•   
  •   

Monde Moctar Ouane, un diplomate de carrière pour conduire le gouvernement de transition au Mali

01:15  28 septembre  2020
01:15  28 septembre  2020 Source:   msn.com

USA: Biden critique le projet de Trump de nommer un candidat à la Cour suprême

  USA: Biden critique le projet de Trump de nommer un candidat à la Cour suprême USA: Biden critique le projet de Trump de nommer un candidat à la Cour suprême © Reuters/MARK MAKELA USA: BIDEN CRITIQUE LE PROJET DE TRUMP DE NOMMER UN CANDIDAT À LA COUR SUPRÊME PHILADELPHIE/WASHINGTON (Reuters) - Le candidat démocrate à la présidence des Etats-Unis Joe Biden a exhorté dimanche les républicains du Sénat à ne pas voter pour un candidat nommé à la Cour suprême à l'approche de l'élection présidentielle du 3 novembre.

Moctar Ouane. De 1995 à 2002, il est l’ambassadeur du Mali aux Nations unies. Il est nommé ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale le 2 mai 2004 dans le gouvernement d ’Ousmane Issoufi Maïga. Il est reconduit à ce poste par le président Amadou Toumani Touré dans

10. Ministre de la Réconciliation nationale : Mohamed El Moctar . 17. Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique : Pr Assétou Founé Samaké Migan. 18. Ministre de l’Economie numérique et de la Communication, Porteparole du gouvernement : Me Mountaga Tall.

Le ministre malien des Affaires étrangères Moctar Ouane le 16 janvier 2009 à New Delhi © RAVEENDRAN Le ministre malien des Affaires étrangères Moctar Ouane le 16 janvier 2009 à New Delhi

L'ancien ministre des Affaires étrangères Moctar Ouane, 64 ans, désigné dimanche pour diriger le gouvernement de transition au Mali est un diplomate chevronné, jouissant d'une solide réputation internationale mais peu connu dans son pays.

Ce natif de Bidi, dans le centre du pays, actuellement la région la plus touchée par les attaques jihadistes qui, entremêlées à des violences intercommunautaires, ensanglantent le Mali, aura la lourde tâche de le conduire jusqu'à des élections pour rendre le pouvoir aux civils dans les 18 mois.

Mali : qui est Bah N'Daw, ce colonel à la retraite désigné président de la transition ?

  Mali : qui est Bah N'Daw, ce colonel à la retraite désigné président de la transition ? Le Mali sera dirigé par un ex-officier, avant un retour des civils à la tête du pays, dans une période transitoire demeurant sous l'emprise de la junte.

Composition du gouvernement de la République du Mali . Ministre de la Promotion de l’investissement privé, des Petites et Moyennes Entreprises et de l’Entreprenariat national : Mme Safia BOLY.

Sauter à la navigation Sauter à la recherche. Vous lisez un « bon article ». Le système éducatif malien, dont les objectifs ont été définis sous la présidence de Modibo Keïta, connaît une profonde évolution ces quinze dernières années avec l’augmentation de la scolarisation des enfants.

La nomination d'un civil à ce poste était attendue depuis l'investiture vendredi comme président de transition de Bah Ndaw, un colonel à la retraite et ancien ministre de la Défense. Les pays d'Afrique de l'Ouest en ont fait leur principale condition à la levée des sanctions imposées au Mali à la suite du putsch contre le président Ibrahim Boubacar Keïta.

Après des études à Dakar, où il obtient une licence de droit public puis une maîtrise en relations internationales et administration publique, Moctar Ouane entre en 1982 dans la fonction publique malienne.

Il occupe plusieurs postes de responsabilité au sein du gouvernement et devient au début des années 1990 conseiller diplomatique du chef de l'Etat.

Après de nouvelles études à l'Ecole nationale d'administration (ENA) de Paris, il part à New York de 1995 à 2002, en tant que représentant du Mali auprès des Nations unies.

Le président de transition du Mali investi, sanctions ouest-africaines maintenues

  Le président de transition du Mali investi, sanctions ouest-africaines maintenues Un ancien officier, Bah Ndaw, a prêté serment vendredi à Bamako comme président de transition au Mali en promettant le retour d'un gouvernement civil sous 18 mois, mais les pays ouest-africains ont décidé de maintenir leurs sanctions jusqu'à la nomination d'un Premier ministre civil. Lors d'un sommet sur la crise malienne la semaine passée, la Cédéao avait réclamé la nomination immédiate de civils comme président et Premier ministre de transition."Nous sommes optimistes sur le fait que cet événement marquera le début du retour à la normalité au Mali", avait indiqué M. Jonathan jeudi soir sur son compte officiel twitter.

Des milliers d'enseignants du cycle fondamental et du secondaire ont manifesté dans plusieurs villes du Mali (archives). Le gouvernement soutient qu'il ne peut pas accorder aux enseignants les primes de logement demandées, dont le montant est estimé à 55 milliards de francs CFA par an.

Le Gouvernement de transition de la république démocratique du Congo est une institution mise en place le 30 juin 2003. Il s'agit d'un gouvernement d 'union nationale établi à la suite des accords liés à la fin de la deuxième guerre du Congo.

L'ambassadeur de l'Union européenne en RDC, Jean-Marc Châtaigner, en poste à l'époque à la Mission permanente de la France auprès de l'ONU se souvient sur Twitter "d'avoir étroitement travaillé à New York sur plusieurs crises africaines avec Moctar Ouane et son équipe", saluant "un diplomate d'une grande finesse d'analyse et de jugement".

En 2004, sous la présidence d'Amadou Toumani Touré, prédécesseur de M. Keïta, Mouctar Ouane est nommé ministre des Affaires étrangères dans le gouvernement d'Ousmane Issoufi Maïga, des fonctions qu'il exercera jusqu'en 2011, dans les gouvernements de Modibo Sidibé.

Depuis 2016, il était délégué général à la paix et à la sécurité de la Commission de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa), après avoir rejoint l'organisation régionale en 2014 en tant que conseiller diplomatique.

Marié et père de trois enfants, il parle couramment le français, l'anglais, le bambara, et le peul.

bur-sd-sst/ayv/

Pour Joe Biden, le comportement de Trump lors du débat est « une honte nationale » .
Le candidat démocrate a dénoncé le refus du président sortant de condamner les suprémacistes blancs. « Peut-être que je ne devrais pas dire cela, mais la façon dont le président des Etats-Unis s’est conduit, je trouve que c’est une honte nationale », a déclaré l’ancien vice-président américain lors d’une étape de campagne à Alliance, dans l’Ohio.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!