•   
  •   

Monde Contestation en Biélorussie : plusieurs centaines de manifestants arrêtés

03:10  28 septembre  2020
03:10  28 septembre  2020 Source:   msn.com

Impasse sur le projet de sanctions de l'UE contre la Biélorussie, selon des sources

  Impasse sur le projet de sanctions de l'UE contre la Biélorussie, selon des sources Impasse sur le projet de sanctions de l'UE contre la Biélorussie, selon des sources © Reuters/YVES HERMAN IMPASSE SUR LE PROJET DE SANCTIONS DE L'UE CONTRE LA BIÉLORUSSIE, SELON DES SOURCES BRUXELLES (Reuters) - Le projet de l'Union européenne d'imposer des sanctions contre la Biélorussie est dans l'impasse, ont déclaré jeudi des sources diplomatiques, alors que la question est devenue l'objet de manoeuvres politiques internes qu'un représentant européen a décrit comme une menace pour la crédibilité du bloc.

En Biélorussie , les manifestations et la répression se poursuivent. Des centaines de personnes ont participé à des rassemblements à Minsk, certaines manifestantes portant des portraits de la rivale de Loukachenko, Svetlana Tikhanovskaïa, tandis que d'autres scandaient "Sveta, présidente", en

Plusieurs centaines de citoyens biélorusses ont également défilé le même jour dans la capitale de la Biélorussie pour soutenir quant à eux le président réélu Alexandre Depuis déjà deux semaines, les manifestants exigent la démission du président biélorusse Alexandre Loukachenko. 13h41 CET.

La police antiémeute biélorusse a procédé à environ 200 arrestations alors que le rassemblement de l’opposition à Minsk a rassemblé autant de monde que les dimanches précédents. © AFP/TUT.BY La police antiémeute biélorusse a procédé à environ 200 arrestations alors que le rassemblement de l’opposition à Minsk a rassemblé autant de monde que les dimanches précédents.

Un nouveau rassemblement de l'opposition au président du Belarus Alexandre Loukachenko a rassemblé des dizaines de milliers de personnes dans les rues de Minsk, la capitale, comme chaque dimanche depuis l'élection du 9 août. Quelque 100.000 personnes ont ainsi défilé sous la pluie, selon des journalistes de l'AFP présents sur place, soit autant que les semaines précédentes.

Biélorussie: La police a arrêté des centaines de manifestants à Minsk

  Biélorussie: La police a arrêté des centaines de manifestants à Minsk Biélorussie: La police a arrêté des centaines de manifestants à Minsk © Reuters/TUT.BY LA POLICE A ARRÊTÉ DES CENTAINES DE MANIFESTANTS À MINSK (Reuters) - La police biélorusse a arrêté samedi des centaines de manifestants dans le centre de Minsk, selon un témoin, alors qu'environ 2.000 personnes ont défilé dans la capitale pour exiger le départ du président Alexandre Loukachenko.

Plusieurs centaines de policiers avaient été déployés pour interdire l'accès à une place où les protestataires entendaient se rassembler, a raconté un journaliste de Reuters. La police a également perquisitionné les locaux de l'association d'opposition Vesna-96 et interpellé une soixantaine de

Moscou - La police russe a arrêté dimanche plusieurs centaines de personnes - plus de 400 selon une ONG - qui s'étaient rassemblées à Selon OVD-Info, les manifestants détenus devaient être interrogés par les employés du Comité d'enquête, chargé des principales affaires criminelles en Russie.

Dans le centre de Minsk, des véhicules blindés avaient été déployés et plusieurs stations de métro fermées. Plusieurs places centrales et des centres commerciaux où des manifestants se sont réfugiés par le passé avaient aussi été fermés.

Le Palais de l'Indépendance, où siège le président et vers lequel des rassemblements massifs ont convergé dernièrement, était hérissé de barrières et lourdement gardé par la police antiémeute.

De nombreux manifestants brandissaient le drapeau national/AFP © Fournis par Le Parisien De nombreux manifestants brandissaient le drapeau national/AFP

« Nous sommes des millions », a affirmé la dirigeante d'opposition Svetlana Tikhanovskaïa, dans un message publié sur les réseaux sociaux pour soutenir les manifestants. « Nous allons gagner », a-t-elle assuré, rappelant la nature « pacifique » du mouvement au « 50e jour de nos manifestations ».

Biélorussie. « Du balai ! » : des dizaines de milliers de manifestants à Minsk défient Loukachenko

  Biélorussie. « Du balai ! » : des dizaines de milliers de manifestants à Minsk défient Loukachenko Des dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées, ce dimanche 20 septembre 2020, à Minsk, au Biélorussie, pour une nouvelle marche de protestation contre la réélection du président Alexandre Loukachenko, malgré les pressions policières. Ils étaient vêtus de rouge et de blanc, les couleurs de l’opposition. Ce dimanche 20 septembre 2020, des dizaines de milliers de manifestants ont défilé à Minsk, en Biélorussie, sur l’avenue des Vainqueurs et se sont rendues vers le palais de l’Indépendance, la résidence d’Alexandre Loukachenko, dans le nord-ouest de la capitale.Depuis la réélection contestée de M.

