•   
  •   

Monde Présidentielle en Guinée: la classe politique divisée après l'audit de la Cédéao

16:10  25 septembre  2020
16:10  25 septembre  2020 Source:   rfi.fr

Guinée: malgré le prolongement de l’état d’urgence, l’opposition veut mobiliser

  Guinée: malgré le prolongement de l’état d’urgence, l’opposition veut mobiliser Alors que l’état d’urgence sanitaire vient d’être prorogé pour 30 jours, renouvelant tacitement l’interdiction des rassemblements, les leaders du Front national de défense de la Constitution se dont réunis mercredi pour appeler à de nouvelles manifestations à partir du 29 septembre prochain. La campagne électorale doit débuter ce week-end en vue de la présidentielle du 18 octobre. Les opposants dénoncent « deux poids deux mesures » dansAvec notre correspondant à Conakry, Carol Valade

Les cartes d’électeurs sont vérifiés dans un centre de distribution, dans le quartier Koloma, à Conakry. © RFI/Carol Valade Les cartes d’électeurs sont vérifiés dans un centre de distribution, dans le quartier Koloma, à Conakry.

Les réactions se multiplient après l’audit du fichier électoral par trois experts de la Cédéao. Le camp de la majorité présidentielle se dit satisfait. Mais l’opposition guinéenne est plus méfiante quant à la fiabilité de cette liste électorale.

Avec notre correspondant à Conakry, Mokhtar Bah

L’audit du fichier électoral guinéen par trois experts de la Cédéao a abouti à la radiation de « faux électeurs », des mineurs, des personnes décédées et des doublons. Le parti au pouvoir s’en félicite, et invite tout le monde aux urnes pour l'élection présidentielle du 18 octobre prochain.

L’UA maintient la pression sur le Mali pour une transition menée par un civil

  L’UA maintient la pression sur le Mali pour une transition menée par un civil Le Conseil paix et sécurité de l’Union africaine s’est réuni par visio-conférence jeudi 17 septembre. Tout comme la Cédéao mardi, l’organisation continue de réclamer que la transition malienne soit dirigée par un civil. Pour une « transition rapide menée par un civil » et un « retour à l’ordre constitutionnel ». C’est l’appel lancé jeudi par le président du Conseil paix et sécurité de l’Union africaine, Ismaël Chergui, à l’issue de la réunion. Le 19 août dernier, l’UA avait suspendu le Mali de l’organisation au lendemain du coup d’État. Elle maintient donc sa ligne et emboîte le pas à la Cédéao : oui à une transition de 18 mois, mais non à un président militaire.

« La Cédéao, en donnant son quitus, fournit la preuve que notre pays est réellement sur la bonne voie. Cela nous satisfait et je crois que cela satisfait ceux qui vont à l’élection présidentielle », se réjouit Malick Sankon, membre du Bureau exécutif du RPG au pouvoir. Pour lui, le fichier électoral est « bon » et les élections pourront « se tenir, comme c’est prévu » le 18 octobre. « Nous avons toujours souhaité que l’élection soit inclusive. Alors, tout ce qui peut rassurer ceux qui partent dans la compétition, cela nous fait plaisir », conclut-il.

De son côté, l’opposition émet des réserves sur le travail des experts. « Plus de 50 % des électeurs qui sont dans le fichier guinéen ne sont pas enregistrés sur la base d’une pièce d’identité fiable », critique Cellou Baldé, vice-président de la Commission électorale de l’UFDG, principal parti d’opposition.

Biélorussie : des dizaines de milliers de manifestants à nouveau rassemblés à Minsk contre Loukachenko

  Biélorussie : des dizaines de milliers de manifestants à nouveau rassemblés à Minsk contre Loukachenko Malgré les pressions policières, les manifestants exigent toujours le départ d’Alexandre Loukachenko, au pouvoir depuis 26 ans et dont la récente réélection est contestée.Vêtus de rouge et de blanc, les couleurs de l’opposition, les manifestants ont défilé sur l’avenue des Vainqueurs et se sont rendues vers le palais de l’Indépendance, la résidence d’Alexandre Loukachenko, dans le nord-ouest de la capitale, a constaté un journaliste de l’AFP.

Dérapages

Selon lui, il y avait du travail à faire en amont. « Si la Cédéao avait fait un travail sérieux dans l’accompagnement technique de la Céni, les listes devraient être validées, affichées, le contrôle des inscriptions fait, et après cela, les cartes d’électeurs [devraient être] imprimées pour permettre à ce que tout citoyen guinéen en âge de voter, qui est correctement inscrit, puisse avoir sa carte électorale ».

La campagne électorale qui avait timidement commencé, a connu quelques dérapages ces derniers jours, avec des affrontements entre militants rivaux en Haute-Guinée.

Biélorussie : "Loukachenko doit partir", dit Macron avant une visite en Lituanie .
Emmanuel Macron effectuera de lundi à mercredi sa première visite en Lituanie et en Lettonie, deux États baltes qui espèrent son appui face à la crise politique en Biélorussie et aux pressions russes. À la veille de son départ, il a défendu que le président contesté Alexandre "Loukachenko doit partir". Le président biélorusse Alexandre Loukachenko "doit partir", selon le président français. Emmanuel Macron l’a dit dimanche 27 septembre à la veille de sa première visite de lundi 28 à mercredi 30 septembre en Lituanie et en Lettonie, deux pays baltes centraux dans la crise politique en Biélorussie et qui espèrent l’appui de Paris.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!