•   
  •   

Monde Italie : bastion de gauche, la Toscane ne bascule pas à l'extrême droite

11:30  22 septembre  2020
11:30  22 septembre  2020 Source:   lexpress.fr

Comment la violence d’extrême droite a ressurgi en Europe

  Comment la violence d’extrême droite a ressurgi en Europe Elle s’exprime dans la rue ou contre les lieux dédiés aux minorités. Elle s’étale aussi dans les médias par la voix de ses représentants politiques ou des personnalités qui la soutiennent. Elle hante enfin la police ou la justice de nombre de pays européens. La violence de l’extrême-droite est désormais omniprésente en Europe, au point qu’en Allemagne par exemple, on n’hésite plus à parler de terrorisme. Retour sur les racines de cette réémergence de l’extrême droite en Europe. Nous vous proposons également en bas de page une série de contenus pour approfondir cette thématique.

L ’ extrême droite italienne a échoué lundi à conquérir la Toscane , bastion de gauche , dont elle espérait faire un symbole triomphant de La victoire du "oui" au référendum national sur la réduction du nombre de parlementaires, promesse électorale du M5S, ne manquera pas de renforcer ce dernier.

(Belga) L ' extrême droite italienne a échoué lundi à conquérir la Toscane , bastion de gauche , dont elle espérait faire un symbole triomphant de ses ambitions nationales. Le candidat de la gauche dans cette région du centre-ouest de l' Italie , Eugenio Giani, est crédité d'environ 47% des votes

Le candidat de la gauche Eugenio Giani est crédité d'environ 47% des votes, contre quelque 40% à Susanna Ceccardi, la candidate de la Ligue de Matteo Salvini.

Le chef de la Ligue Matteo Salvini, le 21 septembre 2020 lors d'une conférence de presse après les élections régionales. © Piero CRUCIATTI / AFP Le chef de la Ligue Matteo Salvini, le 21 septembre 2020 lors d'une conférence de presse après les élections régionales.

L'extrême droite italienne espérait en faire un symbole triomphant de ses ambitions nationales. Mais elle a échoué lundi à conquérir la Toscane, un bastion de gauche depuis cinquante ans. Le candidat de la gauche dans cette région du centre-ouest de l'Italie, Eugenio Giani, est crédité d'environ 47% des votes, contre quelque 40% à Susanna Ceccardi, la candidate de la Ligue (extrême droite) de Matteo Salvini, selon des projections publiées par les télévisions italiennes.

Les Italiens appelés aux urnes malgré la progression du coronavirus

  Les Italiens appelés aux urnes malgré la progression du coronavirus Les Italiens sont appelés dimanche à défier la progression du coronavirus et aller voter, tout particulièrement aux élections régionales en Toscane, un bastion de gauche depuis un demi-siècle dont rêve de s'emparer l'extrême droite. Seulement 1.820 électeurs, confinés chez eux à cause du coronavirus, ont demandé à voter à distance. C'est le cas de l'ex-chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi, diagnostiqué avec le virus mais sorti depuis quelques jours de l'hôpital.A Rome, l'hôpital Spallanzani, établissement phare des soins contre le virus, installera un bureau de vote dans ses murs.

L ’ extrême droite italienne a échoué lundi à conquérir la Toscane , bastion de gauche , dont elle espérait faire un symbole triomphant de ses ambitions nationales. Le candidat de la gauche dans cette région du centre-ouest de l’ Italie , Eugenio Giani, est crédité d’environ 47% des votes, contre quelque

L ' extrême droite italienne espère lundi s'emparer de nouvelles régions aux mains de la gauche , dont la Toscane , joyau "rouge" depuis un demi-siècle, dont la perte affecterait la crédibilité du gouvernement au pouvoir. Les électeurs ont commencé à voter dimanche matin et auront jusqu'à

"C'est une victoire extraordinaire", a déclaré Eugenio Giani devant son comité électoral réuni à Florence, capitale de la Toscane. Son adversaire, députée européenne de 33 ans, a reconnu sa défaite et envoyé un SMS à Eugenio Giani lui demandant "de gouverner maintenant pour le bien des Toscans", selon les médias. "Nous avons stoppé Matteo Salvini", s'est de son côté félicitée la secrétaire générale du Parti démocrate local, Simona Bonafé.

