•   
  •   

Monde Karabakh: des combats féroces se poursuivent, nouvelle offensive de Bakou

11:10  29 septembre  2020
11:10  29 septembre  2020 Source:   msn.com

Des combats ouverts éclatent entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan dans le Haut-Karabakh

  Des combats ouverts éclatent entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan dans le Haut-Karabakh Des civils et des militaires ont été tués dans de violents combats qui ont éclaté dimanche dans la région du Haut-Karabakh, ont déclaré l'Azerbaïdjan et les séparatistes arméniens, s'accusant mutuellement d'avoir lancé les hostilités. Alors que cette région séparatiste soutenue par Erevan a décrété "la mobilisation générale", le président azerbaïdjanais a promis de "vaincre". Ce pourrait être un nouveau conflit ouvert. Des combats violents ont éclaté dimanche 27 septembre dans le Haut-Karabakh, région frontalière disputée depuis des décennies entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan, ont déclaré les deux parties, s’accusant mutuellement d’avoir

Le ministère de la Défense du Nagorny Karabakh a reconnu la mort de 32 militaires depuis dimanche matin et le début des hostilités dans la région séparatiste Ce territoire échappe au contrôle de Bakou depuis une guerre au début des années 1990 qui avait fait 30.000 morts. Cinq civils azerbaïdjanais et

BAKOU /EREVAN (Reuters) - Des combats meurtriers se sont poursuivis lundi entre les forces arméniennes et azerbaïdjanaises dans la région séparatiste du Haut- Karabakh , chaque camp accusant l'autre de recourir à l'artillerie lourde. Malgré les nouveaux appels à la retenue de la Russie

Des Azerbaïdjanais réagissent aux affrontements entre leur pays et l'Arménie voisine, les pires depuis 2016. © Isgandar GANBAROV Des Azerbaïdjanais réagissent aux affrontements entre leur pays et l'Arménie voisine, les pires depuis 2016. "L'armée azerbaïdjanaise va gagner cette guerre et nous allons retourner sur nos terres historiques. Il est inévitable que nous hissions notre drapeau au Karabakh", déclare un étudiant.

Des combats féroces opposant l'Azerbaïdjan aux séparatistes arméniens du Nagorny Karabakh se poursuivaient mardi matin, Bakou passant à une nouvelle offensive, à quelques heures d'une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU.

L'Arménie et l'Azerbaïdjan au bord de la guerre

  L'Arménie et l'Azerbaïdjan au bord de la guerre Alors que Moscou fait office d'arbitre dans la région, le président russe Vladimir Poutine a appelé à la fin des affrontements dans le Haut-Karabath, les pires dans cette zone disputée depuis 2016. On dénombre vingt-trois morts. © Defence Ministry of Armenia/Handout via REUTERS L'Arménie et l'Azerbaïdjan étaient au bord de la guerre dimanche après de nouveaux combats ayant fait au moins 23 morts et une centaine de blessés entre les forces azerbaïdjanaises et la région séparatiste du Nagorny Karabakh, soutenue par Erevan.

Des combats meurtriers se sont poursuivis lundi entre les forces arméniennes et azerbaïdjanaises dans la région séparatiste du Haut- Karabakh , chaque camp Il a accusé la Turquie de soutenir cette offensive et prévenu que cette implication turque risquait de déstabiliser l'ensemble de la région.

Les combats se poursuivent dans le Haut- Karabakh , et le ton continue de monter entre Les combats sont les plus violents et les plus meurtiers depuis ceux de 2016, qui avaient fait une Le président turc a donné entièrement raison à Bakou : « L’Azerbaïdjan vous avait demandé de

Depuis dimanche, les forces de l'enclave séparatiste, soutenue politiquement, militairement et économiquement par l'Arménie, et celles de l'Azerbaïdjan s'affrontent dans les combats les plus meurtriers depuis 2016.

