•   
  •   

Monde Chemin diplomatique semé d'embûches pour la cheffe de l'opposition bélarusse

16:05  01 octobre  2020
16:05  01 octobre  2020 Source:   msn.com

Pas d’unanimité de l’UE pour sanctionner le pouvoir bélarusse

  Pas d’unanimité de l’UE pour sanctionner le pouvoir bélarusse L’opposition bélarusse demande des sanctions contre les autorités. Les 27 se disent d’accord sur le principe mais il faut pour cela obtenir l’unanimité. Chypre veut conditionner son soutien à notre dossier. View on euronews © Euronews L'opposition bélarusse fait entendre sa voix auprès de l'Union européenne. Svetlana Tikhanovskaïa était à Bruxelles lundi pour demander aux responsables politiques de faire preuve de courage et de prendre des mesures contre le pouvoir en place.

Le président français Emmanuel Macron a promis mardi d’aider à la médiation dans la crise politique bélarusse , lors d’une réunion avec la leader de l ’ opposition Svetlana Tikhanovskaïa. "Nous ferons de notre mieux en tant qu’Européens pour aider à la médiation", a déclaré M. Macron aux journalistes

«Nous ferons de notre mieux en tant qu'Européens pour aider à la médiation» que «mènera fermement l'OSCE» (Organisation pour la sécurité et la coopération La chancelière Angela MERKEL a annoncé mercredi qu'elle allait rencontrer à son tour la cheffe de l ' opposition en Biélorussie Svetlana


Vidéo: Macron annonce qu'il rencontrera l'opposante bélarusse Tikhanovskaïa (AFP)


La cheffe de file de l'opposition au Bélarus Svetlana Tikhanovskaïa après sa rencontre avec le président Emmanuel Macron à Vilnius le 29 septembre 2020 © PETRAS MALUKAS La cheffe de file de l'opposition au Bélarus Svetlana Tikhanovskaïa après sa rencontre avec le président Emmanuel Macron à Vilnius le 29 septembre 2020

Novice en politique il y a quelques mois, la cheffe de file de l'opposition bélarusse Svetlana Tikhanovskaïa a rejoint la première ligue diplomatique européenne au risque de miner sa propre cause, estiment les analystes.

Bélarus: face à la contestation, investiture en catimini pour Loukachenko

  Bélarus: face à la contestation, investiture en catimini pour Loukachenko Le président bélarusse Alexandre Loukachenko, confronté à un mouvement de contestation post-électoral inédit, a prêté serment mercredi dans le secret pour un sixième mandat, avant de proclamer que la "révolution" voulue par ses détracteurs a échoué. M. Loukachenko est confronté depuis la présidentielle du 9 août à une contestation inédite, des dizaines de milliers de personnes sortant notamment dans la rue chaque dimanche à Minsk pour dénoncer sa réélection jugée frauduleuse, et cela malgré la répression du mouvement.Les premiers jours, les manifestations ont été réprimées très violemment et des milliers de personnes ont été arrêtées.

Dans le cas de trop fortes oppositions au Sénat contre sa révision constitutionnelle, Emmanuel Macron peut décider d'en passer directement «Pas si vite!» arguent pourtant de concert nombre de constitutionnalistes qui rappellent au chef de l 'État les embûches du chemin qu'il hésite à emprunter.

Avant de rencontrer des membres de la diaspora le dimanche 17 septembre à ¨Paris, Clément Mierassa membre de l ' opposition radicale avait été l'invité de Cyr

Après avoir rencontré le président français Emmanuel Macron cette semaine, l'opposante, qui revendique la victoire à l'élection présidentielle au Bélarus en août, devrait rencontrer prochainement la chancelière allemande Angela Merkel.

La cheffe de l'opposition bélarusse Svetlana Tikhanovskaïa lors d'une interview avec l'AFP le 28 septembre 2020 © Ludovic MARIN La cheffe de l'opposition bélarusse Svetlana Tikhanovskaïa lors d'une interview avec l'AFP le 28 septembre 2020

Ces rencontres très médiatisées font partie d'une campagne centrée sur les dirigeants européens, destinée à faire pression sur le président Alexandre Loukachenko, pour qu'il organise de nouvelles élections.

Pour Tatiana Kastouéva-Jean, responsable du Centre Russie/NEI à l'Institut français des relations internationales, cette voie pourrait s'avérer "dangereuse" et "géopolitiser" le conflit au Bélarus.