LIRE AUSSI>> Italie : Salvini à l'assaut de la Toscane

La Toscane, a reconnu Matteo Salvini, "a été une bataille très dure". "Nous savions que cela aurait été très difficile" de battre la gauche qui défend son fief depuis un demi-siècle, a-t-il assuré dans la soirée au cours d'une conférence de presse à Milan, dans un décor de campagne électorale avec pour slogan sur fond bleu "Les Italiens d'abord".

Italie : Matteo Salvini à la conquête de la Toscane, bastion de la gauche

  Italie : Matteo Salvini à la conquête de la Toscane, bastion de la gauche Fief de la gauche italienne depuis un demi-siècle, la région pourrait basculer demain dans le giron de l'extrême droite emmenée par Matteo Salvini. Le "capitaine", comme l'appellent les siens, prend la parole une dizaine de minutes à peine puis laisse la place à la candidate de la Ligue, celle en laquelle il a placé tous ses espoirs pour rafler lundi la région de la Toscane à la gauche : Susanna Ceccardi, 33 ans, députée européenne et maire de la ville de Cascina, 45.000 âmes, dans la province de Pise.

Que le candidat de gauche , Eugenio Giani, l’emporte dans la région, et le Parti démocrate, et avec lui le En revanche, si la Ligue ( extrême droite ), emmenée par Susanna Ceccardi et soutenue par En cas de victoire de la Ligue en Toscane , le procès en illégitimité contre l’actuelle majorité reprendra

L ’ extrême droite italienne espère lundi s’emparer de nouvelles régions aux mains de la gauche , dont la Toscane , joyau « rouge » depuis un demi-siècle, dont la perte affecterait la crédibilité du gouvernement au pouvoir. Les électeurs ont commencé à voter dimanche matin et auront jusqu’à

Cinq régions à gauche, quatorze à droite

Six régions - quatre à gauche (Toscane, Pouilles, Campanie et Marches), deux à droite (Ligurie et Vénétie) - devaient élire de nouveaux présidents. La gauche a réussi à conserver trois régions au total (Toscane, Pouilles et Campanie), mais le front uni centre droit-extrême droite a gardé les siennes et a ravi les Marches (sud) aux partis du gouvernement de Giuseppe Conte, coalition formée voici un an entre le Mouvement 5 Etoiles (M5S) et le Parti démocrate (PD, centre gauche).

Pour la droite, ces élections censées faire vaciller la gauche "se sont transformées en élections de la stabilité susceptibles d'emmener ce gouvernement jusqu'à la fin de la législature", estimait lundi soir le quotidien Corriere della Sera, principal tirage de la péninsule. La droite dirigera désormais quatorze régions italiennes et la gauche cinq.

LIRE AUSSI>> Enrico Letta : "La droite italienne a retrouvé son identité, mais celle-ci n'est qu'apparente"

Italie: l'extrême droite espère conquérir des fiefs de gauche dont la Toscane

  Italie: l'extrême droite espère conquérir des fiefs de gauche dont la Toscane L'extrême droite italienne espère lundi s'emparer de nouvelles régions aux mains de la gauche, dont la Toscane, joyau "rouge" depuis un demi-siècle, dont la perte affecterait la crédibilité du gouvernement au pouvoir. Les électeurs ont commencé à voter dimanche matin et auront jusqu'à 15h00 heure locale ce lundi pour venir déposer leurs bulletins en suivant de strictes protocoles de sécurité, dans ce pays où la prévalence du coronavirus remonte depuis sept semaines.Six régions - quatre à gauche (Toscane, Campanie, Pouilles et Marches), deux à droite (Ligurie et Vénétie)- doivent élire de nouveaux présidents.

L ' extrême droite italienne espère lundi s'emparer de nouvelles régions aux mains de la gauche , dont la Le score gauche - droite à l 'issue des résultats régionaux, annoncés lundi soir, ne manquera pas La droite dirige déjà 13 régions italiennes et la gauche 6. La minuscule région du Val d'Aoste

Des bastions de la gauche , comme la Toscane pourraient basculer à l ’ extrême droite et fragiliser la coalition au pouvoir. Et l’ancien président du Conseil démocrate Matteo Renzi qui essaie de se relancer avec un nouveau parti Viva Italia. Ces élections sont un peu un test pour Renzi qui peut

Les élections régionales constituaient aussi un test de popularité chez les ténors de l'extrême droite : Matteo Salvini, l'ancien ministre de l'Intérieur qui cherche à conserver son leadership contesté à la droite de la droite, et la cheffe de Fratelli d'Italia, Giorgia Meloni, qui a fortement progressé cet été dans les sondages. Et ce sont des candidats de Fratelli d'Italia qui ont été choisis par la droite pour mener l'assaut dans les Marches et dans les Pouilles. Pari gagné dans les Marches avec Francesco Acquaroli, critiqué l'an dernier pour avoir participé à un dîner de nostalgiques de Mussolini, mais pari perdu dans les Pouilles pour le député européen Raffaele Fitto opposé à Michele Emiliano.

