•   
  •   

Monde Le scrutin de novembre finira devant la Cour suprême, dit Trump

01:15  24 septembre  2020
01:15  24 septembre  2020 Source:   fr.reuters.com

Donald Trump fonce sur la Cour suprême

  Donald Trump fonce sur la Cour suprême Donald Trump a tout à gagner en désignant d’ici au 3 novembre celui ou celle qui remplacera Ruth Bader Ginsburg à la Cour suprême. Donald Trump savait exactement ce qu’il faisait lorsqu’il a rendu publique, le 9 septembre, une liste de 20 candidats possibles pour une nomination à la Cour suprême. À 87 ans, Ruth Bader Ginsburg, elle, pensait se remettre de son cinquième cancer et indiquait suivre un entraînement physique pour tenir au moins jusqu’au 3 novembre, date de la présidentielle, et si possible jusqu’au 20 janvier, date de l’investiture du prochain président.

Une femme monte les marches de la Cour suprême des Etats-Unis, le 15 juin 2020 à Washington, DC. (image d'illustration). Trois jours après le décès de la juge Outre Lisa Murkowski, une autre sénatrice républicaine, Susan Collins, s'est dite opposée à un vote avant le scrutin . Le chef de la majorité

« La Cour suprême sera peut-être amenée à décider de l’issue de cette élection présidentielle, si elle est contestée devant les tribunaux en raison notamment de l’arrivée après le 3 novembre des bulletins par correspondance, confirme la chercheuse. Une Cour suprême majoritairement conservatrice

USA-COUR-SUPREME-ELECTION:Le scrutin de novembre finira devant la Cour suprême, dit Trump

LE SCRUTIN DE NOVEMBRE FINIRA DEVANT LA COUR SUPRÊME, DIT TRUMP © Reuters/TOM BRENNER LE SCRUTIN DE NOVEMBRE FINIRA DEVANT LA COUR SUPRÊME, DIT TRUMP

WASHINGTON (Reuters) - L'issue du scrutin présidentiel du 3 novembre prochain se décidera devant la Cour suprême, a déclaré mercredi le président Donald Trump, candidat à sa propre succession.

Selon lui, cette hypothèse justifie que le siège laissé vacant par la mort vendredi dernier de la juge Ruth Ginsburg soit pourvu le plus rapidement possible.

Première manifestation anti-Netanyahu à Jérusalem depuis le reconfinement

  Première manifestation anti-Netanyahu à Jérusalem depuis le reconfinement Plusieurs milliers de manifestants se sont rassemblés dimanche soir à Jérusalem pour réclamer le départ du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, inculpé pour corruption et accusé de mauvaise gestion de la crise sanitaire, alors que le pays est reconfiné depuis vendredi. Les manifestations ont été autorisées malgré le reconfinement, dans le cadre duquel les Israéliens ne peuvent toutefois sortir de chez eux que dans un rayon d'unLes manifestations ont été autorisées malgré le reconfinement, dans le cadre duquel les Israéliens ne peuvent toutefois sortir de chez eux que dans un rayon d'un kilomètre pour se détendre, et plus loin uniquement pour aller faire des courses ou pour travailler si leur profession est j

Matt Margolis de PJMedia.com rapporte que lors d’une interview exclusive sur Fox & Friends lundi matin, le président Trump a révélé que sa liste de candidats potentiels à la Cour suprême pour combler le poste laissé vacant par Ruth Bader Ginsburg a été réduite à cinq et qu’il annoncera son

La volonté du président Donald Trump de remplacer la juge Ruth Bader Ginsburg, décédée vendredi, avant le scrutin du 3 novembre est « juste un Les Républicains disposent d’une légère majorité au Sénat (53-47), où le choix du président pour la Cour suprême doit être confirmé à la majorité des voix.

"Je pense que cela finira à la Cour suprême et je pense qu'il est très important d'avoir neuf juges", a déclaré Donald Trump à la presse.

Donald Trump a mis en doute à plusieurs reprises la sincérité de l'élection présidentielle de novembre, disant, sans en apporter la preuve, que le recours au vote par correspondance allait conduire à des fraudes.

"Cette arnaque que les démocrates sont en train de monter, c'est une arnaque, l'arnaque se retrouvera devant la Cour suprême des Etats-Unis et je pense qu'avoir une situation de quatre contre quatre n'est pas une bonne situation", a-t-il dit.

(Jeff Mason et Eric Beech; version française Nicolas Delame)


Vidéo: Un nouveau juge à la Cour suprême : le droit à l'avortement bientôt remis en cause aux Etats-Unis ? (France 24)

Cour suprême: Trump promet une candidate dès la fin de semaine

  Cour suprême: Trump promet une candidate dès la fin de semaine Donald Trump a annoncé lundi qu'il désignerait en fin de semaine une nouvelle juge pour la Cour suprême afin de succéder à Ruth Bader Ginsburg et a martelé que le vote au Sénat devrait se tenir avant l'élection présidentielle, attisant une féroce bataille politique qui accapare déjà la campagne. Balayant les cris d'indignation des démocrates, le président a estimé que le Sénat, à majorité républicaine, avait "largement le temps" de confirmer laBalayant les cris d'indignation des démocrates, le président a estimé que le Sénat, à majorité républicaine, avait "largement le temps" de confirmer la nomination d'une nouvelle magistrate avant le scrutin du 3 novembre qui l'opposera à Joe Biden.

Deux femmes devant la Cour suprême des Etats-Unis après l'annonce du décès de Ruth Bader Ginsburg, le 18 septembre 2020 ( AFP / ALEX EDELMAN ). Donald Trump a annoncé lundi qu'il désignerait en fin de semaine une nouvelle juge pour la Cour suprême afin de succéder à Ruth

Le procès en destitution du président américain devant le Sénat a débuté ce jeudi 16 janvier avec Donald Trump , visé par les chefs d'accusation d'obstruction au Congrès et d'abus de pouvoir Face au candidat de Trump à la Cour suprême , cette sénatrice a posé 15 fois la même question

AOC qualifie Trump de «suprémaciste blanc» après les commentaires du débat sur les Proud Boys. La représentante .
Alexandria Ocasio-Cortez (D-NY) a qualifié le président Donald Trump de «suprémaciste blanc» à la suite de ses commentaires sur les Proud Boys lors du débat électoral de mardi. © Tom Williams / Pool / Getty Images Rep.Alexandria Ocasio-Cortez (D-NY) s'exprimant lors d'une audition du comité de surveillance et de réforme de la Chambre le 24 août 2020. Elle a critiqué le président Donald Trump à propos de ses commentaires à Proud Boys lors du débat électoral.

usr: 1
C'est intéressant!