•   
  •   

Monde Le Nagorny Karabakh: cinq choses à savoir sur une enclave séparatiste

16:10  06 octobre  2020
16:10  06 octobre  2020 Source:   msn.com

Combats au Karabakh : l'UE appelle au « retour immédiat des négociations »

  Combats au Karabakh : l'UE appelle au « retour immédiat des négociations » Ce dimanche 27 septembre, des combats ont éclaté entre les forces azerbaïdjanaises et la région séparatiste du Nagorny-Karabakh soutenue par Erevan. Les belligérants ont fait état de victimes militaires et civiles. Selon la partie arménienne, une femme et un enfant ont été tués. L'Azerbaïdjan a annoncé avoir conquis une demi-douzaine de villages sous contrôle arménien lors de combats le long de la ligne de front, informations démenties par son ennemi arménien.

Le Nagorny Karabakh a été le théâtre d'une guerre au début des années 1990 qui a fait 30.000 morts, et depuis lors, Bakou veut en reprendre le contrôle. Des pourparlers de paix sont dans l'impasse depuis des années. Des combats opposent régulièrement séparatistes et Azerbaïdjanais, mais aussi Erevan

Depuis dimanche, les forces de l' enclave séparatiste du Nagorny Karabakh , soutenue politiquement, militairement et économiquement Le Kremlin a appelé mardi la Turquie, qui soutient Bakou, à œuvrer au rétablissement de la paix au Nagorny Karabakh . © Tofik BABAYEV Un kiosque endommagé par


Vidéo: L'escalade des tensions se poursuit dans le Haut Karabakh (Dailymotion)


Une vieille dame s'abrite dans un sous-sol à Stepanakert pour se protéger des combats au Nagorny Karabakh, le 6 octobre 2020 © ARIS MESSINIS Une vieille dame s'abrite dans un sous-sol à Stepanakert pour se protéger des combats au Nagorny Karabakh, le 6 octobre 2020

Le Nagorny Karabakh est ravagé depuis dix jours par des combats entres forces arméniennes et azerbaïdjanaises. Cinq choses à savoir sur ce petit territoire montagneux, objet de conflits depuis des siècles.

Nagorny-Karabakh. Poutine, Macron et Trump appellent ensemble à un cessez-le-feu immédiat

  Nagorny-Karabakh. Poutine, Macron et Trump appellent ensemble à un cessez-le-feu immédiat France, Russie et États-Unis ont signé un communiqué en commun jeudi pour demander la fin des combats qui ont repris récemment dans le Haut-Karabakh, territoire que l’Arménie et l’Azerbaïdjan se disputent depuis plusieurs années. Les présidents russe Vladimir Poutine, français Emmanuel Macron et américain Donald Trump appellent jeudi 1er octobre dans un communiqué commun à la cessation immédiate des hostilités au Haut-Karabakh, territoire azerbaïdjanais séparatiste soutenu par l’Arménie.

Au moins 16 militaires séparatistes ont été tués, et plus d'une centaine blessés lors de ces combats, selon les autorités du Nagorny Karabakh . Ces affrontements sont les plus graves depuis 2016, lorsque des heurts armés autour du Karabakh avaient failli dégénérer en guerre ouverte entre Erevan

Le Nagorny Karabakh , majoritairement peuplé d’Arméniens, a fait sécession de l’Azerbaïdjan, entraînant au début des années 1990 une guerre qui a fait 30 000 morts. «L’ennemi a déployé des troupes renforcées. Nos soldats font preuve d’une résistance héroïque», a déclaré sur Facebook le

Graphique comparant les forces militaires en présence dans la région du Nagorny Karabakh et carte de la zone de conflit. © Patricio ARANA Graphique comparant les forces militaires en présence dans la région du Nagorny Karabakh et carte de la zone de conflit.

- D'une main à l'autre -

Considéré comme une région centrale de son histoire par l'Arménie, le Nagorny Karabakh a changé de mains de multiples fois au cours des siècles.

Intégrée au royaume arménien dans l'Antiquité, cette région  passe sous influence arabe au Moyen Âge avant qu'une révolte ne la fasse revenir dans le giron de l'Arménie.

Après une période d'influence perse, le Khanat de Karabakh, Etat alors turcique, est finalement incorporé à l'Empire russe en 1813.

Puis, l'Arménie et l'Azerbaïdjan se disputent le territoire lors de la guerre civile ayant suivi la révolution bolchévique de 1917.