"Tikhanovskaïa cherche à les impliquer (leaders occidentaux) pour faire pression sur la Russie en pensant que c'est le bon moyen pour changer les choses", alors que ces rencontres peuvent être considérées "comme une provocation par la Russie et Loukachenko", a-t-elle déclaré à l'AFP.

A Louisville, les manifestants antiracistes trouvent un soutien divin

  A Louisville, les manifestants antiracistes trouvent un soutien divin "Le sanctuaire est ouvert !" "Le sanctuaire est ouvert!"Contraste apparent avec le rassemblement de la veille lors duquel deux policiers ont été blessés par balle, le noyau dur de la contestation, cette fois pacifique, s'est rué une fois le couvre-feu tombé, à la First Unitarian Church.

La chancelière allemande, Angela Merkel, annonce qu'elle va rencontrer à son tour la cheffe de l ' opposition au Belarus Svetlana Tikhanovskaïa, reçue la veille par le chef d'Etat français Emmanuel Macron.

Au cours d'une réunion ce mardi avec la leader de l ' opposition Svetlana Tikhanovskaïa, le président français Emmanuel Macron a promis d'aider à la médication dans la crise politique en Biélorussie. «Nous ferons de notre mieux en tant qu'Européens pour aider à la médiation», a déclaré M. Macron

La chancelière allemande, Angela Merkel, annonce qu'elle va rencontrer à son tour la cheffe de l'opposition au Belarus Svetlana Tikhanovskaïa, reçue la veille par le chef d'Etat français Emmanuel Macron. © Fournis par AFP La chancelière allemande, Angela Merkel, annonce qu'elle va rencontrer à son tour la cheffe de l'opposition au Belarus Svetlana Tikhanovskaïa, reçue la veille par le chef d'Etat français Emmanuel Macron.

L'inquiétude est partagée par des diplomates. Après sa rencontre avec M. Macron cette semaine à Vilnius, une source diplomatique française a estimé qu'"il ne faut pas que Mme Tikhanovskaïa soit une icône occidentale mais plutôt qu'elle soit une icône bélarusse".

Des partisans de l'opposition manifestant à Minsk le 27 septembre 2020 © - Des partisans de l'opposition manifestant à Minsk le 27 septembre 2020

Selon Anna Colin Lebedev de l'Université Paris-Nanterre, les entretiens avec les dirigeants occidentaux ont donné à Svetlana Tikhanovskaïa une plus grande légitimité mais sont "une arme à double tranchant" puisqu'elles peuvent positionner l'opposition bélarusse comme pro-européenne.

En même temps, l'opposition n'avait guère le choix suite au soutien apporté à M. Loukachenko par le président russe Vladimir Poutine.

"C'est la Russie qui a fait que le seul interlocuteur possible pour les Bélarusses dans la communauté internationale devient le voisin européen", a estimé Mme Colin Lebedev.

L'Américain Mike Pompeo en Italie sur fond de tensions avec le Vatican sur la Chine

  L'Américain Mike Pompeo en Italie sur fond de tensions avec le Vatican sur la Chine La question chinoise va sans doute éclipser d'autres sujets lors de la visite de Mike Pompeo en Italie. Le secrétaire d'Etat américain voit d'un mauvais oeil le rapprochement entre le Vatican et la Chine. View on euronews © Mauro Scrobogna/LaPreese lapresse Le Secrétaire d'État américain, en tournée en Europe en pleine campagne électorale américaine, est en Italie pour deux jours. Mike Pompeo est très attendu, notamment depuis des tensions avec le Vatican, à propos de la Chine. Il n'a pas été prévu de rencontre avec François.

Cours : Pratique Diplomatique Professeur :CHAFIKA AGUEZNAY Options : Diplomatique et consulaire Partenariat et coopération internationale Longtemps les diplomates ne paraissaient jouer qu’un rôle secondaire voir nul. Cependant une question est à poser ; l’apparente désuétude de la

Un chemin semé d ' embûches attend cependant la first minister du gouvernement régional écossais. Au congrès. Cet article est réservé aux abonnés. Malheureusement pour eux, les cours du baril s'effondrent et les réserves de la Mer du Nord s'épuisent progressivement sans nouvelles grandes

- "Trop d'attention" -

L'opposante revendique la victoire à l'élection du 9 août, affirmant que le président Loukachenko a truqué le scrutin pour prolonger son règne de 26 ans.

Mme Tikhanovskaïa a trouvé refuge en Lituanie, pays membre de l'UE et de l'Otan, où elle a fui dans les jours qui ont suivi le vote, au milieu de manifestations anti-gouvernementales sans précédent qui continuent à secouer l'ancienne république soviétique.

