•   
  •   

Monde Haut-Karabakh: les combats s'intensifient sur la ligne de front, les civils fuient vers l’Arménie

18:05  03 octobre  2020
18:05  03 octobre  2020 Source:   rfi.fr

Des combats ouverts éclatent entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan dans le Haut-Karabakh

  Des combats ouverts éclatent entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan dans le Haut-Karabakh Des civils et des militaires ont été tués dans de violents combats qui ont éclaté dimanche dans la région du Haut-Karabakh, ont déclaré l'Azerbaïdjan et les séparatistes arméniens, s'accusant mutuellement d'avoir lancé les hostilités. Alors que cette région séparatiste soutenue par Erevan a décrété "la mobilisation générale", le président azerbaïdjanais a promis de "vaincre". Ce pourrait être un nouveau conflit ouvert. Des combats violents ont éclaté dimanche 27 septembre dans le Haut-Karabakh, région frontalière disputée depuis des décennies entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan, ont déclaré les deux parties, s’accusant mutuellement d’avoir

Lundi soir, les autorités du Haut -Karabakh ont annoncé que 26 séparatistes arméniens de plus avaient été tués lors d'affrontements avec les forces Le bilan, incomplet, s'établissait donc lundi soir à 95 morts, dont 11 civils : neuf en Azerbaïdjan et deux côté arménien. Le bilan réel pourrait être bien plus

Artilleur du Haut - Karabagh pendant les affrontements dans la région (image d'illustration). Les 15 membres du Conseil de sécurité expriment «leur soutien à l'appel lancé par le secrétaire général aux deux côtés pour arrêter immédiatement les combats , désamorcer les tensions et reprendre sans

Un militaire de l'armée de défense du Haut-Karabakh tire une pièce d'artillerie vers des positions azéries lors des combats dans la région séparatiste du Haut-Karabakh, le 28 septembre 2020. © Handout / Armenian Defence Ministry / AFP Un militaire de l'armée de défense du Haut-Karabakh tire une pièce d'artillerie vers des positions azéries lors des combats dans la région séparatiste du Haut-Karabakh, le 28 septembre 2020.

Les combats continuent pour le septième jour consécutif, ce samedi, dans le Haut-Karabakh. Les autorités arméniennes assurent que l’Azerbaïdjan a lancé une grande offensive.

Touchée à plusieurs reprises la veille par des bombardements azerbaïdjanais, Stepanakert, la capitale du Haut-Karabakh, a vécu une nuit plus calme mais les affrontements ont été violents ce samedi sur la ligne de front, selon les autorités arméniennes et séparatistes.

Combats meurtriers au Haut-Karabakh, l'UE appelle au calme

  Combats meurtriers au Haut-Karabakh, l'UE appelle au calme Les combats se poursuivent dans le Haut-Karabakh, et le ton continue de monter entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie. L’inquiétude est vive, car les deux pays pourraient basculer dans une guerre meurtrière avec pour enjeu ce territoire montagneux, disputé depuis l’effondrement de l’Union soviétique. Ce lundi 28 septembre, vingt-sept soldats séparatistes ont été tués dans les combats avec l'Azerbaïdjan. De notre correspondant à Moscou, Daniel Vallot De part et d’autre de la ligne de front, ce sont des moyens considérables qui sont déployés : aviation, blindés, artillerie lourde.

Les combats font rage dans la région du Haut - Karabagh , contrôlée par l ’ Arménie mais revendiquée par l’Azerbaïdjan. Le bilan des victimes parmi les Pourtant, le représentant du Haut - Karabagh , Senor Asratyan, a dénoncé ces propos, précisant que, sur la ligne de front , le cessez-le-feu était

Des dizaines de personnes sont mortes en 24 heures dans les combats opposant séparatistes du Haut - Karabagh , soutenus par l ' Arménie , à Le président turc avait déjà promis le 27 septembre un soutien total à l'Azerbaïdjan et appelé l ' Arménie à «cesser son agression», à la suite des violents

Le président du territoire séparatiste, Arayik Haroutiounian, a déclaré aux journalistes que la « dernière bataille » pour le Haut-Karabakh avait commencé, ajoutant, vêtu d'une tenue de camouflage, qu'il rejoignait le front pour combattre aux côtés de ses troupes. Cinquante et un soldats supplémentaires de l'armée du Haut-Karabakh sont décédés dans les combats, ont annoncé les autorités arméniennes ce samedi.

L'armée séparatiste « a réussi à arrêter l'attaque à grande échelle de l'ennemi », a de son côté indiqué, sur sa page Facebook, la porte-parole du ministère arménien de la Défense, Chouchan Stepanian, qui a évoqué de « violents combats », ajoutant que « les forces arméniennes [avaient] lancé une contre-offensive sur un des points du fronts ».

Les images des combats meurtriers entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan dans le Haut-Karabakh

  Les images des combats meurtriers entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan dans le Haut-Karabakh VIDEO. Les affrontements, qui ont déjà fait au moins 67 morts, font suite à trois décennies de tension entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie.Bakou a fait état de sept civils tués, dont les six membres d’une famille azerbaïdjanaise, et le Karabakh de deux civils ayant péri. L’Azerbaïdjan n’a donné aucune information sur ses pertes militaires. Au total, au moins 67 personnes - civils et militaires des deux camps - ont été tuées.