Plusieurs centaines de personnes qui tentaient de participer à une manifestation à Minsk en Biélorussie pour dénoncer la baisse du niveau de vie et une taxe touchant les chômeurs ont été arrêtées samedi.

En guise d'avertissement, environ 300 personnes ont été arrêtées hier vendredi, dont plusieurs journalistes. Parmi les personnes interpellées, Vladimir Nekliayev, l'un des leaders de l'opposition qui revenait de Pologne en train. Biélorussie : des centaines de manifestants arrêtés à Minsk.

« Nous avons élu notre présidente », confiait en écho une manifestante, Eleonora Naoumova, une designer de 48 ans qui brandissait un portrait de Svetlana Tikhanovskaïa. « Nous ne voulons pas vivre dans un camp de concentration », ajoutait-elle.

Le ministère de l'Intérieur a indiqué avoir arrêté environ 200 personnes. Dès samedi, les autorités avaient procédé à quelque 150 arrestations, essentiellement des femmes rassemblées pour protester contre le régime, ainsi que des journalistes.

Selon l'ONG Viasna, la police a utilisé du gaz lacrymogène à Gomel, deuxième ville du pays, et des grenades assourdissantes à Moguilev, dans l'Est. Le ministère de l'Intérieur a démenti ce dernier point.

AFP © Fournis par Le Parisien AFP

Alexandre Loukachenko a prêté serment mercredi pour un sixième mandat, provoquant de nouvelles manifestations le jour même. La cérémonie au palais présidentielle n'avait pas été annoncée et s'est déroulée en catimini. « Cette prétendue investiture est évidemment une farce », a dénoncé Svetlana Tikhanovskaïa.

Biélorussie : la mobilisation contre Loukachenko se poursuit, Tikhanovskaïa à Bruxelles ce lundi

  Biélorussie : la mobilisation contre Loukachenko se poursuit, Tikhanovskaïa à Bruxelles ce lundi Biélorussie : la mobilisation contre Loukachenko se poursuit, Tikhanovskaïa à Bruxelles ce lundiLa veille déjà, une marche des femmes avait rassemblé des milliers de personnes dans les rues de la capitale. Elle avait également donné lieu à des centaines d'interpellations. Mais les pressions policières n'ont pas empêché la réussite de ce nouveau rendez-vous dominical et un défilé sur l'avenue des Vainqueurs jusqu'au palais de l'Indépendance, résidence de celui que l'on qualifie de « dernier dictateur d'Europe ».

Les manifestants qui scandaient des slogans hostiles au gouvernement ont été embarqués et plusieurs d'entre eux ont été molestés. Depuis ce dimanche, des centaines de manifestants hongkongais sont

Parmi les personnes interpellées figure l'opposant Alexeï Navalny. Ils participaient dimanche 26 mars aux manifestations contre la corruption, qui se sont tenues dans plusieurs villes de Russie malgré leur interdiction.

Le président est confronté depuis la présidentielle du 9 août à une contestation historique, des dizaines de milliers de personnes bravant la répression policière pour descendre dans la rue chaque dimanche à Minsk et dénoncer sa réélection jugée frauduleuse. «Il est clair que Loukachenko doit partir», a déclaré dimanche Emmanuel Macron, qui se rend de lundi à mercredi en Lituanie et en Lettonie.

Réfugiée en Lituanie, Svetlana Tikhanovskaïa, 38 ans, revendique la victoire lors du scrutin d'août, après une campagne électorale lors de laquelle cette novice en politique avait galvanisé les foules.

AFP © Fournis par Le Parisien AFP

Vidéo: Bulgarie : 76ème soir de manifestation contre le gouvernement à Sofia (AFP)

Karabakh: des combats féroces se poursuivent, nouvelle offensive de Bakou .
Des combats féroces opposant l'Azerbaïdjan aux séparatistes arméniens du Nagorny Karabakh se poursuivaient mardi matin, Bakou passant à une nouvelle offensive, à quelques heures d'une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU. Depuis dimanche, les forces de l'enclave séparatiste, soutenue politiquement, militairement et économiquement par l'Arménie, et celles de l'Azerbaïdjan s'affrontent dans les combats les plus meurtriers depuis 2016. "Les forces arméniennes ont riposté à une offensive azerbaïdjanaise dans plusieurs secteurs de la ligne de front et l'ennemi a subi d'importantes pertes" humaines, a indiqué mardi le ministère a

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 0
C'est intéressant!