Les bombardements s'intensifient dans le conflit du Karabakh

  Les bombardements s'intensifient dans le conflit du Karabakh Forces séparatistes arméniennes du Nagorny Karabakh et armée azerbaïdjanaise ont intensifié dimanche les échanges de tirs d'artillerie, visant notamment la capitale indépendantiste et la deuxième ville d'Azerbaïdjan, au huitième jour de combats meurtriers. - "Ce n'est que le premier" - Peu après, le ministère azerbaïdjanais de la Défense a annoncé que la seconde ville du pays "Gandja est sous le feux des forces arméniennes".Forces séparatistes arméniennes du Nagorny Karabakh et armée azerbaïdjanaise ont intensifié dimanche les échanges de tirs d'artillerie, visant notamment la capitale indépendantiste et la deuxième ville d'Azerbaïdjan, au huitième jour de combats meurtriers.

Forces séparatistes arméniennes du Nagorny Karabakh et armée azerbaïdjanaise ont intensifié dimanche les échanges de tirs d'artillerie, visant notamment la capitale indépendantiste et la deuxième ville d'Azerbaïdjan, au huitième jour de combats meurtriers. Les deux camps ont aussi multiplié les

Les ministères de la Défense du Nagorny - Karabakh , région séparatiste soutenue par l'Arménie, et de l'Azerbaïdjan ont tous deux annoncé que le cessez-le-feu, conclu mardi à Moscou, était globalement respecté. L'armée azerbaïdjanaise a toutefois affirmé mercredi soir avoir essuyé dans la journée des

Bien que peuplé en majorité par des Arméniens, il est rattaché à la république soviétique d'Azerbaïdjan en 1921 par Staline avec, à partir de 1923, un statut d'autonomie. Ce statut reste inchangé jusqu'aux dernières années de l'URSS.

Chronologie de plus d'une semaine de combats au Nagorny Karabakh © Céline AGNIEL Chronologie de plus d'une semaine de combats au Nagorny Karabakh

- Référendum et guerre -

En 1988, en pleine perestroïka, des violences inter-ethniques éclatent alors que l'Arménie et l'Azerbaïdjan sont encore dans l'Union soviétique.

A la dislocation de l'URSS en 1991, le Nagorny Karabakh organise un référendum boycotté par la communauté azerbaïdjanaise puis proclame son indépendance de Bakou avec le soutien d'Erevan. Cette indépendance n'a jamais été reconnue par aucun Etat membre de l'ONU.

Un vieil homme regarde par une fenêtre endommagée par une explosion à Stepanakert au Nagorny Karabakh le 6 octobre 2020 © ARIS MESSINIS Un vieil homme regarde par une fenêtre endommagée par une explosion à Stepanakert au Nagorny Karabakh le 6 octobre 2020

Avec le départ de l'armée soviétique de la région, qui laisse derrière elle ses armes, les forces en présence se lancent dans une rapide escalade des violences, débouchant sur une guerre qui a fait quelque 30.000 morts.

Pas de répit au Karabakh, inquiétude croissante pour les civils

  Pas de répit au Karabakh, inquiétude croissante pour les civils Les affrontements se poursuivent au Nagorny Karabakh, au lendemain de bombardements ayant fait des victimes civiles. 1/12 DIAPOSITIVES © Aziz Karimov / Reuters A Barda, dans le Nagorny Karabakh, le 5 octobre 2020. A Barda, dans le Nagorny Karabakh, le 5 octobre 2020. 2/12 DIAPOSITIVES © Aziz Karimov / Reuters A Barda, dans le Nagorny Karabakh, le 5 octobre 2020. A Barda, dans le Nagorny Karabakh, le 5 octobre 2020. 3/12 DIAPOSITIVES © Aziz Karimov / Reuters A Barda, dans le Nagorny Karabakh, le 5 octobre 2020.

Au moins 64 combattants syriens proturcs ont été tués au Nagorny Karabakh depuis le début des affrontements entre Azerbaïdjanais et Arméniens dans ce territoire séparatiste , a indiqué samedi une ONG.

© Patricio ARANA Combats au Nagorny Karabakh . Le Nagorny Karabakh , majoritairement peuplé d'Arméniens, a fait sécession de l'Azerbaïdjan, entraînant au début des années 1990 En savoir plus sur la protection de vos données. Nous traitons vos données pour fournir du contenu ou des publicités.

Le 17 mai 1994, un cessez-le-feu négocié par Moscou entre en vigueur.

