•   
  •   

Monde Mali: Goodluck Jonathan rencontre le chef de la junte et le président de la transition

20:10  24 septembre  2020
20:10  24 septembre  2020 Source:   rfi.fr

"Africa Mia", émouvante épopée musicale des Maravillas de Mali, dans les pas de Boncana Maïga

  De jeunes Maliens, envoyés se former à la musique à Cuba au milieu des années 60, ont fait sensation sur l'île et au-delà en créant un groupe mythique, les Maravillas de Mali. "Africa Mia", le documentaire co-réalisé par Richard Minier, retrace leur incroyable parcours. © Fournis par Franceinfo Derrière le documentaire Africa Mia, il y a la persévérance d'un homme, Richard Minier, producteur de musique et co-réalisateur avec Edouard Salier du film sorti dans les salles françaises le 16 septembre. En janvier 2000, le cinéaste français découvre à Bamako, la capitale du Mali, un musicien qui l'intrigue : Dramane Coulibaly.

L'ancien président du Nigeria, Gooduck Jonathan, lors d'une visite à Bamako, Mali, le 23 juillet 2020 (photo d'illustration). © MICHELE CATTANI / AFP L'ancien président du Nigeria, Gooduck Jonathan, lors d'une visite à Bamako, Mali, le 23 juillet 2020 (photo d'illustration).

Au cœur des préoccupations pour cette visite du médiateur de la Cédéao : l'architecture de la transition malienne et la levée des sanctions économiques. Goodluck Jonathan est arrivé à Bamako hier, et ce jeudi, il a rencontré les deux figures de la transition.

Avec notre envoyée spéciale à Bamako, Florence Morice

Biélorussie : des dizaines de milliers de manifestants à nouveau rassemblés à Minsk contre Loukachenko

  Biélorussie : des dizaines de milliers de manifestants à nouveau rassemblés à Minsk contre Loukachenko Malgré les pressions policières, les manifestants exigent toujours le départ d’Alexandre Loukachenko, au pouvoir depuis 26 ans et dont la récente réélection est contestée.Vêtus de rouge et de blanc, les couleurs de l’opposition, les manifestants ont défilé sur l’avenue des Vainqueurs et se sont rendues vers le palais de l’Indépendance, la résidence d’Alexandre Loukachenko, dans le nord-ouest de la capitale, a constaté un journaliste de l’AFP.

Goodluck Jonathan a commencé sa journée par un entretien avec le chef de la junte qui a renversé Ibrahim Boubacar Keïta, Assimi Goïta, désormais vice-président par intérim. L’entretien a duré 1h30 environ et s’est déroulé au ministère de la Défense.

Les deux hommes sont ensuite partis ensemble au camp de base, une résidence présidentielle, pour y rencontrer cette fois Bah N’Daw, le nouveau président par intérim, très discret depuis sa désignation. Une visite de 45 minutes dite de « courtoisie », selon les termes du programme officiel. Et ce pour une raison de protocole simple : Bah N’Daw n’est toujours pas officiellement investi. Il le sera demain, vendredi.

Vers une levée des sanctions ?

Au cœur des entretiens du jour, il y avait la question du Premier ministre. Depuis le début, la Cédéao plaide pour une transition rapide et incarnée par des civils avec une dissolution de la junte. Goodluck Jonathan est aussi venu plaider pour la libération d’un certain nombre d’anciens responsables arrêtés au moment du coup d’État et toujours détenus depuis, dont l’ex-Premier ministre Boubou Cissé.

Le médiateur ne s’est pas exprimé à l’issue de ces rencontres sur la question des sanctions qui brûle toutes les lèvres à Bamako. Depuis deux jours, c’est le même message qui est adressé à la presse : Goodluck Jonathan s’exprimera sur le bilan de sa mission après l’investiture. Ce sera ensuite au président ghanéen, Nana Akufo-Ado, qu’il reviendra de se prononcer sur une éventuelle levée de l’embargo sur le Mali, en tant que président en exercice de l’organisation sous-régionale. Un embargo qui pèse sur les populations.

Mali : comment Ibrahim Boubacar Keita a perdu le pouvoir .
"On ne peut comprendre la chute d’IBK qu'à travers l’examen de la mise en place de son entreprise politique, caractérisée par un clientélisme concurrentiel" Les chercheurs Lamine Savane et Boubacar Haidara retracent la fin du parcours du "vieux routier de la politique malienne" dans The Conversation.L’intervention dans la crise sociopolitique malienne des militaires réunis au sein du Comité National pour le Salut du Peuple (CNSP), le 18 août, a sonné le glas de la longue carrière politique du président Ibrahim Boubacar Keita (IBK).

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 0
C'est intéressant!