•   
  •   

Monde Alexeï Navalny accuse une nouvelle fois Poutine d'avoir voulu le tuer

23:40  01 octobre  2020
23:40  01 octobre  2020 Source:   liberation.fr

Navalny sort de l'hôpital, les yeux se rétablissent complètement

 Navalny sort de l'hôpital, les yeux se rétablissent complètement © Document Cette photo publiée le 22 septembre 2020 sur le compte Instagram de @navalny montre le chef de l'opposition russe Alexei Navalny à l'hôpital de la Charité de Berlin. Le chef de l'opposition russe Alexei Navalny, qui, selon l'Occident, a été empoisonné par un agent neurotoxique de l'ère soviétique, est sorti de l'hôpital après un mois, ont annoncé mercredi ses médecins à Berlin.

Une photo d'Alexeï Nalvany partagée sur son compte Instagram le 23 septembre. Une photo d'Alexeï Nalvany partagée sur son compte Instagram le 23 septembre.

L'opposant au président russe s'exprime pour la première fois dans la presse depuis sa tentative d'empoisonnement, le 20 août. Dans une longue interview publiée dans «Der Spiegel», il revient sur l'attaque dont il a fait l'objet et sur son avenir politique.

Alexeï Navalny communiquait jusqu’à présent sur Instagram à coups de photos de sa convalescence en Allemagne et de messages destinés à rassurer ses partisans. Le «leader incontesté de l’opposition anti-Poutine», comme le surnommait le site du Spiegel en 2013, a justement choisi les pages de l’hebdomadaire pour s’exprimer ce jeudi sur la tentative d’empoisonnement dont il a fait l’objet le 20 août. «J’affirme que Poutine était derrière le crime, et c’est la seule explication que j’ai.» Le ton est donné, Navalny n’a pas prévu de capituler.

Alexey Navalny libéré de l'hôpital allemand après 32 jours

 Alexey Navalny libéré de l'hôpital allemand après 32 jours © [Gracieuseté d'Instagram / Reuters] Le politicien de l'opposition russe Alexey Navalny descend les escaliers à l'hôpital Charite de Berlin, en Allemagne, dans cette image obtenue des médias sociaux le 19 septembre 2020 [ Gracieuseté d'Instagram @ NAVALNY / Médias sociaux via Reuters] L'hôpital allemand traitant le chef de l'opposition russe Alexey Navalny pour empoisonnement a déclaré mercredi que son état s'était suffisamment amélioré pour qu'il soit libéré, et a suggéré un "rétablissement c

Il remercie son pays d’accueil, où il a dû élire domicile malgré lui : «Je ressens une immense gratitude envers tous les Allemands. Je sais que cela semble un peu pathétique maintenant mais l’Allemagne est devenu un pays spécial pour moi.» Il évoque également son entrevue surprise avec la chancelière Angela Merkel, à l’hôpital berlinois de la Charité, et précise que leur conversation n’a eu aucune teneur politique.

«Le gars qui n’a pas peur»

A 44 ans, considéré comme le symbole de la dissidence au président russe, Alexeï Navalny se satisfait ironiquement d’être devenu un cobaye : «La direction russe a développé une telle propension à l’empoisonnement qu’elle ne s’arrêtera pas de sitôt. Mes antécédents médicaux seront toujours instructifs.» Car malgré les difficultés à marcher, à se servir un verre d’eau, et les multiples cicatrices qu’il a sur le cou, l’homme politique sait que «la résistance» ne fait que commencer : «Mon travail, maintenant, c’est d’être le gars qui n’a pas peur. Et je n’ai pas peur ! […] Je ne ferai pas à Poutine le cadeau de ne pas revenir en Russie.»