- République auto-proclamée -

Les Arméniens contrôlent depuis environ un cinquième du territoire de l'Azerbaïdjan: le Nagorny Karabakh --qui signifie Karabakh montagneux en russe-- mais aussi des territoires l'entourant peuplés d'Azerbaïdjanais et d'autres minorités.

Ces sept districts occupés constituent aujourd'hui encore un glacis en plaine, autour des hauteurs de l'Artsakh, le nom donné par les Arméniens au Karabakh.

Bien que disposant de ses propres institutions et gouvernement, le Nagorny Karabakh est soutenu politiquement, économiquement comme militairement par l'Arménie.

Erevan n'a néanmoins pas reconnu son indépendance.

- Peuples arméniens et azerbaïdjanais -

Le Nagorny Karabakh, enclave terrestre, est aujourd'hui composé à plus de 99% d'Arméniens de confession chrétienne, selon les données officielles, et peuplé d'environ 146.000 habitants répartis sur 4.400 m2 essentiellement montagneux. Le tiers environ vit à Stepanakert, la capitale.

Stepanakert, pas de pillage dans la capitale fantôme du "Jardin noir"

  Stepanakert, pas de pillage dans la capitale fantôme du Sous d'autres cieux, tout aurait été déjà volé. Elle a déjà vécu des années de bombardements pendant la guerre (de 1989/1994), et a développé des habitudes, une mentalité particulière", décrypte un observateur étranger, dans la région depuis des années. Par ailleurs et plus prosaïquement, "les habitants de Stepanakert ne manquent de rien pour le moment", observe cette même source."La municipalité fournit le nécessaire aux populations", confirme la patronne du "Boka Shop"."Tous les jours nous nous renseignons sur les besoins des habitants, nous leur fournissons nourritures, couvertures, chandelles...

Le Nagorny Karabakh , en majorité peuplé d'Arméniens, a fait sécession de l'Azerbaïdjan, entraînant une guerre au début des années 1990 qui avait fait 30.000 morts. prendre lui-même les choses en main ».

de l'armée du Nagorny Karabakh dans les combats opposant, pour le septième jour consécutif, les forces de ce territoire séparatiste à l'Azerbaïdjan. La liste des 51 militaires tués a été publiée sur le site du gouvernement arménien quelques heures après l'annonce par le président du Nagorny

La guerre des années 1990 a conduit à d'importants déplacements de populations, près de 700.000 Azerbaïdjanais fuyant l'Arménie et le Nagorny Karabakh et 230.000 Arméniens fuyant l'Azerbaïdjan.

Une avancée azerbaïdjanaise pourrait conduire à de nouveaux déplacements importants, la population arménienne, qui a grandi depuis 30 ans à l'ombre de ce conflit, n'étant guère disposée à vivre sous domination azerbaïdjanaise.

- L'impasse diplomatique -

Pendant 30 ans, les efforts de médiation internationale sur le statut du Nagorny Karabakh ont échoué. Ils sont pilotés par les Etats-Unis, la Russie et la France, qui co-dirigent le Groupe de Minsk à l'OSCE.

Périodiquement, des affrontements armés, parfois graves comme en avril 2016, éclatent.

L'Azerbaïdjan, fort de ses réserves de pétrole, s'est armé ces dernières années sans compter, s'équipant comme l'Arménie auprès des Russes, mais se dotant aussi de matériel plus moderne, comme des drones, auprès de la Turquie et d'Israël.

Bakou affirme désormais que le Groupe de Minsk a échoué et que seul un retrait arménien du Karabakh peut mettre fin à l'effusion de sang.

L'Arménie se dit prête à se battre jusqu'au bout, quitte à reconnaître l'indépendance du Nagorny Karabakh, ce qui pourrait constituer un nouveau motif d'escalade.

pop/alf/apo/at

L'Azerbaïdjan frappe en Arménie, le conflit s'intensifie .
L'Azerbaïdjan a annoncé mercredi avoir frappé des sites de lancement de missiles sur le territoire arménien, une première laissant craindre une escalade du conflit dans la région séparatiste du Nagorny Karabakh. Pour la première fois, l'armée azerbaïdjanaise a même annoncé avoir bombardé des "systèmes de lancement de missiles" déployés dans la nuit sur le territoire arménien et qui, selon Bakou, servaient à viser l'Azerbaïdjan.Pour le cinquième jour consécutif, et malgré les appels appuyés de Moscou comme des Occidentaux, le cessez-le-feu négocié en Russie censé être en vigueur depuis samedi est resté lettre morte.

usr: 0
C'est intéressant!