•   
  •   

Monde Mali: l'ex-ministre des Affaires étrangères Moctar Ouane chargé de former le gouvernement de transition

00:10  28 septembre  2020
00:10  28 septembre  2020 Source:   msn.com

Mali: Moctar Ouane, un homme de consensus «à sa place» comme Premier ministre

  Mali: Moctar Ouane, un homme de consensus «à sa place» comme Premier ministre Moctar Ouane, le nouveau Premier ministre malien, a désormais 48 heures pour former son gouvernement. Cet ancien ministre des Affaires étrangères s’était un peu éloigné de la vie politique malienne ces dernières années. Il était depuis quelques temps conseiller diplomatique à l’UEMOA. Au sein de la classe politique malienne, la nomination d’un civil comme Premier ministre semble faire consensus. Avec notre correspondant à Bamako, Serge Daniel LeAvec notre correspondant à Bamako,  Serge Daniel

Le chef du gouvernement de transition au Mali a été choisi. Celui qui formera le cabinet a occupé le poste de ministre des Affaires étrangères de 2004 à 2011 sous la présidence d'Amadou Toumani Touré.

Après la cérémonie de prestation de serment vendredi du président de transition Bah N'Daw , le Mali attend toujours la désignation de son Premier ministre civil, une condition fixée par la Parmi eux, on parle d’un financier, d’un banquier, ou encore d’un ancien ministre des Affaires étrangères .

Le ministre malien des Affaires étrangères Moctar Ouane lors d'une conférence de presse à Bamako le 24 mars 2008 © Georges GOBET Le ministre malien des Affaires étrangères Moctar Ouane lors d'une conférence de presse à Bamako le 24 mars 2008

L'ancien ministre malien des Affaires étrangères Moctar Ouane a été nommé dimanche Premier ministre par le président de transition Bah Ndaw, satisfaisant à la principale condition posée par les pays voisins du Mali pour lever leurs sanctions.

La nomination d'un civil au poste de Premier ministre de transition était attendue depuis l'investiture vendredi de Bah Ndaw, un colonel à la retraite et ancien ministre de la Défense, et d'un vice-président de transition, le colonel Assimi Goïta, qui n'est autre que le chef de la junte.

Mali: qui est Moctar Ouane, le diplomate chargé de conduire le gouvernement de transition?

  Mali: qui est Moctar Ouane, le diplomate chargé de conduire le gouvernement de transition? Moctar Ouane, 64 ans, diplomate de carrière, est l'ancien ministre des Affaires étrangères sous la présidence d'Amadou Toumani Touré.

La crise découlant de la prise du contrôle du Nord du pays par des groupes indépendantistes ainsi que des groupes terroristes de 2012 à 2013 et du coup d’État de mars 2012 a suscité une mobilisation importante des partenaires internationaux du Mali . L’organisation d’élections (présidentielle et

3 -- Ministre de la réconciliation nationale et du Développement des régions du Nord, Monsieur Cheick Oumar 4 -- Ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Monsieur Zaraby Sidi 33 -- Ministre délégué auprès du Ministre de l'économie et des finances chargé du budget

Les colonels qui ont renversé le 18 août le président Ibrahim Boubacar Keïta, lors d'un putsch réalisé officiellement sans effusion de sang, se sont engagés à rendre le pouvoir à des dirigeants civils élus, au terme d'une période de transition d'une durée maximale de 18 mois.

M. Ouane, 64 ans, "est nommé Premier ministre" selon le bref décret lu dans l'après-midi lors d'un flash spécial sur la télévision publique ORTM par le secrétaire général adjoint de la présidence, Sékou Traoré.

La formation de son gouvernement sera annoncée mardi, a affirmé à l'AFP un officier de la junte au pouvoir, sous le couvert de l'anonymat.

Ce diplomate de carrière, ministre des Affaires étrangères de 2004 à 2011 sous la présidence d'Amadou Toumani Touré, prédécesseur de M. Keïta, était depuis 2016 délégué général à la paix et à la sécurité de la Commission de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa).

Mali: Moctar Ouane nommé Premier ministre par intérim

  Mali: Moctar Ouane nommé Premier ministre par intérim Mali: Moctar Ouane nommé Premier ministre par intérim © Reuters/Louafi Larbi MALI: MOCTAR OUANE NOMMÉ PREMIER MINISTRE PAR INTÉRIM BAMAKO (Reuters) - L'ancien ministre des Affaires étrangères Moctar Ouane a été nomm du Mali, une décision susceptible de déclencher la levée des sanctions imposées par le bloc régional de l'Afrique de l'Ouest à la suite du coup d'État militaire le mois dernier. Diplomate chevronné, Moctar Ouane, 64 ans, a été ambassadeur du Mali auprès des Nations Unies en 1995-2002 et ministre des Affaires étrangères de 2004 à 2011.

