•   
  •   

Monde Haut Karabakh : les combats se poursuivent

03:45  01 octobre  2020
03:45  01 octobre  2020 Source:   msn.com

Des combats ouverts éclatent entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan dans le Haut-Karabakh

  Des combats ouverts éclatent entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan dans le Haut-Karabakh Des civils et des militaires ont été tués dans de violents combats qui ont éclaté dimanche dans la région du Haut-Karabakh, ont déclaré l'Azerbaïdjan et les séparatistes arméniens, s'accusant mutuellement d'avoir lancé les hostilités. Alors que cette région séparatiste soutenue par Erevan a décrété "la mobilisation générale", le président azerbaïdjanais a promis de "vaincre". Ce pourrait être un nouveau conflit ouvert. Des combats violents ont éclaté dimanche 27 septembre dans le Haut-Karabakh, région frontalière disputée depuis des décennies entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan, ont déclaré les deux parties, s’accusant mutuellement d’avoir

Des combats féroces entre pposant l’Azerbaïdjan et les forces arméniens du Haut - Karabagh se poursuivaient ce matin, avec une nouvelle offensive de Mardi matin, «les forces azerbaïdjanaises ont poursuivi une offensive contre la ville de Fizouli, en détruisant quatre chars ennemis, un véhicule

Les combats se poursuivent depuis dimanche entre les forces arméniennes et azerbaïdjanaises dans la région séparatiste du Haut - Karabakh , où les Le ministère de la défense du Haut - Karabakh a assuré lundi avoir regagné des positions perdues la veille, mais l’Azerbaïdjan a au contraire affirmé

Pas d'accalmie dans le Haut Karabakh : l'Arménie et l'Azerbaïdjan s'accusent mutuellement de mener des frappes contre leurs positions respectives, et ignorent les appels au cessez-le-feu. View on euronews

  Haut Karabakh : les combats se poursuivent © Aziz Karimov/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.

L'heure n'est pas à l'apaisement entre l'Azerbaïdjan et l'Arménie, où des volontaires viennent rejoindre les rangs des forces armées pour prendre part aux combats dans le Haut Karabakh.

Combats meurtriers au Haut-Karabakh, l'UE appelle au calme

  Combats meurtriers au Haut-Karabakh, l'UE appelle au calme Les combats se poursuivent dans le Haut-Karabakh, et le ton continue de monter entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie. L’inquiétude est vive, car les deux pays pourraient basculer dans une guerre meurtrière avec pour enjeu ce territoire montagneux, disputé depuis l’effondrement de l’Union soviétique. Ce lundi 28 septembre, vingt-sept soldats séparatistes ont été tués dans les combats avec l'Azerbaïdjan. De notre correspondant à Moscou, Daniel Vallot De part et d’autre de la ligne de front, ce sont des moyens considérables qui sont déployés : aviation, blindés, artillerie lourde.

La situation s’envenime jour après jour dans le conflit qui oppose l’Azerbaïdjan à l’Arménie autour du Haut - Karabakh , faisant craindre une Le nombre de morts s’annonce bien plus important. Le ministère azerbaïdjanais de la défense indique que « d’intenses combats se poursuivent » mercredi

Des combats féroces opposant l'Azerbaïdjan aux séparatistes arméniens du Nagorny Karabakh se poursuivaient mardi matin, Bakou passant à une nouvelle offensive, à quelques heures d'une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU. Depuis dimanche, les forces de l'enclave séparatiste

Les deux camps ont encore ignoré les appels au cessez-le-feu, au quatrième jour des affrontements.

Les autorités d'Azerbaïdjan accusent les troupes arméniennes d'avoir bombardé la ville de Tartar, ce mercredi, et d'avoir fait des blessés, tandis qu'Erevan déplore des raids de Bakou, qui auraient visé le nord du territoire séparatiste.

"Notre objectif est d'éviter une dégradation de la situation", assure Nikol Pashinyan, Premier ministre arménien. "Notre but est de l'améliorer. Nous avons agi et agirons en ce sens pour rétablir la paix et la stabilité".

"Le Premier ministre arménien a posé des conditions", souligne le président d'Azerbaïdjan Ilkham Aliyev. "Il en a posé sept. J'a i récemment déclaré que nous rejetions ces conditions. Nous n'avons qu'une seule condition : les forces armées arméniennes doivent quitter nos terres sans condition, entièrement et immédiatement".

Les combats s'intensifient dans le Haut-Karabakh, la Turquie met en garde l'Arménie

  Les combats s'intensifient dans le Haut-Karabakh, la Turquie met en garde l'Arménie Au moins 95 personnes ont été tuées dans les combats opposant les séparatistes arméniens du Haut-Karabakh et l'Azerbaïdjan, selon le dernier bilan publié lundi soir. Le président turc, soutien de Bakou, a appelé Erevan à mettre fin à ce qu'il a qualifié d'"occupation" tandis que d'autres pays, dont la Russie, réclament une cessation immédiate des hostilités. Des combats toujours plus meurtriers ont fait rage lundi 28 septembre entre l'Azerbaïdjan et les séparatistes arméniens du Haut-Karabakh.

À VOIR AUSSI - Haut - Karabakh : l 'Arménie et l'Azerbaïdjan diffusent des vidéos des attaques. Le premier ministre arménien Nikol Pachinian a accusé son ennemi historique d'avoir «déclaré la guerre au peuple arménien», tandis que le président azerbaïdjanais Ilham Aliev a lui promis de «vaincre».

Des combats toujours plus meurtriers ont fait rage, lundi 28 septembre, entre l'Azerbaïdjan et les séparatistes arméniens du Haut - Karabakh . Lundi soir, les autorités du Haut - Karabakh ont annoncé que 26 séparatistes arméniens de plus avaient été tués lors d'affrontements avec les forces

Moscou assure que des combattants "venus notamment de Syrie et de Libye", auraient rejoint les zones d'affrontements. Le Kremlin a proposé une médiation, pour réunir les chefs des diplomaties d'Arménie, d'Azerbaïdjan, et de Russie, et œuvrer à la désescalade.

La veille, le Conseil de sécurité de l'ONU avait aussi appelé les belligérants à mettre fin aux hostilités.

Pas de répit au Karabakh, inquiétude croissante pour les civils .
Les affrontements se poursuivent au Nagorny Karabakh, au lendemain de bombardements ayant fait des victimes civiles. 1/12 DIAPOSITIVES © Aziz Karimov / Reuters A Barda, dans le Nagorny Karabakh, le 5 octobre 2020. A Barda, dans le Nagorny Karabakh, le 5 octobre 2020. 2/12 DIAPOSITIVES © Aziz Karimov / Reuters A Barda, dans le Nagorny Karabakh, le 5 octobre 2020. A Barda, dans le Nagorny Karabakh, le 5 octobre 2020. 3/12 DIAPOSITIVES © Aziz Karimov / Reuters A Barda, dans le Nagorny Karabakh, le 5 octobre 2020.

usr: 0
C'est intéressant!