•   
  •   

Monde Mali: le chef de la junte demande la levée des sanctions ouest-africaines

19:25  22 septembre  2020
19:25  22 septembre  2020 Source:   lepoint.fr

"Africa Mia", émouvante épopée musicale des Maravillas de Mali, dans les pas de Boncana Maïga

  De jeunes Maliens, envoyés se former à la musique à Cuba au milieu des années 60, ont fait sensation sur l'île et au-delà en créant un groupe mythique, les Maravillas de Mali. "Africa Mia", le documentaire co-réalisé par Richard Minier, retrace leur incroyable parcours. © Fournis par Franceinfo Derrière le documentaire Africa Mia, il y a la persévérance d'un homme, Richard Minier, producteur de musique et co-réalisateur avec Edouard Salier du film sorti dans les salles françaises le 16 septembre. En janvier 2000, le cinéaste français découvre à Bamako, la capitale du Mali, un musicien qui l'intrigue : Dramane Coulibaly.

Banque africaine de développement : Immersion au cœur de 56 ans de leadership stratégique. Organisation mondiale du commerce: Ngozi Leur but évident est de changer les règles du jeu et de maintenir ces sanctions illégales envers l'Erythrée», a déclaré le chef de la diplomatie érythréenne.

C’ est pourquoi la commémoration annuelle du Jour de la Victoire, célébré par les Russes et les amis de la Russie dans le monde entier le 9 mai, est si significative. Le sacrifice héroïque des peuples russe et soviétique pour la victoire sur la machine de guerre hitlérienne

  Mali: le chef de la junte demande la levée des sanctions ouest-africaines © Fournis par Le Point

Le chef de la junte au Mali, le colonel Assimi Goïta, a pressé mardi la Communauté des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) de lever ses sanctions et réitéré son soutien à la présence des forces françaises et de l'ONU face aux jihadistes.

"Nous avons accepté les principes de la Cédéao, à savoir la nomination d'un président civil, puis la désignation d'un Premier ministre. Je pense que dans les jours à venir la Cédéao doit enlever ces sanctions pour le bonheur de la population malienne", a déclaré le colonel Goïta en marge des cérémonies du 60ème anniversaire de l'indépendance du pays.

Biélorussie : des dizaines de milliers de manifestants à nouveau rassemblés à Minsk contre Loukachenko

  Biélorussie : des dizaines de milliers de manifestants à nouveau rassemblés à Minsk contre Loukachenko Malgré les pressions policières, les manifestants exigent toujours le départ d’Alexandre Loukachenko, au pouvoir depuis 26 ans et dont la récente réélection est contestée.Vêtus de rouge et de blanc, les couleurs de l’opposition, les manifestants ont défilé sur l’avenue des Vainqueurs et se sont rendues vers le palais de l’Indépendance, la résidence d’Alexandre Loukachenko, dans le nord-ouest de la capitale, a constaté un journaliste de l’AFP.

Nous demandons au président Macky Sall de réhabiliter les victimes de Gadaye - Продолжительность: 3:03 Dakaractu TV HD 559 просмотров. Didier Super s'insurge contre la société - Продолжительность: 13:48 La mule du pape Recommended for you.

Le président Faure Gnassingbé ouvre les travaux de l ’édition 2017 du Forum des Premières dames de la CEDEAO à Niamey Le chef de l ’Etat SEM Faure Essozimna

Il s'exprimait au lendemain de la désignation comme président de la transition d'un officier à la retraite, le colonel-major Bah Ndaw, et alors que le médiateur de la Cédéao dans cette crise, l'ancien chef de l'Etat nigérian Goodluck Jonathan, est attendu mercredi au Mali.

M. Ndaw, 70 ans, ex-ministre de la Défense du président déchu Ibrahim Boubacar Keïta, doit prêter serment vendredi. C'est à lui qu'il appartiendra de nommer un Premier ministre, dont le nom n'est pas encore connu, en vertu d'une charte retenue par la junte pour organiser la transition.

La Cédéao, qui a imposé des sanctions au Mali deux jours après le putsch du 18 août contre M. Keïta, ne s'est pas encore exprimée publiquement sur le choix Bah Ndaw.

Le comité mis en place par la junte a désigné, outre le président de la transition, un vice-président, investi d'importantes prérogatives en matière de sécurité, qui n'est autre que le colonel Goïta.

USA: Biden critique le projet de Trump de nommer un candidat à la Cour suprême

  USA: Biden critique le projet de Trump de nommer un candidat à la Cour suprême USA: Biden critique le projet de Trump de nommer un candidat à la Cour suprême © Reuters/MARK MAKELA USA: BIDEN CRITIQUE LE PROJET DE TRUMP DE NOMMER UN CANDIDAT À LA COUR SUPRÊME PHILADELPHIE/WASHINGTON (Reuters) - Le candidat démocrate à la présidence des Etats-Unis Joe Biden a exhorté dimanche les républicains du Sénat à ne pas voter pour un candidat nommé à la Cour suprême à l'approche de l'élection présidentielle du 3 novembre.