"La défaite de la droite souverainiste (...) est une excellente nouvelle pour les Pouilles", a commenté à chaud Nichi Vendola, ancien président de gauche de la région. En Campanie, la région de Naples, le candidat de la droite a reconnu également sa défaite, promettant "une opposition dure".

Matteo Salvini et sa Lega confortent en revanche leurs positions en Vénétie grâce à son populaire président léguiste Luca Zaia qui s'assure un troisième mandat avec plus de 70% des voix. La droite a conservé aussi la Ligurie, la seule région où M5S et PD avaient pourtant réussi à faire alliance sur un candidat. Les résultats n'étaient pas encore connus pour les régionales dans la petite région de la Vallée d'Aoste (nord-ouest).

Italie: Le centre-gauche conserverait de justesse la Toscane, selon un sondage

  Italie: Le centre-gauche conserverait de justesse la Toscane, selon un sondage Italie: Le centre-gauche conserverait de justesse la Toscane, selon un sondage © Reuters/REMO CASILLI ITALIE: LE CENTRE-GAUCHE CONSERVERAIT DE JUSTESSE LA TOSCANE ROME (Reuters) - Le centre gauche italien conserverait de justesse son bastion de la Toscane qu'espérait lui ravir la Ligue d'extrême droite, à l'issue des élections régionales de dimanche et lundi dans la Péninsule, selon un sondage de sortie des urnes. D'après ce sondage de la Rai, la droite conserve la Ligurie et la Vénétie et s'empare des Marches.

Le parti d' extrême droite de Matteo Salvini n'est pas parvenu à remporter la mise lors des élections régionales. Le Parti démocrate conserve la Toscane , les Toscane : pour la gauche , le calice jusqu’ à la Ligue ? La région de Florence, bastion communiste puis démocrate, pourrait tomber dans

La Ligue d' extrême droite de Matteo Salvini n'est pas parvenu à ravir à la gauche les régions de la Toscane , des Pouilles et de la Campanie. Une douche froide pour la Ligue d' extrême droite de Matteo Salvini après les élections régionales en Italie . À mesure du dépouillement de ce scrutin, qui

Un "oui" massif au référendum sur la réduction du nombre de parlementaires

Un référendum national sur la réduction du nombre de parlementaires était par ailleurs organisé en même temps que ces régionales. Et le "oui" l'a emporté avec environ 69% des voix, selon un décompte portant sur les bulletins dépouillés dans près de 95% des bureaux de vote.

"Un résultat historique" pour l'instigateur du référendum, le chef du Mouvement 5 Etoiles, Luigi Di Maio, actuel chef de la diplomatie italienne. "Nous allons avoir un parlement normal, avec 345 fauteuils et des privilèges en moins", a-t-il réagi sur Twitter. Le nombre des parlementaires passera de 945 à 600. Aujourd'hui, l'Italie a le deuxième parlement le plus nombreux d'Europe, derrière celui du Royaume-Uni (environ 1400), et devant la France (925).

Avec un taux de participation relativement élevé de 54% à ce scrutin référendaire sans suspense, les électeurs se sont bien mobilisés dimanche et lundi, en suivant de stricts protocoles de sécurité, dans ce pays où le coronavirus, dont la prévalence remonte depuis sept semaines, a fait plus de 35 600 morts.

Un couple tire au sort sa maison toscane d'une valeur de plus de 500 000 $, mais vous pourriez gagner la propriété entière pour 32 $ .
© Fourni par INSIDER Le couple a passé huit ans à rénover la maison. Jon Nurse Le couple britannique Jon et Annmarie Nurse tirent au sort leur maison de vacances à Garfagnana, une région rurale de Toscane, en Italie. La maison de quatre chambres et trois salles de bains vaut 517000 $ (400000 £) et les billets de tombola coûtent 32 $ (25 £) chacun.

usr: 3
C'est intéressant!