•   
  •   

Monde Kenya: mouvement de colère dans le plus grand hôpital d’Afrique de l’Est

10:25  01 octobre  2020
10:25  01 octobre  2020 Source:   rfi.fr

Le juge kényan conseille au Parlement de se dissoudre faute de femmes

 Le juge kényan conseille au Parlement de se dissoudre faute de femmes © [Simon Maina / AFP] Les femmes occupent 22% des sièges à la chambre basse du Parlement du pays et 31% à la chambre haute [Simon Maina / AFP] Au sommet du Kenya Le juge a conseillé au président de dissoudre le Parlement dominé par les hommes du pays, affirmant que les législateurs n'avaient pas respecté une disposition constitutionnelle qui permettrait à un tiers des sièges d'être occupés par des femmes.

Doté de 680 millions de dollars, d'un parc éolien tentaculaire de 365 turbines situé sur la rive est du lac Turkana, le projet fournit 310 mégawatts d'énergie renouvelable au réseau national de la plus dynamique économie de l ' Afrique de l ' Est . Il s'agit du plus grand investissement privé de l 'histoi…

Au moins 10 Somaliens sont morts du choléra et 1000 autres sont tombés malades dans le camp de Les réfugiés sont arrivés au camp de Dadaab, au Kenya , en plusieurs vagues depuis 1991 Chaque semaine, recevez l’essentiel de l 'actualité sur le thème de l ' Afrique . Toutes les infos du

Le personnel hospitalier du Kenyatta National Hospital est en grève, le 28 septembre 2020. © (AP Photo) Le personnel hospitalier du Kenyatta National Hospital est en grève, le 28 septembre 2020.

Le Kenyatta National Hospital, à Nairobi, au Kenya, a entamé une grève lundi 28 septembre. Les employés de cet établissement qui emploie 5000 personnes, exigent des hausses de salaire. Mais plusieurs drames ont conduit l’affaire devant la justice. Hier, une cour spéciale a ordonné la suspension du mouvement.

Le juge en chef du Kenya conseille au président de dissoudre le Parlement

 Le juge en chef du Kenya conseille au président de dissoudre le Parlement (Bloomberg) - Le plus haut juge du Kenya a conseillé au président Uhuru Kenyatta de dissoudre le parlement pour non-adoption de la législation sur les quotas de genre. © Bloomberg Uhuru Kenyatta, président du Kenya, prend la parole lors des célébrations de l'indépendance le Jamhuri Day au stade Kasarani de Nairobi, au Kenya. La règle, en partie, exige que pas plus des deux tiers des membres des organismes publics électifs soient du même sexe.

Le plus grand hôpital d ’ Afrique a été inauguré hier, mercredi 4 janvier. Il se trouve au Ghana. Il est baptisé Centre médical de l ’Université de Legon. Cet hôpital hors norme est doté de matériel de pointe.

Au nord de Dakar, au Sénégal, ce parc sera composé de 48 éoliennes sur 40 hectares. L'objectif : produire 15 % de l 'énergie du pays pour un faire un des

Avec notre correspondant à Nairobi, Sébastien Németh

A Louisville, les manifestants antiracistes trouvent un soutien divin

  A Louisville, les manifestants antiracistes trouvent un soutien divin "Le sanctuaire est ouvert !" "Le sanctuaire est ouvert!"Contraste apparent avec le rassemblement de la veille lors duquel deux policiers ont été blessés par balle, le noyau dur de la contestation, cette fois pacifique, s'est rué une fois le couvre-feu tombé, à la First Unitarian Church.

« Le Kenya a construit sa réputation de place forte du sport sur des victoires propres et justes. » Cette déclaration est signée Uhuru Kenyatta qui Une recrudescence des cas de dopage qui pourrait ternir davantage l’image de l ’athlétisme kényan . La pression monte à quelques mois des Jeux olympiques

Plus de 260 agents de la SOPECO à travers le pays ont déclenché cette grève générale illimitée pour revendiquer les meilleures conditions de travail. Le mouvement de grève a été décidé après l’échec des négociations avec le ministère de tutelle. Les grévistes appellent à l’arbitrage du Premier ministre.

Rassemblés par centaines dans la cour de l’hôpital, les employés demandent où est leur argent. Ils exigent l’application d’une décision du Parlement datant de 2012 qui avait modifié les catégories salariales et devait entraîner une hausse des salaires. Mais la grève a gravement perturbé les services.

Hier une femme en larmes a demandé aux agents de santé de s’occuper d’un patient gravement malade qu’elle avait amené. Lundi, un chauffeur de taxi-moto blessé dans un accident de la route, est même mort sur le parking. La direction de l’hôpital a déclaré que son décès n’était pas dû à la grève et qu’il était déjà dans un état critique. Il n’empêche, le conseil d’administration a déposé une procédure d’urgence devant la justice. Hier, la Cour a exigé la suspension du mouvement.

Seth Panyako, secrétaire général du Syndicat des infirmiers, a demandé aux employés de reprendre le travail mais de rester mobilisés. « Si nous ne respectons pas la décision de justice, nous n’arriverons à rien. Nous nous battrons au tribunal. Mais la justice n’a pas stoppé la grève, elle l’a suspendue. Le syndicat va s’occuper du dossier, et on va s’assurer que notre voix sera entendue. »

Hier, le conseil d’administration a dit regretter que la situation en soit arrivée là, surtout en période d’épidémie. Il a appelé les syndicats au dialogue pour résoudre l’impasse. L’affaire passera en justice le 6 octobre.

Sorti de l'hôpital mais pas guéri, Donald Trump appelle à "ne pas laisser le coronavirus dominer" .
Sorti lundi soir de l'hôpital militaire Walter Reed, Donald Trump est revenu à la Maison-Blanche en minimisant, une fois de plus, le Covid-19. 1/15 DIAPOSITIVES © Jonathan Ernst / Reuters Donald Trump est sorti de l'hôpital et rentré à la Maison-Blanche, le 5 octobre 2020. Donald Trump est sorti de l'hôpital et rentré à la Maison-Blanche, le 5 octobre 2020. 2/15 DIAPOSITIVES © Jonathan Ernst / Reuters Donald Trump est sorti de l'hôpital et rentré à la Maison-Blanche, le 5 octobre 2020.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 0
C'est intéressant!