•   
  •   

Monde Le Mali célèbre les soixante ans de son indépendance sans fastes

19:40  22 septembre  2020
19:40  22 septembre  2020 Source:   rfi.fr

"Africa Mia", émouvante épopée musicale des Maravillas de Mali, dans les pas de Boncana Maïga

  De jeunes Maliens, envoyés se former à la musique à Cuba au milieu des années 60, ont fait sensation sur l'île et au-delà en créant un groupe mythique, les Maravillas de Mali. "Africa Mia", le documentaire co-réalisé par Richard Minier, retrace leur incroyable parcours. © Fournis par Franceinfo Derrière le documentaire Africa Mia, il y a la persévérance d'un homme, Richard Minier, producteur de musique et co-réalisateur avec Edouard Salier du film sorti dans les salles françaises le 16 septembre. En janvier 2000, le cinéaste français découvre à Bamako, la capitale du Mali, un musicien qui l'intrigue : Dramane Coulibaly.

Soixante ans après après son indépendance , les défis à relever pour Madagascar sont immenses. Pauvreté, éducation, santé : tous les voyants sont au Les grandes dates de madagascar depuis L’ indépendance . 26 juin 1960 Madagascar devient indépendante de la France, sous la

Soixante ans après l’ indépendance du Mali , le secteur agro-pastoral reste l’un des principaux piliers de l’économie du pays, avec le coton comme pourvoyeur de devises. Malgré une population rompue au commerce régional et l’importance de plus en plus croissante du secteur minier

Le chef de la junte, Assimi Goïta, lors des cérémonies des 60 ans de l'indépendance du Mali, à Bamako, le 22 septembre 2020. © MICHELE CATTANI / AFP Le chef de la junte, Assimi Goïta, lors des cérémonies des 60 ans de l'indépendance du Mali, à Bamako, le 22 septembre 2020.

À Bamako, les cérémonies pour la fête d’indépendance ont eu lieu ce mardi matin. Et c’est le colonel Assimi Goïta, le chef de la junte, qui a présidé les festivités.

Avec notre envoyée spéciale à Bamako, Florence Morice

Le Mali célèbre ce mardi ses 60 ans. Une fête d’indépendance dans un contexte particulier, un mois après le coup d’État du 18 août qui a renversé l’ex-président IBK, et au lendemain de la désignation de Bah N’Daw, officier à la retraite et ancien ministre de la Défense, au poste de président de la transition.

Biélorussie : des dizaines de milliers de manifestants à nouveau rassemblés à Minsk contre Loukachenko

  Biélorussie : des dizaines de milliers de manifestants à nouveau rassemblés à Minsk contre Loukachenko Malgré les pressions policières, les manifestants exigent toujours le départ d’Alexandre Loukachenko, au pouvoir depuis 26 ans et dont la récente réélection est contestée.Vêtus de rouge et de blanc, les couleurs de l’opposition, les manifestants ont défilé sur l’avenue des Vainqueurs et se sont rendues vers le palais de l’Indépendance, la résidence d’Alexandre Loukachenko, dans le nord-ouest de la capitale, a constaté un journaliste de l’AFP.

Mais cette tranche de vie, dix ans après le cinquantenaire célébré en 2010 avec faste et solennité, se passera malheureusement Pour la première fois, en effet, le jour de la fête nationale du Mali a lieu sans président de la République et sabs gouvernement, encore qu’en réalité aucune des institutions

L’Algérie célèbre les 55 ans de son indépendance . En Écosse, un enfant se souvient de sa vie antérieure : retour sur les lieux - Продолжительность: 48:13 bouddhismeaufeminin Recommended for you.

L'investiture de celui-ci est prévue ce vendredi, et ce matin, Bah N’Daw n’était pas présent au défié militaire organisé à Bamako pour ce soixantenaire. On a noté en revanche la présence, en tenue militaire, du général Amadou Sanogo, auteur du putsch qui avait renversé Amadou Toumani Touré en 2012. Détenu pendant plus de six ans pour l'assassinat présumé de soldats anti-putschistes, il était resté très discret depuis sa libération provisoire en janvier dernier.

La cérémonie, ce mardi, a été plutôt sobre, surtout si on la compare à celles, grandioses, du cinquantenaire du Mali. Officiellement, on le justifie par le contexte intérieur mais également en raison de la pandémie de Covid-19. D’ailleurs, pratiquement tout le monde portait un masque.

USA: Biden critique le projet de Trump de nommer un candidat à la Cour suprême

  USA: Biden critique le projet de Trump de nommer un candidat à la Cour suprême USA: Biden critique le projet de Trump de nommer un candidat à la Cour suprême © Reuters/MARK MAKELA USA: BIDEN CRITIQUE LE PROJET DE TRUMP DE NOMMER UN CANDIDAT À LA COUR SUPRÊME PHILADELPHIE/WASHINGTON (Reuters) - Le candidat démocrate à la présidence des Etats-Unis Joe Biden a exhorté dimanche les républicains du Sénat à ne pas voter pour un candidat nommé à la Cour suprême à l'approche de l'élection présidentielle du 3 novembre.

