•   
  •   

Monde Macron accuse la Turquie d'envoyer des djihadistes de Syrie au Haut-Karabakh

23:40  01 octobre  2020
23:40  01 octobre  2020 Source:   fr.reuters.com

Des combats ouverts éclatent entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan dans le Haut-Karabakh

  Des combats ouverts éclatent entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan dans le Haut-Karabakh Des civils et des militaires ont été tués dans de violents combats qui ont éclaté dimanche dans la région du Haut-Karabakh, ont déclaré l'Azerbaïdjan et les séparatistes arméniens, s'accusant mutuellement d'avoir lancé les hostilités. Alors que cette région séparatiste soutenue par Erevan a décrété "la mobilisation générale", le président azerbaïdjanais a promis de "vaincre". Ce pourrait être un nouveau conflit ouvert. Des combats violents ont éclaté dimanche 27 septembre dans le Haut-Karabakh, région frontalière disputée depuis des décennies entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan, ont déclaré les deux parties, s’accusant mutuellement d’avoir


Vidéo: Arméniens et Azerbaïdjanais déterminés au combat (Euronews)


ARMENIE-AZERBAIDJAN-FRANCE-TURQUIE:Macron accuse la Turquie d'envoyer des djihadistes de Syrie au Haut-Karabakh

MACRON ACCUSE LA TURQUIE D'ENVOYER DES DJIHADISTES DE SYRIE AU HAUT-KARABAKH © Reuters/POOL MACRON ACCUSE LA TURQUIE D'ENVOYER DES DJIHADISTES DE SYRIE AU HAUT-KARABAKH

PARIS (Reuters) - Emmanuel Macron a accusé jeudi la Turquie d'envoyer des djihadistes de Syrie combattre au Haut-Karabakh, région séparatiste d'Azerbaïdjan majoritairement arménienne.

Combats meurtriers au Haut-Karabakh, l'UE appelle au calme

  Combats meurtriers au Haut-Karabakh, l'UE appelle au calme Les combats se poursuivent dans le Haut-Karabakh, et le ton continue de monter entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie. L’inquiétude est vive, car les deux pays pourraient basculer dans une guerre meurtrière avec pour enjeu ce territoire montagneux, disputé depuis l’effondrement de l’Union soviétique. Ce lundi 28 septembre, vingt-sept soldats séparatistes ont été tués dans les combats avec l'Azerbaïdjan. De notre correspondant à Moscou, Daniel Vallot De part et d’autre de la ligne de front, ce sont des moyens considérables qui sont déployés : aviation, blindés, artillerie lourde.

La Turquie, alliée de l'Azerbaïdjan, a démenti l'envoi de mercenaires pour combattre les forces du Haut-Karabakh et de l'Arménie.

"Nous disposons d'informations aujourd'hui de manière certaine qui indiquent que des combattants syriens de groupes djihadistes ont (transité) par Gaziantep pour rejoindre le théâtre d'opérations du Haut-Karabakh", a dit le président français à son arrivée à un Conseil européen à Bruxelles. "C'est un fait très grave nouveau, qui change la donne."

Auparavant, l'Elysée avait indiqué à la suite d'un échange entre Emmanuel Macron et son homologue russe Vladimir Poutine que les deux dirigeants "partagent (...) une préoccupation sur l'envoi de mercenaires syriens par la Turquie au Haut-Karabakh". [nL8N2GS100]

(John Irish et Michel Rose)

L'Arménie veut discuter avec l'OSCE pour rétablir un cessez-le-feu au Haut-Karabakh .
L'Arménie veut discuter avec l'OSCE pour rétablir un cessez-le-feu au Haut-Karabakh © Reuters/AZIZ KARIMOV L'ARMÉNIE VEUT DISCUTER AVEC L'OSCE POUR RÉTABLIR UN par Nvard Hovhannisyan EREVAN (Reuters) - L'Arménie a annoncé vendredi qu'elle était prête à discuter avec l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) pour rétablir un cessez-le-feu dans l'enclave du Haut-Karabakh, où les combats se poursuivent depuis six jours.

usr: 0
C'est intéressant!