•   
  •   

Monde Haut-Karabakh. Vladimir Poutine et Emmanuel Macron appellent à un cessez-le-feu

10:25  01 octobre  2020
10:25  01 octobre  2020 Source:   ouest-france.fr

Pourquoi l’Arménie et l’Azerbaïdjan s’affrontent dans le Haut-Karabakh

  Pourquoi l’Arménie et l’Azerbaïdjan s’affrontent dans le Haut-Karabakh Cette province arménienne rattachée à l’Azerbaïdjan a proclamé son indépendance à la chute de l’Union soviétique, en 1991. Elle est désormais au centre d’un conflit régional. © Fournis par Le Monde Des civils dans un abri de Stepanakert, la capitale de la république du Haut-Karabagh, le 28 septembre 2020. Pour le troisième jour consécutif, des combats meurtriers ont eu lieu, lundi 28 septembre, entre les forces du Haut-Karabakh, soutenues par l’Arménie, et les troupes d’Azerbaïdjan dans la région séparatiste du Haut-Karabakh, peuplée de 150 000 habitants, majoritairement arméniens.

Les présidents russe Vladimir Poutine et français Emmanuel Macron ont appelé mercredi 30 septembre à un arrêt "complet" des combats au Un appel d'autant plus urgent que la Russie affirme que des combattants "venant notamment de Syrie et de Libye", sont présents dans le conflit, de quoi

Emmanuel Macron a appelé Vladimir Poutine pour discuter de la situation au Haut - Karabakh , a annoncé le Kremlin. Les Présidents ont exhorté l'Arménie et l'Azerbaïdjan à un cessez - le - feu .

Un militaire arménien tire une pièce d'artillerie en direction des positions azéries lors des combats dans le Haut-Karabakh, le 28 septembre 2020. © MINISTÈRE ARMÉNIEN DE LA DEFENSE / AFP Un militaire arménien tire une pièce d'artillerie en direction des positions azéries lors des combats dans le Haut-Karabakh, le 28 septembre 2020.

Le président français et son homologue russe ont appelé, à l’issue d’un entretien téléphonique, à un cessez-le-feu immédiat dans le conflit opposant l’Azerbaïdjan et les forces de la région à majorité arménienne du Haut-Karabakh.

Les présidents russe Vladimir Poutine et français Emmanuel Macron ont appelé mercredi 30 septembre à un arrêt « complet » des combats au Karabakh et se sont dits prêts à intensifier les efforts diplomatiques pour contribuer à la résolution du conflit, a annoncé le Kremlin.

Karabakh: des combats féroces se poursuivent, nouvelle offensive de Bakou

  Karabakh: des combats féroces se poursuivent, nouvelle offensive de Bakou Des combats féroces opposant l'Azerbaïdjan aux séparatistes arméniens du Nagorny Karabakh se poursuivaient mardi matin, Bakou passant à une nouvelle offensive, à quelques heures d'une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU. Depuis dimanche, les forces de l'enclave séparatiste, soutenue politiquement, militairement et économiquement par l'Arménie, et celles de l'Azerbaïdjan s'affrontent dans les combats les plus meurtriers depuis 2016. "Les forces arméniennes ont riposté à une offensive azerbaïdjanaise dans plusieurs secteurs de la ligne de front et l'ennemi a subi d'importantes pertes" humaines, a indiqué mardi le ministère a

Emmanuel Macron a appelé Vladimir Poutine pour discuter de la situation au Haut - Karabakh , a annoncé le Kremlin. Les Présidents ont exhorté l'Arménie et l'Azerbaïdjan à un cessez - le - feu .

Vladimir Poutine et Emmanuel Macron à Versailles, en mai 2017. " Vladimir Poutine et Emmanuel Macron ont appelé les parties au conflit à cesser complètement le feu et, dès que possible, à faire redescendre les tensions et à montrer le maximum de retenue", a déclaré la

« Vladimir Poutine et Emmanuel Macron ont appelé les parties au conflit à cesser complètement le feu et, dès que possible, à faire redescendre les tensions et à montrer le maximum de retenue », a déclaré la présidence russe dans un communiqué.