Mais cette tranche de vie, dix ans après le cinquantenaire célébré en 2010 avec faste et solennité, se passera malheureusement, au-delà de la morosité, dans la Le Mali souffre aujourd’hui, c’est peu dire. Les deux tiers du territoire national échappent dramatiquement à la souveraineté nationale.

Soixante ans d ’ indépendance , et pourtant la dépendance n’a jamais été aussi palpable. Que retenir des soixante années d’existence du Mali contemporain ? Le constat est amer et force est Car il n’y a rien de glorieux pour un pays de fêter ses 60 ans d ’ indépendance avec des militaires putschistes

C’est Assimi Goïta, chef de la junte qui a renversé l’ex-président IBK, qui a présidé ces courtes célébrations - moins d'une heure -, lui qui conserve le poste de vice-président dans la transition. Son intervention fut brève. Fidèle à sa réputation, Assimi Goïta n’est pas resté plus de quelques minutes à la tribune où l’attendaient les journalistes. Il a appelé les Maliens à l’« union sacrée » et à soutenir les forces armées étrangères présentes au Mali dans la cadre de la lutte contre le terrorisme : « Nous demandons à la population malienne de soutenir les forces armées de défense et de sécurité. Et c’est l’occasion aussi, pour moi, de demander à la population de soutenir nos partenaires, avec la force Barkhane, la Minusma, la force G5, la force Takouba. »

Un message pour la Cédéao

Un message qui n’est pas anodin quand on sait que la présence de militaires français et onusiens depuis sept ans au Mali est contestée par une partie de la population.

Mali : qui est Bah N'Daw, ce colonel à la retraite désigné président de la transition ?

  Mali : qui est Bah N'Daw, ce colonel à la retraite désigné président de la transition ? Le Mali sera dirigé par un ex-officier, avant un retour des civils à la tête du pays, dans une période transitoire demeurant sous l'emprise de la junte.

Jeudi, jour anniversaire de l' indépendance de l'Algérie proclamée il y a cinquante ans, un spectacle avec 10 000 jeunes, au stade olympique d'Alger, retracera les étapes de la lutte pour y parvenir. L'Algérie fête sans panache le cinquantième anniversaire de son indépendance .

17 février 2008. Le Kosovo déclarait unilatéralement son indépendance de la Serbie. Pristina célébrait autour de son nouveau monument ''Newborn'', symbole d'

Le second message du colonel Goïta s’adressait lui à la Cédéao, qui avait donné jusqu’à aujourd’hui à la junte pour désigner un président et un Premier ministre civils sous peine de renforcer l’embargo en place depuis un mois. Pour le colonel Goïta, il est temps de lever ces sanctions : « Nous avons toujours placé l’intérêt supérieur du Mali. Nous n’avons jamais placé notre intérêt personnel. Raison pour laquelle nous avons accepté les principes de la Cédéao. À savoir, la désignation d’un président civil et la désignation d’un Premier ministre. Je pense que dans les jours à venir, la Cédéao doit enlever ses sanctions pour le bonheur de la population malienne. »

La Cédéao n’a pas encore réagi aux dernières annonces et notamment à la nomination d’un président de la transition. Une source au sein de l’organisation estimait hier que les choses allaient « dans le bon sens ». Mais la Cédéao attend avant de se prononcer le nomination d‘un Premier ministre civil.

L’ancien président du Nigeria attendu au Mali

Goodluck Jonathan, le médiateur, est attendu à Bamako mercredi soir et doit faire le point avec la junte jeudi. C’est à ce moment qu’elle devrait y voir plus clair, car il reste des étapes à franchir avant d’avoir une idée précise du visage qu’aura cette transition : la nomination du Premier ministre donc, mais aussi la répartition des postes clés au sein du gouvernement et enfin le partage des rôles entre le président et le vice-président, qui est donc le colonel Goïta, chef de la junte, et qui dans le projet de charte de la transition concentre énormément de pouvoirs. Trop pour la Cédéao qui a demandé une révision de ce document sur ce point.

À Accra, la semaine dernière, les chefs d'État de la sous-région avaient aussi exigé la dissolution de la junte, le Comité pour le salut du peuple, dès l’entrée en fonction de cette transition. Ce lundi soir, de nombreux observateurs craignaient encore que le choix d’un ancien militaire pour la présidence soit une manière déguisée de contourner cette exigence pour « garder la main ».

Biélorussie : "Loukachenko doit partir", dit Macron avant une visite en Lituanie .
Emmanuel Macron effectuera de lundi à mercredi sa première visite en Lituanie et en Lettonie, deux États baltes qui espèrent son appui face à la crise politique en Biélorussie et aux pressions russes. À la veille de son départ, il a défendu que le président contesté Alexandre "Loukachenko doit partir". Le président biélorusse Alexandre Loukachenko "doit partir", selon le président français. Emmanuel Macron l’a dit dimanche 27 septembre à la veille de sa première visite de lundi 28 à mercredi 30 septembre en Lituanie et en Lettonie, deux pays baltes centraux dans la crise politique en Biélorussie et qui espèrent l’appui de Paris.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 3
C'est intéressant!