"Les forces arméniennes ont riposté à une offensive azerbaïdjanaise dans plusieurs secteurs de la ligne de front et l'ennemi a subi d'importantes pertes" humaines, a indiqué mardi le ministère arménien de la Défense.

Carte localisant en Azerbaïdjan la région séparatiste du Nagorny Karabakh © Jean-Michel CORNU Carte localisant en Azerbaïdjan la région séparatiste du Nagorny Karabakh

L'Azerbaïdjan "a procédé à des tirs d'artillerie massifs visant les positions arméniennes et se prépare à une nouvelle attaque", a écrit sur Facebook le porte-parole du ministère Artstroun Hovhannissian.

Pourquoi l’Arménie et l’Azerbaïdjan s’affrontent dans le Haut-Karabakh

  Pourquoi l’Arménie et l’Azerbaïdjan s’affrontent dans le Haut-Karabakh Cette province arménienne rattachée à l’Azerbaïdjan a proclamé son indépendance à la chute de l’Union soviétique, en 1991. Elle est désormais au centre d’un conflit régional. © Fournis par Le Monde Des civils dans un abri de Stepanakert, la capitale de la république du Haut-Karabagh, le 28 septembre 2020. Pour le troisième jour consécutif, des combats meurtriers ont eu lieu, lundi 28 septembre, entre les forces du Haut-Karabakh, soutenues par l’Arménie, et les troupes d’Azerbaïdjan dans la région séparatiste du Haut-Karabakh, peuplée de 150 000 habitants, majoritairement arméniens.

BAKOU /EREVAN (Reuters) - Les combats se sont poursuivis lundi matin entre les forces arméniennes et azerbaïdjanaises dans la région séparatiste du Haut- Karabakh , a-t-on appris auprès des deux parties au conflit. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.

De violents combats ont éclaté dimanche entre les forces azerbaïdjanaises et les séparatistes de la Les séparatistes du Karabakh ont pour leur part décrété "la loi martiale et la mobilisation générale" Des combats opposent régulièrement séparatistes et Azerbaïdjanais, mais aussi Erevan et Bakou .

Pour sa part, le ministère azerbaïdjanais de la Défense a affirmé avoir riposté à une "tentative arménienne de contre-attaquer pour regagner les positions perdues" au Nagorny Karabakh et a fait état des "combats féroces" ayant sévi durant la nuit.

Un kiosque endommagé par des éclats d'obus à Tatar, en Azerbaïdjan, le 28 septembre 2020 © Tofik BABAYEV Un kiosque endommagé par des éclats d'obus à Tatar, en Azerbaïdjan, le 28 septembre 2020

Mardi matin, "les forces azerbaïdjanaises ont poursuivi une offensive contre la ville de Fizouli, en détruisant quatre chars ennemis, un véhicule blindé et en tuant dix militaires", a assuré le ministère dans un communiqué.

Le bilan officiel de ces combats meurtriers s'établissait mardi à 95 morts, dont onze civils: neuf en Azerbaïdjan et deux côté arménien. Le bilan réel pourrait être bien plus lourd, les deux camps affirmant chacun avoir tué des centaines de militaires ennemis.

L'Azerbaïdjan, pays turcophone à majorité chiite, réclame le retour sous son contrôle du Nagorny Karabakh, province montagneuse peuplée majoritairement d'Arméniens, chrétiens, dont la sécession en 1991 n'a pas été reconnue par la communauté internationale.

Les batailles du Haut-Karabakh se poursuivent pour un troisième jour: Live news

 Les batailles du Haut-Karabakh se poursuivent pour un troisième jour: Live news © Les affrontements entre les deux anciennes républiques soviétiques, qui ont combattu une guerre dans les années 1990, ont été les derniers ...

Bakou - L'armée azerbaïdjanaise a annoncé lundi la mort de trois de ses soldats dans des affrontements avec les forces arméniennes Ces propos ont été dénoncés comme "faux" par Bakou , qui affirme à son tour contrôler depuis samedi plusieurs hauteurs stratégiques au Nagorny- Karabakh .