Bien que l'UE ne reconnaisse pas le résultat des élections, elle n'est pas allée jusqu'à reconnaître sa victoire et fait plutôt pression pour organiser de nouvelles élections en présence des observateurs internationaux.

Toulouse : Excédé de faire la queue, il menace de mort l’employé d'une station-service et lui crache au visage

  Toulouse : Excédé de faire la queue, il menace de mort l’employé d'une station-service et lui crache au visage Un homme de 21 ans a été interpellé pour avoir menacé et agressé l'employé d'une station-service toulousaine, avant de lui cracher au visage, mardi soir © Gilles Varela / 20 Minutes L'agression s'est produite dans une station-service de Toulouse. Illustration. INCIVILITES - Un homme de 21 ans a été interpellé pour avoir menacé et agressé l'employé d'une station-service toulousaine, avant de lui Trop impatient et agressif, un homme de 21 ans a fini en garde à vue, mardi soir à Toulouse.

On était loin des éclairages et des climatisations étudiés : l'été, on arrosait le sol des galeries pour les rafraîchir, l'hiver Devenu l'une des collections les plus précieuses du monde, le Prado est alors le lieu de rivalités où la bureaucratie, l'incompétence, la mesquinerie politique, voire les trois se le disputent.

L ' opposition et la presse, en majorité de droite, ont accusé Mme Bachelet de « négligence ». Au sein de la Nouvelle Majorité, des barons de la Démocratie-chrétienne (DC) n'ont pas caché leur mécontentement, se plaignant de ne pas avoir été consultés. En finir avec L'héritage de

Les efforts de l'opposante ont suscité le mépris de M. Loukachenko et de Moscou.

Le dirigeant bélarusse, cité par sa porte-parole, a accusé M. Macron d'accorder trop d'importance à Mme Tikhanovskaïa "parce qu'elle est une femme" et lui a prédit "des ennuis dans sa vie personnelle". Le chef du Kremlin a estimé que le Bélarus se trouvait dans une "situation difficile" et faisait face à "une pression extérieure sans précédent".

"Apparemment, le président français soutient cette citoyenne bélarusse", a affirmé pour sa part le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov.

Plus réservée que M. Macron, la chancelière allemande a estimé mercredi que M. Loukachenko devrait engager "un dialogue avec les gens (...) sans interférence de l'Est ou de l'Ouest".

- "Porte-parole" -

Mme Tikhanovskaïa, qui n'a rejoint la campagne pour l'élection présidentielle qu'après l'arrestation de son mari blogueur qui tentait de s'inscrire comme candidat, a indiqué qu'elle n'avait pas d'ambitions politiques au-delà d'un nouveau scrutin.

Cette ancienne enseignante d'anglais de 38 ans a déclaré qu'elle ne se porterait pas candidate à l'élection, qu'elle souhaite voir se tenir d'ici la fin de l'année.

"Ce qui a fait également son attrait, c'est sa volonté de ne pas s'engager dans une carrière politique", estime Anna Colin Lebedev.

"Elle est ambassadrice et porte-parole mais pas leader", il n'y a pas "de culte de la personnalité de Tikhanovskaïa", a-t-elle estimé.

Cette opinion est confirmée par les manifestants. Pour Alexandre Grouzdilovitch, un travailleur de l'industrie technologique, les rencontres avec les dirigeants occidentaux étaient opportunes pour un mouvement qui risquait de glisser au bas des priorités des dirigeants mondiaux.

"C'est bien, c'est un signe positif pour nous", a-t-il déclaré, tout en soulignant que "pour se débarrasser de Loukachenko, il faut parler à Poutine".

Pour une autre manifestante à Minsk, Anna Potapenko, "plus la communauté internationale se concentre sur le Bélarus... mieux c'est. Toute implication d'une tierce partie est la bienvenue!"

burs-dt/bo/sw/at

Chemin diplomatique semé d'embûches pour la cheffe de l'opposition bélarusse .
Novice en politique il y a quelques mois, la cheffe de file de l'opposition bélarusse Svetlana Tikhanovskaïa a rejoint la première ligue diplomatique européenne au risque de miner sa propre cause, estiment les analystes.Après avoir rencontré le président français Emmanuel Macron cette semaine, l'opposante, qui revendique la victoire à l'élection présidentielle au Bélarus en août, devrait rencontrer prochainement la chancelière allemande Angela Merkel.

usr: 0
C'est intéressant!