« Coopération future »

Les deux chefs d’État ont discuté de « paramètres concrets de coopération future, avant tout dans le cadre du groupe de Minsk de l’OSCE », indique le communiqué.

Constitué au sein de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), le groupe de Minsk sur le dossier du Karabakh est composé de la Russie, des États-Unis et de la France.

Poutine et Macron se sont dits « disposés » à l’adoption d’un communiqué qui serait publié au nom des coprésidents du groupe de Minsk et appellerait à la fin « immédiate » des hostilités et au début de discussions, a ajouté le Kremlin.

Karabakh: Bakou et Erevan affirment s'infliger de lourdes pertes

  Karabakh: Bakou et Erevan affirment s'infliger de lourdes pertes L'Azerbaïdjan et les séparatistes arméniens du Nagorny Karabakh affirment mardi s'être infligé de lourdes pertes, au troisième jour de combats meurtriers les opposant dans cette enclave, malgré des efforts internationaux pour y mettre fin. Plusieurs dirigeants étrangers, dont la chancelière allemande Angela Merkel, ont appelé à un cessez-le-feu immédiat et le Conseil de sécurité de l'ONU se réunit en urgence mardi soir, pour tenter d'éviter unePlusieurs dirigeants étrangers, dont la chancelière allemande Angela Merkel, ont appelé à un cessez-le-feu immédiat et le Conseil de sécurité de l'ONU se réunit en urgence mardi soir, pour tenter d'éviter une guerre ouverte entre Erevan et Bakou qui risquerait de déstabi

« Emmanuel Macron connaît cette malédiction du quinquennat pas encore terminé mais déjà fini ». La Turquie est la seule puissance à ne pas avoir appelé à un cessez - le - feu , encourageant, au contraire, son allié azerbaïdjanais à reprendre le contrôle du Karabakh par la force et se déclarant

La Turquie appelle à la fin de «l'occupation» arménienne du Haut - Karabagh . Le président russe Vladimir Poutine s'est entretenu le 29 septembre au soir au téléphone avec le Premier France. Haut - Karabagh , Biélorussie : Vladimir Poutine et Emmanuel Macron se parlent au téléphone.

Les tentatives d’interférer en Biélorussie sont « inacceptables »

Lors de leur conversation téléphonique, les deux hommes ont également abordé la question de la Biélorussie. Le président russe a fait savoir à son homologue français que toute tentative d’interférence dans les affaires d’un pays souverain était « inacceptable ». « Toutes les tentatives d’interférence dans les affaires intérieures d’un État souverain et de pression extérieure sur les autorités légitimes sont inacceptables » a déclaré Vladimir Poutine.

Sur ce dossier biélorusse, Emmanuel Macron a promis d’aider à la médiation dans la crise politique que traverse le pays. « L’objectif, c’est une transition pacifique, la libération des personnes qui restent en prison pour leurs opinions politiques et la tenue d’élections dans un cadre libre, sous surveillance internationale », a-t-il affirmé mardi en Lituanie, après avoir rencontré la cheffe de file de l’opposition biélorusse, Svetlana Tikhanovskaïa.

Pas de répit au Karabakh, inquiétude croissante pour les civils .
Les affrontements se poursuivent au Nagorny Karabakh, au lendemain de bombardements ayant fait des victimes civiles. 1/12 DIAPOSITIVES © Aziz Karimov / Reuters A Barda, dans le Nagorny Karabakh, le 5 octobre 2020. A Barda, dans le Nagorny Karabakh, le 5 octobre 2020. 2/12 DIAPOSITIVES © Aziz Karimov / Reuters A Barda, dans le Nagorny Karabakh, le 5 octobre 2020. A Barda, dans le Nagorny Karabakh, le 5 octobre 2020. 3/12 DIAPOSITIVES © Aziz Karimov / Reuters A Barda, dans le Nagorny Karabakh, le 5 octobre 2020.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!