L’opposant russe Alexeï Navalny est sorti de l’hôpital

  L’opposant russe Alexeï Navalny est sorti de l’hôpital Le principal opposant à Vladimir Poutine a été victime d’un empoisonnement à un neurotoxique de type Novitchok en août dernier, en Sibérie. Placé dans un coma artificiel, il avait été hospitalisé en Allemagne. « L’état de santé du patient s’est amélioré au point que les soins intensifs ont pu être interrompus », a annoncé mercredi 23 septembre dans un communiqué l’hôpital berlinois de la Charité, un des plus réputés au monde. « Au vu du déroulement du traitement à ce stade et de l’état actuel du patient, les médecins considèrent qu’un rétablissement complet est possible », a ajouté l’établissement de pointe.

Voilà vingt ans que Navalny s’impose sur la scène politique russe, avec un objectif en ligne de mire : dénoncer la corruption des dirigeants, «l’argent criminel» des oligarques et proposer une alternative au parti présidentiel Russie unie. Il se fait connaître grâce à son blog «Nalvany» en 2008, et développe une technique originale : acquérir des actions ou des parts dans les grandes sociétés russes afin d’être invité aux assemblées générales, et y poser des questions embarrassantes à propos des finances de l’Etat. En 2013, il se présente aux élections municipales face au maire sortant de Moscou, soutenu par le Kremlin, Sergueï Sobianine. Il obtient 27% des suffrages, un score tout sauf négligeable dans un pays où les élections sont manipulées.

Navalny était d’ailleurs en campagne pour un scrutin régional, au moment de son empoisonnement. Son voyage à Tomsk, en Sibérie occidentale, visait à asseoir sa stratégie du «smart voting» («vote malin») : voter contre Russie unie. 50% des voix sont allées à son candidat, 45% à celui de Novossibirsk.

Affaire Alexeï Navalny : Des avoirs de l’opposant gelés par les huissiers russes

  Affaire Alexeï Navalny : Des avoirs de l’opposant gelés par les huissiers russes Alexeï Navalny se trouve en Allemagne depuis plusieurs semaines après un empoisonnement présumé fin août © Kommersant/SIPA L'opposant russe Alexeï Navalny a été placé en réanimation dans un état grave RUSSIE - Alexeï Navalny se trouve en Allemagne depuis plusieurs semaines après un e Des comptes et une partie de l’appartement de l’opposant Alexeï Navalny ont été gelés par des huissiers russes, lorsqu’il était dans le coma après un e , a indiqué sa porte-parole, Kira Iarmych, ce jeudi.

«Actions concrètes»

Ce n’est pas la première fois qu’il est visé par le Kremlin. Mais s’il est traqué depuis 2012, Navalny n’aurait jamais pensé être empoisonné au Novitchok, un agent chimique extrêmement puissant fabriqué dans les laboratoires d’Etat russes. «Le plus impressionnant, c’est que vous ne ressentez aucune douleur, mais vous savez que vous êtes en train de mourir.»

En dépit de sa faiblesse physique, Navalny projette son retour : «Le plus important est de se préparer aux élections à la Douma [la chambre basse du Parlement russe, ndlr] en 2021.» Vivre en exil, il n’y a jamais songé, confie-t-il. «Je suis un homme politique qui appelle à des actions concrètes, dont je dois partager moi-même tous les risques. C’est pourquoi je retournerai sur ma chaîne [sur YouTube, suivie par plus de 4 millions d’abonnés] quand je serai à Moscou

Jeudi, un porte-parole du Kremlin a réagi en accusant Navalny de travailler avec la CIA. Il a aussi rejeté toute implication de Poutine, en affirmant que l’opposant était libre de rentrer en Russie. Les comptes bancaires de Navalny et la part de l’appartement qu’il possède à Moscou ont été saisis fin septembre par les autorités russes.

Allemagne met en garde la Russie contre des sanctions «inévitables» contre Navalny .
L'Allemagne a averti mercredi la Russie de sanctions ciblées «inévitables» si elle ne permettait pas de faire la lumière sur l'empoisonnement d'Alexei Navalny, alors que le critique du Kremlin a exhorté l'UE à sévir contre Vladimir Poutine cercle intérieur.

usr: 1
C'est intéressant!