L'épisode consacré à Danièle Obono d'une saga-fiction estivale de Valeurs actuelles passe mal. Cette histoire n'a pas été du goût de tout le monde. Vent debout, une grande partie de la classe politique dénonce le racisme de l 'hebdomadaire, à commencer par l'intéressée elle-même.

Nous devons redevenir nous-mêmes. Nous devons accepter qui nous sommes et ne plus avoir peur de la Bible. Soyez fières de vous et n'écoutez pas ceux qui

La Cédéao a suspendu le Mali de ses organes de décision, fermé les frontières de ses Etats membres, et stoppé les échanges financiers et commerciaux avec le Mali, à l'exception des produits de première nécessité, des médicaments, des équipements de lutte contre le coronavirus, des produits pétroliers et de l'électricité.

Cet embargo est une vive préoccupation dans ce pays pauvre et enclavé.

La Cédéao a depuis accepté une période de transition devant permettre le retour des civils au pouvoir dans un délai qui devrait être de 18 mois. Mais elle a posé comme conditions à la levée des sanctions, la nomination rapide d'un président et d'un Premier ministre de transition qui devront être des civils.

"Union sacrée"

Le colonel Goïta a par ailleurs appelé à "l'union sacrée autour du Mali", exhortant ses compatriotes à soutenir les forces nationales contre les groupes jihadistes.

Mali: un président de la transition, pour quoi faire ?

  Mali: un président de la transition, pour quoi faire ? Les chefs d’État de la région avaient donné jusqu’à ce mardi 22 septembre à la junte malienne pour annoncer un président et un premier ministre civils. C’est finalement une personnalité à la double casquette qui a été choisie : Bah N'Daw, ancien colonel major de l’armée aujourd’hui à la retraite, également passé par le poste de ministre de la Défense. La vice-présidence, elle, revient au chef de la junte qui a renversé IBK, le colonel Assimi Goïta.

«Comment pouvons-nous expliquer que ces sanctions sont dans notre propre intérêt, l’intérêt des Européens, alors que nous Les relations entre la Russie et l’Occident se sont détériorées au printemps 2014 dans le contexte de la crise ukrainienne. Les Etats-Unis et l’Union européenne ont

Étienne Epron, avocat spécialiste des mécanismes de sanctions internationales, répondait aux questions de France 24, vendredi 17 avril, sur le débat à propos des sanctions internationales relancé par la pandémie de Covid-19, alors que le pape François a appelé à la levée de ces sanctions .

"C'est l'occasion pour moi aujourd'hui de les féliciter et de les encourager pour tous les efforts qu'elles déploient pour ramener la sécurité et la paix au Mali", a-t-il déclaré.

"Et je demande aussi à la population malienne de soutenir nos forces partenaires telles que la force Barkhane, la Minusma et la force (européenne) Takuba", a ajouté le chef de la junte.

La présence au Mali depuis sept ans de militaires français et de la Minusma (Mission de l'ONU au Mali), a fait l'objet de contestations d'une partie de l'opinion. Une manifestation contre la présence française est prévue dans l'après-midi à Bamako.

Lundi soir, le colonel Goïta avait de nouveau appelé à un sursaut pour reconquérir le terrain perdu sur les groupes jihadistes.

"Les mois à venir doivent être des mois de résultats et d'engagements décisifs pour que le Mali recouvre rapidement toute sa sécurité sur tout son territoire", a-t-il dit.

Depuis des semaines, les Maliens se sont profondément divisés entre les partisans d'une transition longue confiée aux militaires et leurs contradicteurs. Les premiers arguent du temps et de l'autorité nécessaires pour engager le redressement dans un pays au bord du gouffre.

Les seconds redoutent une réédition des erreurs du passé dans un pays qui a déjà connu quatre putschs en 60 années d'indépendance.

22/09/2020 18:11:50 -          Bamako (AFP) -          © 2020 AFP

Présidentielle américaine : Des mesures pour « maintenir l’ordre » entre Trump et Biden au prochain débat .
La commission des débats a promis de revoir ses règles, après une soirée catastrophique, mardi © Photos Sipa Joe Biden et Donald Trump leur de leur premier débat télévisé, le 29 septembre 2020. CACOPHONIE - La commission des débats a promis de revoir ses règles, après un Pour de nombreux observateurs, on a assisté au « pire débat présidentiel de l’histoire ».

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 3
C'est intéressant!