•   
  •   

Monde Lors de l’Assemblée générale de l’ONU, Mahamadou Issoufou met en avant son bilan

15:40  25 septembre  2020
15:40  25 septembre  2020 Source:   rfi.fr

Iran: Washington proclame unilatéralement le retour des sanctions de l'ONU

  Iran: Washington proclame unilatéralement le retour des sanctions de l'ONU Les Etats-Unis ont unilatéralement proclamé dans la nuit de samedi à dimanche que les sanctions des Nations unies contre l'Iran sont à nouveau en vigueur et ont promis de punir ceux qui les violent, dans un geste qui risque d'accroître leur isolement mais aussi les tensions internationales. View on euronews © AP / Mike Segar L'Iran a raillé dimanche "l'isolement maximal" des Etats-Unis après leur proclamation unilatérale d'un retour des sanctions de l'ONU contre Téhéran, une démarche américaine rejetée par Moscou et les pays européens parties prenantes de l'accord sur le nucléaire.

Le président du Niger, Mahamadou Issoufou, lors de son discours pré-enregistré durant l'Assemblée générale de l'ONU. © United Nations/Handout via REUTERS Le président du Niger, Mahamadou Issoufou, lors de son discours pré-enregistré durant l'Assemblée générale de l'ONU.

Le président du Niger, Mahamadou Issoufou, s’est exprimé jeudi lors de la 75e Assemblée générale de l’ONU. Il a souligné l'importance de lutter contre le changement climatique, mais il a surtout profité de la tribune pour mettre en avant son bilan, après deux mandats à la tête du pays.

ONU : Début de l’Assemblée générale annuelle exceptionnellement virtuelle

  ONU : Début de l’Assemblée générale annuelle exceptionnellement virtuelle L’Organisation a demandé à recevoir les vidéos des discours quatre jours avant leur diffusion, interdisant toute spontanéité ou réactivité à l’actualité © Luiz Rampelotto/NEWSCOM/SIPA Illustration du drapeau de l'ONU, l'Organisation des Nations unies. MULTILATERALISME - L’Organisation a demandé à recevoir les vidéos des discours quatre jours avant leur diffusion, interdisant toute spontanéi Comme chaque année au mois de septembre, les dirigeants du monde vont se retrouver ce mardi dans l’enceinte de l’Onu pour l’Assemblée générale.

« Je saisi la présente occasion, pour annoncer solennellement, que c’est la dernière fois que je m’exprime en qualité de président de la République du Niger », a déclaré le président nigérien Mahamadou Issoufou, lors de la 75e Assemblée générale de l’ONU.

Le président, qui ne se représente pas à l’élection présidentielle prévue pour la fin d’année, a évoqué des sujets tels que la lutte contre le réchauffement climatique et le scrutin qui approche : « Quand on sait que, c’est pour la toute première fois de son histoire, que le Niger connaîtra un transfert de pouvoir de façon démocratique, cette échéance me remplit de fierté. Cette échéance sera un moment décisif pour le Niger, dans le cadre de ses efforts visant à l’approfondissement de son processus démocratique et de sa maturité politique ».

Il a également profité de ce moment pour faire son bilan. « Cette évolution qualitative est le résultat du travail effectué durant mes deux mandats. Dès le début de mon premier mandat, j’ai fait du respect des textes constitutionnels et des institutions, une vertu cardinale de ma gouvernance pour la renaissance du Niger ».

De nombreux autres chefs d'États africains se sont exprimés ce jeudi lors de l'Assemblée générale des Nations unies. Dans des allocutions vidéo pré-enregistrées, Alassane Ouattara, Ali Bongo, Denis Sassou N'Guesso, Alpha Condé ou encore Roch March Christian Kaboré se sont succédés.

Covid: L'Afrique demande davantage de solidarité financière internationale .
Plusieurs chefs d'Etat africains ont réclamé jeudi à l'ONU une plus grande solidarité internationale face à la pandémie de Covid-19, dont l'annulation de leur dette publique et un soutien du Fonds monétaire international. "Face à l’urgence actuelle, nos États ont besoin d'un soutien financier à la hauteur de la crise économique qu’ils connaissent", a déclaré le président nigérien Mahamadou Issoufou, intervenant à distance à la 75e Assemblée générale de l'ONU pour cause de Covid."Un simple moratoire sur la dette ne suffira pas au regard des défis qui doivent être relevés.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!