•   
  •   

Monde L'opposition ivoirienne appelle à manifester contre Ouattara

01:27  21 septembre  2020
01:27  21 septembre  2020 Source:   aljazeera.com

Présidentielle en Côte d'Ivoire: Alassane Ouattara, le dernier round

  Présidentielle en Côte d'Ivoire: Alassane Ouattara, le dernier round Sa décision, en mars, de ne pas se présenter à l’élection avait été unanimement saluée. Il assurait vouloir « laisser la place à une nouvelle génération ». Mais à 78 ans, Alassane Ouattara, président de la Côte d’Ivoire depuis 2010, repart en campagne suite au décès de son dauphin, son « fils », Amadou Gon Coulibaly. Sa candidature cristallise désormais toutes les tensions et elle semble fédérer l’opposition contre elle. Trente ans après leDe notre correspondant à Abidjan,

Le principal challenger de l'élection présidentielle de Côte d'Ivoire et un groupe de partis d'opposition ont appelé à une campagne de désobéissance civile pour arrêter la candidature du président Alassane Ouattara pour un troisième mandat le 31 octobre.

L'élection est considérée comme l'un des plus grands tests de stabilité de la nation ouest-africaine depuis qu'un vote contesté a conduit à une brève guerre civile en 2010-11. Le Conseil constitutionnel de

Côte d'Ivoire a autorisé Ouattara, l'ancien président Henri Konan Bedie et deux autres candidats à contester le vote.

Bedie a déclaré à une salle bondée du parti de l'opposition PDCI à Abidjan que les parties, après une réunion dimanche, s'étaient réunies pour arrêter la candidature de Ouattara au troisième mandat.

Présidentielle en Côte d'Ivoire: Henri Konan Bédié, la revanche du «Sphinx de Daoukro»

  Présidentielle en Côte d'Ivoire: Henri Konan Bédié, la revanche du «Sphinx de Daoukro» À 86 ans, Henri Konan Bédié n’a rien perdu de sa hargne politique. Brouillé avec son ex-allié et actuel président Alassane Ouattara, l’ancien chef de l’État ivoirien, déposé par un putsch à Noël 1999, repart à la reconquête de son fauteuil perdu. Candidat à la présidentielle du 31 octobre, il entend fédérer l’opposition autour de lui. « Le stupide coup d’État de 1999 ». Ce 12 septembre, c'est par ces mots qu’Henri Konan Bédié, 86 ans, conclut son discours de trente minutes, debout devant la foule de dizaines de milliers de ses partisans réunis sur la place Jean-Paul II à Yamoussoukro.

"Il nous appartient, à la lumière de tout ce qui a été dit ici, de protéger la stabilité de la nation", a déclaré Bedie. «Face aux abus d'autorité, il n'y a qu'un seul mot d'ordre: la désobéissance civile».

Au moins une douzaine de personnes ont été tuées depuis que les émeutes anti-Ouattara ont éclaté le mois dernier après qu'il ait déclaré qu'il se présenterait à la mort subite de son successeur trié sur le volet en juillet.

L'opposition a déclaré que Ouattara, élu en 2010 et réélu en 2015, viole la constitution en sollicitant un troisième mandat. Le président de 78 ans dit qu'un changement constitutionnel signifie que sa limite de deux mandats a été réinitialisée.

La flambée de violence a suscité des souvenirs de 2010-11, lorsque 3000 personnes sont mortes dans la guerre civile dans le pays - le premier producteur mondial de cacao.

I Coast: Ouattara fustige les candidatures présidentielles de ses rivaux pour provocation

 I Coast: Ouattara fustige les candidatures présidentielles de ses rivaux pour provocation © Alassane Ouattara avait annoncé plus tôt cette année qu'il ne briguerait pas un troisième mandat avant de changer ... Alassane Ouattara avait annoncé plus tôt cette année qu'il ne chercherait pas de troisième mandat avant de changer d'avis [Fichier: AFP] Le chef de l'Etat ivoirien, Alassane Ouattara, a dénoncé les tentatives de deux rivaux de se présenter aux élections présidentielles du mois prochain comme de la «provocation» et affirme que l'un d'eux est derrière les barreaux.

Plusieurs chefs de partis d'opposition ont pris la parole et ont soutenu l'idée d'essayer d'empêcher Ouattara de se présenter à nouveau, appelant à des manifestations à travers le pays.

"Les partis politiques réclament le retrait de la candidature d'Alassane Ouattara, la dissolution du Conseil constitutionnel et la dissolution de la Commission électorale, en raison de sa soumission au parti au pouvoir RHDP", a déclaré Patrice Saraka, chef d'un parti d'opposition.

Mais il n'y a eu aucun appel de l'opposition pour un boycott de l'élection.

Bedie, 86 ans, est l'un des quatre seuls politiciens encore en lice pour la présidence après que la commission électorale a exclu 40 autres candidats potentiels.

Parmi les exclus figuraient deux personnalités de l'opposition, l'ancien président Laurent Gbagbo et l'ancien chef rebelle et ancien Premier ministre Guillaume Soro.

Présidentielle ivoirienne: les appels se multiplient en faveur de la paix sociale .
Quatre jours après l’appel de l’opposition à la mobilisation et à la « désobéissance civile » contre la candidature d’Alassane Ouattara à un troisième mandat, le climat politique est tendu dans le pays. Une tension qui suscite l’inquiétude chez de nombreux Ivoiriens, notamment chez les jeunes. Certains d'entre eux ont décidé de travailler ensemble pour trouver des solutions. Membres des organes de jeunesse des différents partis politiques mais aussi de la société civile, ils se sont regroupés pour lancer un appel au dialogue et à la paix.

usr: 0
C'est intéressant!