Dans la nuit de vendredi à samedi, le Haut - Karabagh a connu ses plus meurtriers affrontements depuis 1994, dans cette région d'Azerbaïdjan à majorité Des combats impliquant de l’artillerie, des chars et des avions ont éclaté samedi tôt le matin sur la ligne de contact entre l’Azerbaïdjan et le

Le médiateur du Haut-Karabakh a signalé des morts et des blessés parmi la population civile . Cité par le site de la République autoproclamée du Haut - Karabagh , le porte-parole de la Défense L ’ Arménie vérifie les informations sur la présence de « combattants syriens» du côté des troupes

Bataille de communication

L'armée azerbaïdjanaise a affirmé que 19 villages azerbaïdjanais avaient été la cible de tirs arméniens dans la nuit et assuré prendre des « mesures de riposte résolues », revendiquant notamment la prise de positions séparatistes.

Depuis le début des hostilités, seuls des bilans partiels sont communiqués, faisant état au total de 191 morts : 158 soldats du Haut-Karabakh, 14 civils arméniens, et 19 civils azerbaïdjanais, Bakou ne communiquant pas ses pertes.

Chaque camp revendique en revanche des succès démentis par l'autre et fait état de centaines de soldats ennemis tués chaque jour. Les Arméniens assurent ainsi que plus de 3 000 soldats azerbaïdjanais ont péri depuis la reprise des hostilités le 27 septembre, Bakou disant avoir tué 2 300 militaires arméniens.

Les civils fuient vers Erevan

Au Haut-Karabakh, de plus en plus de civils quittent la zone pour rejoindre Erevan, la capitale arménienne,rapporte notre envoyée spéciale, Anissa El Jabri.

L'Arménie et l'Azerbaïdjan ont passé des années à se battre pour le Haut-Karabakh. Qu'y a-t-il derrière le dernier affrontement fatal?

 L'Arménie et l'Azerbaïdjan ont passé des années à se battre pour le Haut-Karabakh. Qu'y a-t-il derrière le dernier affrontement fatal? Une nouvelle et dangereuse éruption d'un conflit vieux de plusieurs décennies a éclaté entre l'Azerbaïdjan et son enclave ethnique arménienne du Haut-Karabakh. Les scores sont morts mais les chiffres sont contestés. Des centaines de ont été blessés et chaque partie a blâmé l'autre d'être à l'origine des affrontements meurtriers alors que les bombardements se poursuivaient.

« Selon nos informations, environ 4000 combattants de Syrie ont été envoyés par la Turquie vers l ’Azerbaïdjan. Ils reçoivent des formations militaires dans des Dimanche 27 septembre, de nouvelles tensions ont éclaté dans la République autoproclamée du Haut - Karabagh . Selon ses autorités, des

Les combats entre Arméniens du Haut - Karabagh et forces azerbaïdjanaises font l'objet de déclarations Les autorités du Haut - Karabagh disent avoir regagné des positions perdues la veille Au moins 69 personnes, civils et militaires dans les deux camps, ont été tuées selon des bilans

« Je n’ai pris que les choses importantes : des vêtements et des affaires de toilette. Je suis née ici, j’ai grandi ici, j’y ai fait mes études et je suis diplômée de cette université et oui c’est la première fois que je quitte mon pays. Je le fais vraiment parce que je crois que je n’ai pas le choix. Je ne sais pas combien de temps je vais être partie mais dès que la situation s’améliore, je reviens », raconte à RFI une femme qui attend de pouvoir embarquer dans une camionnette direction Erevan.

A côté d’elle, un groupe de trois femmes observe les départs à la chaîne. « Nous on ne part pas. On n’ira nulle part. On reste sur nos terres », explique l’une d’entre elle.

Ces femmes sont de la génération qui a vécu la guerre des années 90. Comme beaucoup d’Arméniens d’Azerbaïdjan, elles ont fui ce pays pour rejoindre le Haut-Karabakh lorsque le territoire a proclamé son indépendance.

Nagorny-Karabakh. La Russie fait le forcing pour stopper une guerre qui l’embarrasse .
L’Arménie et l’Azerbaïdjan sont convenus, à Moscou, d’un cessez-le-feu à compter de ce samedi midi, après deux semaines de violents combats dans la région disputée du Nagorny-Karabakh. La Russie a pesé de tout son poids pour arracher cette trêve fragile. Pour Vladimir Poutine, il est inconcevable qu’une guerre entre deux de ses alliés déstabilise son flanc sud et profite à son « frère ennemi » : la Turquie. Explications en quatre points. Un cessez-le-feu entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan devait entrer en vigueur ce samedi 10 octobre, à midi, heure locale pour mettre fin à deux semaines d’intenses combats au Nagorny Karabakh, région séparatiste à majorité arménienne en terr

usr: 3
C'est intéressant!