•   
  •   

Monde Sorti de l'hôpital mais pas guéri, Donald Trump appelle à "ne pas laisser le coronavirus dominer"

16:10  06 octobre  2020
16:10  06 octobre  2020 Source:   parismatch.com

Les exigences de signature retardent inutilement les prestations d'invalidité de la sécurité sociale

 Les exigences de signature retardent inutilement les prestations d'invalidité de la sécurité sociale Exemple: L'administration de la sécurité sociale (SSA) exige que toutes les personnes qui demandent une assurance invalidité de la sécurité sociale avec l'aide d'un représentant remplissent leurs demandes en soumettant une copie papier, à l'encre- formulaire signé. Si l'on met de côté tous les défis que cela peut présenter pour une personne à mobilité réduite, ce processus ajoute des semaines, voire des mois, à l'attente d'une personne pour ce soutien financier vital.

Atteint du coronavirus Donald Trump a quitté l ’ hôpital dans la nuit du 5 au 6 octobre. Testé positif au covid-19 le 1er N’ayez pas peur du Covid. Ne le laissez pas dominer votre vie. Nous avons développé, sous l’administration Trump , de très bons médicaments et de très bonnes connaissances.

(Belga) Le président Donald Trump , tout juste sorti de l ' hôpital mais toujours infecté par le nouveau coronavirus , a appelé lundi soir les Américains à " sortir " tout en étant "prudents", malgré Il a invité les Américains à ne pas avoir peur du nouveau coronavirus et à ne pas le laisser " dominer leur vie".

Sorti lundi soir de l'hôpital militaire Walter Reed, Donald Trump est revenu à la Maison-Blanche en minimisant, une fois de plus, le Covid-19.

Le poing était une nouvelle fois brandi, mais moins énergique que d'habitude. Lundi soir, Donald Trump a quitté le Walter Reed Medical Center où il avait été admis vendredi, suivant l'annonce de sa contamination au Covid-19. Mais son hospitalisation en raison de ce virus qui a fait 210 000 morts aux États-Unis ne l'a pas fait changer d'avis sur sa dangerosité. À peine de retour à la Maison-Blanche, il a publié sur Twitter une vidéo pour rassurer ses partisans. Son message a été encore plus politique que d'ordinaire : «J'ai tant appris sur le coronavirus et une chose est sûre : ne le laissez pas vous dominer. N'en ayez pas peur, vous allez le vaincre. Nous avons les meilleurs équipements médicaux, les meilleurs médicaments, tout a été développé récemment. Vous allez le vaincre!», a-t-il dit dans une vidéo publiée sur Twitter, à peine sorti d'un des meilleurs hôpitaux du pays.

«Je ne me sentais pas très bien et j'aurais pu partir il y a deux jours, j'allais super !», a-t-il assuré, alors qu'il aurait été placé sous oxygène vendredi en raison de difficultés respiratoires et qu'il a depuis reçu plusieurs traitements, dont un expérimental à base d'anticorps. «Je me sentais encore mieux que ces dernières années, mieux qu'il y a 20 ans ! Ne le laissez pas vous dominer, prendre le contrôle de votre vie. Nous sommes le plus grand pays du monde, nous allons retourner au bureau, en première ligne. En tant que votre dirigeant, j'ai dû le faire, je savais que c'était dangereux mais je devais le faire. Je me suis mis en première ligne, j'ai dirigé. Seul un leader ferait ce que j'ai fait. Je sais qu'il y a un risque, un danger, mais ça va. Maintenant je vais mieux, peut-être suis-je immunisé, je ne sais pas. Mais ne le laissez pas dominer votre vie, sortez, soyez prudents. Nous avons les meilleurs médicaments du monde, ça arrive vite, ils seront approuvés vite. Et les vaccins arrivent d'un moment à l'autre», a-t-il poursuivi, alors que ses dernières sorties ont été quasiment toutes liées à sa campagne présidentielle -que Joe Biden mène avec grande prudence, évitant les meetings et les rassemblements populaires, ce que Donald Trump et les républicains présentent comme une marque de faiblesse.

À lire : Selon Donald Trump, le Covid «ne touche quasiment personne»

À peine descendu de Marine One, l'hélicoptère présidentiel qui l'a ramené depuis le Maryland, il a salué depuis le balcon et retiré son masque. Même si son état est satisfaisant d'après la Maison-Blanche alors qu'il n'a pas terminé encore son traitement, Donald Trump semblait avoir du mal à respirer, comme en témoignent les vidéos :

ENTRETIEN. Pourquoi Donald Trump a-t-il si peur de montrer la moindre faiblesse ? .
Même contaminé par le coronavirus et hospitalisé pendant trois jours, le président américain, candidat à sa réélection mais distancé dans les sondages, continue de cultiver avec grandiloquence son image d’homme fort. Comme il l’a toujours fait. Sa mise en scène surréaliste a fait le tour des États-Unis et bien au-delà. Après trois jours d’hospitalisation pour cause de Covid-19, Donald Trump est descendu de l’hélicoptère qui l’a ramené du Centre médical militaire Walter Reed, a traversé la pelouse de la Maison-Blanche en saluant les caméras qui l’attendaient avant de grimper les marches vers le balcon de sa résidence.

usr: 0
C'est intéressant!