Le site du ministère de l'Europe et des Affaires étrangères : actualités de la politique étrangère de la France, conseils aux voyageurs, expatriation, adoption internationale, archives diplomatiques.

Composition du gouvernement du 8 septembre 2013. Ministre de la Justice, Garde des sceaux Ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale : Zaraby Sidi Ould Mohamed. Ministre délégué auprès du Ministre de l’économie et des finances chargé de la promotion des

Il est natif de Bidi dans le centre du pays, la région la plus touchée par les attaques jihadistes entremêlées à des violences intercommunautaires, qui ensanglantent le pays.

- Rôle du vice-président -

La Communauté des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao), qui a imposé un embargo sur les flux commerciaux et financiers avec le Mali deux jours après le le putsch, a annoncé vendredi qu'elle lèverait ses sanctions "lorsqu'un Premier ministre civil sera nommé".

Ouvertement inquiète face au risque d'une emprise durable des militaires sur le processus, la Cédéao a aussi exigé l'assurance que le vice-président, chargé des questions de défense et de sécurité, ne puisse en aucun cas remplacer le président, ainsi que la dissolution de la junte.

Elle réclame également la libération des personnalités arrêtées depuis le 18 août, dont l'ancien Premier ministre Boubou Cissé.

Mali: quelle équation pour former le gouvernement de transition?

  Mali: quelle équation pour former le gouvernement de transition? Nommé dimanche Premier ministre du Mali, Moctar Ouane a été reçu lundi par le président et le premier vice-président de transition et il a commencé les consultations en vue de la formation d'un gouvernement. Son objectif est de constituer une équipe composée de femmes et d'hommes d'horizons divers, un gouvernement d'union nationale, en proposant aussi des postes aux groupes armés impliqués dans le processus de paix. Avec notre correspondant àAvec notre correspondant à Bamako, Serge Daniel

Les contenus Presse (communiqués de presse, discours, dossiers de presse et invitations presse) du ministère de la Transition Stratégie de transition pour le développement durable |. Bérangère Abba. Secrétaire d'Etat auprès de la ministre de la Transition écologique, chargée de la Biodiversité.

Ministre de la Justice et des Affaires pénitentiaires, chargé des Droits de l’homme, M. Ali Hassan Bahdon. Ministre auprès de la présidence chargé des investissements M. Ali Guelleh Aboubaker. Ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale, porte-parole du gouvernement

Lors de sa prestation de serment devant la Cour suprême vendredi, le président de transition a assuré la Cédéao de "la détermination des Maliens à conduire une transition stable, apaisée et réussie dans les conditions et les délais convenus".

"Ma plus grande satisfaction résidera dans la passation de témoin au futur président de la République élu, élu proprement et élu indiscutablement", a-t-il dit.

La charte de la transition "constituera mon bréviaire", a-t-il dit, en référence au document élaboré lors de trois journées de concertation nationale sur la transition qui se sont achevées le 12 septembre.

Le contenu exact de cette charte, pourtant invoquée tout au long de la cérémonie d'investiture du président et du vice-président, n'a pas été publié de façon officielle.

"Vous prenez les rênes de votre pays à un des moments cruciaux de son histoire. Votre tâche sera ardue car les attentes de votre peuple sont immenses et toutes plus urgentes les unes que les autres", les a prévenus vendredi le président de la Cour suprême, Wafi Ougadeye Cissé.

"Votre peuple a soif de paix, de sécurité, de stabilité, d'unité nationale, de concorde, de cohésion sociale et de justice", a-t-il souligné.

En place depuis 2013, le régime de M. Keïta était affaibli par des mois de contestation face à son incapacité à juguler les violences ou à résoudre la grave crise économique et institutionnelle dans laquelle s'enfonce inexorablement le pays.

sd-kt-sst/ayv

Le président de transition du Mali investi, sanctions ouest-africaines maintenues .
Un ancien officier, Bah Ndaw, a prêté serment vendredi à Bamako comme président de transition au Mali en promettant le retour d'un gouvernement civil sous 18 mois, mais les pays ouest-africains ont décidé de maintenir leurs sanctions jusqu'à la nomination d'un Premier ministre civil. Lors d'un sommet sur la crise malienne la semaine passée, la Cédéao avait réclamé la nomination immédiate de civils comme président et Premier ministre de transition."Nous sommes optimistes sur le fait que cet événement marquera le début du retour à la normalité au Mali", avait indiqué M. Jonathan jeudi soir sur son compte officiel twitter.

usr: 1
C'est intéressant!