de gouvernement. Avec notre correspondant à Bamako, Serge Daniel Deux jours après la cérémonie de prestation de serment du président de transition Bah N'Daw, le Mali connaît son Premier ministre civil. « Moctar Ouane, nommé Premier ministre », voici ce que dit le décret signé par le président de la transition Bah N’Daw ce dimanche 27 septembre.

usr: 0
C'est intéressant!