•   
  •   

Monde Extradition de Julian Assange : La justice britannique rendra sa décision le 4 janvier

23:40  01 octobre  2020
23:40  01 octobre  2020 Source:   20minutes.fr

Sa famille, sa passion pour le surf, son rituel avant le JT... ces infos que vous ignoriez peut-être sur Julian Bugier

  Sa famille, sa passion pour le surf, son rituel avant le JT... ces infos que vous ignoriez peut-être sur Julian Bugier France 2 a annoncé lundi 21 septembre que Julian Bugier était nommé à la présentation du journal de 13h, en remplacement de Marie-Sophie Lacarrau, partie sur TF1. L'occasion d'en apprendre un peu plus sur ce journaliste très apprécié des Français. C'est officiel : Julian Bugier prendra les rênes du 13h de France 2 à partir du 4 janvier prochain. Le journaliste remplacera ainsi Marie-Sophie Lacarrau, débauchée par TF1 pour succéder à Jean-Pierre Pernaut. Une revanche pour ce Blésois de 38 ans, qui occupait la place de joker depuis de nombreuses années sans cacher son ambition d'être un jour titularisé.


Vidéo: Dupond-Moretti : pourquoi les magistrats ne veulent «plus lui parler» (Dailymotion)


Les Etats-Unis veulent juger l’Australien pour la diffusion de centaines de milliers de documents confidentiels

Des supporters de Julian Assange devant la cour de justice britannique, le 24 février 2020. © DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP Des supporters de Julian Assange devant la cour de justice britannique, le 24 février 2020. WIKILEAKS - Les Etats-Unis veulent juger l’Australien pour la diffusion de centaines de milliers de documents confidentiels

La justice britannique a fixé jeudi au 4 janvier sa décision sur la demande d’extradition de Julian Assange, réclamé par les Etats-Unis qui veulent le juger pour la diffusion de centaines de milliers de documents confidentiels.

Assange dit qu'il `` entend des voix '' en prison: le psychiatre

 Assange dit qu'il `` entend des voix '' en prison: le psychiatre © BEN STANSALL Julian Assange a déclaré qu'il avait halluciné de la musique et des voix en prison, selon son psychiatre , le fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, s'est plaint d'entendre des voix et de la musique imaginaires alors qu'il était détenu dans un prison britannique de haute sécurité, un psychiatre qui l'a interrogé a déclaré mardi lors de son audience d'extradition.

En attendant cette décision, attendue donc après la présidentielle américaine du 3 novembre, le fondateur de WikiLeaks restera emprisonné, a précisé la juge Vanessa Baraitser à l’issue de près de quatre semaines d’audiences à la cour criminelle de l’Old Bailey, à Londres.

La justice américaine veut juger l’Australien de 49 ans notamment pour espionnage. Il risque 175 ans de prison pour avoir diffusé, à partir de 2010, plus de 700.000 documents classifiés sur les activités militaires et diplomatiques américaines, notamment en Irak et en Afghanistan.

Une procédure « politique », selon les avocats de Julian Assange

Les Etats-Unis reprochent au fondateur de WikiLeaks d’avoir mis en danger des sources des services américains, ce qu’il conteste. Parmi les documents publiés figurait une vidéo montrant des civils tués par les tirs d’un hélicoptère de combat américain en Irak en juillet 2007, dont deux journalistes de l’agence Reuters.

Julian Assange dit entendre « des voix » en prison

  Julian Assange dit entendre « des voix » en prison Un psychiatre a relevé ce mardi un risque de suicide « très élevé » chez le fondateur de WikiLeaks, qui souffre selon lui d’hallucinations auditives. Le fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, s’est plaint d’entendre des voix et de la musique imaginaires en détention et présente des pulsions suicidaires, a déclaré ce mardi 22 septembre un psychiatre l’ayant examiné lors d’une audience dans un tribunal de Londres se penchant sur une demande d’extradition américaine.

Les avocats de Julian Assange dénoncent quant à eux une procédure « politique » basée sur des « mensonges ». Or, selon eux, l’accord américano-britannique interdit selon elle « expressément » les extraditions pour les « infractions politiques ».

Il revient à la justice britannique de déterminer si la demande américaine d’extradition​ qui lui est soumise respecte un certain nombre de critères légaux, et notamment si elle n’est pas disproportionnée ou incompatible avec les droits humains.

rendra le verdict d'extradition américain d'Assange au début de l'année prochaine .
Le juge britannique Par Michael Holden et Estelle Shirbon © Reuters / PETER NICHOLLS L'audience d'extradition de Julian Assange à Londres se poursuit LONDRES (Reuters) - Un juge britannique a déclaré jeudi qu'elle lui donnerait décision au début de l'année prochaine sur la question de savoir si le fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, devrait être extradé vers les États-Unis pour faire face à 18 accusations, y compris l'espionnage.

usr: 0
C'est intéressant!