Les nouveaux affrontements de la journée portent donc le bilan dans ce camp à 59 morts. Bakou a en revanche fait état de sept civils tués, dont six membres d'une même famille, et le En 2016, de graves heurts avaient failli dégénérer en guerre au Karabakh , et des combats meurtriers ont opposé

Après des semaines de rhétorique guerrière, l'Azerbaïdjan a dit avoir lancé une "contre-offensive" majeure en réponse à une "agression" arménienne, usant de son artillerie, de blindés et de bombardements aériens sur la province qui lui échappe depuis la chute de l'URSS et une guerre qui a fait 30.000 morts.

Ces combats ont provoqué l'inquiétude  internationale, l'ONU, la Russie, la France et les Etats-Unis appelant notamment à un cessez-le-feu immédiat.

Le Conseil de sécurité de l'ONU doit se réunir d'urgence mardi à 21H00 GMT, à huis clos, pour évoquer la situation, selon des diplomates interrogés par l'AFP.

Haut-Karabakh : le Conseil de sécurité de l'ONU réclame un "arrêt immédiat des combats"

  Haut-Karabakh : le Conseil de sécurité de l'ONU réclame un Dans une déclaration unanime, le Conseil de sécurité de l'ONU a réclamé un "arrêt immédiat des combats", qui font rage depuis trois jours dans la région disputée du Haut-Karabakh, entre l'Azerbaïdjan et des forces séparatistes soutenues par l'Arménie. À l'issue d'une discussion à huis clos sur le Haut-Karabakh, le Conseil de sécurité des Nations unies a demandé, mardi 29 septembre, une cessation immédiate des combats. Les 15 membres du ConseilÀ l'issue d'une discussion à huis clos sur le Haut-Karabakh, le Conseil de sécurité des Nations unies a demandé, mardi 29 septembre, une cessation immédiate des combats.

De violents combats ont éclaté dimanche entre les forces azerbaïdjanaises et les séparatistes de la région du Nagorny Karabakh soutenus par l’Arménie, faisant des morts civils et militaires. Un conflit majeur impliquant Erevan et Bakou pourrait entraîner l’intervention des puissances en concurrence

Avions de chasse, hélicoptères, drones de combat , chars T-72, Bakou s’est lancé dans une Le côté azerbaïdjanais affirme qu’il s’agit d’une «opération de contre- offensive », afin « de supprimer l’activité de combat des forces Cela n’empêche pas que cette nouvelle montée de tension est porteuse de forts risques» L’ offensive azerbaïdjanaise se concentrerait surtout sur les districts occupés du sud

Une guerre ouverte entre Erevan et Bakou risquerait de déstabiliser le Caucase du Sud, en particulier si la Turquie et la Russie, puissances régionales, intervenaient.

eg-mkh-im/mp/pz


Vidéo: Les combats s'intensifient dans le Haut-Karabakh, la Turquie met en garde l'Arménie (France 24)

Pas de répit au Karabakh, inquiétude croissante pour les civils .
Les affrontements se poursuivent au Nagorny Karabakh, au lendemain de bombardements ayant fait des victimes civiles. 1/12 DIAPOSITIVES © Aziz Karimov / Reuters A Barda, dans le Nagorny Karabakh, le 5 octobre 2020. A Barda, dans le Nagorny Karabakh, le 5 octobre 2020. 2/12 DIAPOSITIVES © Aziz Karimov / Reuters A Barda, dans le Nagorny Karabakh, le 5 octobre 2020. A Barda, dans le Nagorny Karabakh, le 5 octobre 2020. 3/12 DIAPOSITIVES © Aziz Karimov / Reuters A Barda, dans le Nagorny Karabakh, le 5 octobre 2020.

usr: 2
C'est intéressant!