•   
  •   

Monde Soro de Côte d'Ivoire prévient Ouattara peut enflammer la tension de vote

19:15  10 octobre  2020
19:15  10 octobre  2020 Source:   bloomberg.com

I.Coast dit que l'armée française a fermé les yeux sur "tentative de viol"

 I.Coast dit que l'armée française a fermé les yeux sur L'ex-première dame de "Je les ai vus de mes propres yeux! Ils filmaient", a déclaré Gbagbo, 71 ans, à la chaîne d'information internationale des soldats français. Elle répondait à une question sur une affirmation qu'elle avait faite en 2016 selon laquelle elle avait été victime d'une «tentative de viol» lorsqu'elle a été arrêtée en avril 2011 avec son mari Laurent Gbagbo, qui avait refusé de céder le pouvoir à Ouattara suite à son élection. défaite.

Le plus grand producteur de cacao du monde a été secoué par des manifestations depuis que Ouattara, 78 ans, le 6 août a annulé sa promesse de démissionner après deux mandats et a déclaré qu'il serait candidat à la Vote du 31 octobre. Cela a déclenché des manifestations de l'opposition et une répression sécuritaire au cours desquelles au moins cinq personnes sont mortes et 100 autres ont été blessées.

"Il va brûler la Côte d'Ivoire", a déclaré Soro, 48 ans, lors d'un entretien téléphonique depuis Paris. «Sa candidature est une grande honte et une insulte au peuple ivoirien. C'est une catastrophe pour l'Afrique. »

Amon Tanoh, ex-chef de la diplomatie de Côte d'Ivoire craint "un conflit post-électoral"

  Amon Tanoh, ex-chef de la diplomatie de Côte d'Ivoire craint L'ex-ministre ivoirien des Affaires étrangères Marcel Amon Tanoh, dont la candidature a été rejetée, craint que la présidentielle du 31 octobre en Côte d'ivoire ne débouche sur une crise post-électorale comme en 2010-2011 et revient sur son passé commun avec Alassane Ouattara dans un entretien à l'AFP. "Les élections, si elles sont lieu dans ces conditions-là, j'ai bien peur que nous allions vers un conflit post-électoral à nouveau en Côte d'Ivoire", a-t-il estimé."Il faut tout faire pour contraindre M. Ouattara à s'asseoir autour d'une table pour discuter, dialoguer, négocier.

Ouattara a suscité de nombreux éloges pour avoir rétabli la stabilité et attiré des milliards de dollars d'investissements étrangers pour les autoroutes, les ponts et autres projets d'infrastructure en Côte d'Ivoire. Cela a contribué à stimuler une croissance économique annuelle moyenne d'au moins 7% depuis 2012.

LIRE: Le rebelle devenu politicien qui veut gouverner la Côte d'Ivoire

«C'est le leadership du président qui a bloqué les tentatives passées pour déstabiliser le pays», a déclaré le porte-parole du gouvernement Sidi Touré . «Nous constatons que Soro préfère, du luxe de son exil volontaire, alimenter un faux sentiment de victimisation tout en manipulant les Ivoiriens», a-t-il déclaré. Les élections

en Côte d'Ivoire sont des temps difficiles pour les investisseurs. Selon Fitch Ratings, deux précédents scrutins présidentiels ont été entachés de violences qui ont conduit le pays à deux fois le défaut de paiement de sa dette extérieure.

L'opposition ivoirienne se mobilise contre la candidature du président Ouattara pour le troisième mandat

 L'opposition ivoirienne se mobilise contre la candidature du président Ouattara pour le troisième mandat Par Loucoumane Coulibaly © Reuters / MACLINE HIEN Des partisans de la coalition d'opposition ivoirienne se rassemblent lors d'un rassemblement dans un stade, à Abidjan ABIDJAN (Reuters) - Des milliers de partisans de l'opposition se sont rassemblés samedi, la capitale commerciale de la Côte d'Ivoire pour protester contre le projet du président Alassane Ouattara de briguer un troisième mandat à l'élection présidentielle du 31 octobre.

«La décision de Ouattara de briguer un nouveau mandat en tant que président de la Côte d'Ivoire a augmenté le risque de réaction de l'opposition, alimentant l'instabilité politique autour de l'élection», a-t-il déclaré dans un rapport du 7 août.

Ouattara, qui dirige la Côte d'Ivoire depuis 2011, a déposé lundi son intention de se présenter à la commission électorale. La loi limite les présidents à deux mandats, mais Ouattara soutient que l'adoption d'une nouvelle constitution en 2016 lui permet de se présenter à nouveau. Un panel constitutionnel devrait annoncer la liste définitive des candidats à la présidentielle d'ici la mi-septembre.

Soro a déclaré que la candidature du président pour un troisième mandat était un «coup d'État constitutionnel» et que l'opposition insistait sur le «strict respect de la constitution».

Allié perdu

En tant que chef rebelle, Soro est devenu l’un des alliés les plus fidèles de Ouattara à la suite d’un coup d’État raté de 2002 qui a divisé le pays en un nord contrôlé par les rebelles et un sud dirigé par le gouvernement. Soro a démissionné de son poste de président de l'Assemblée nationale en 2019 lorsqu'il est devenu clair que Ouattara préférait d'autres personnalités du parti au pouvoir pour lui succéder.

Début de la campagne pour l'élection présidentielle ivoirienne

 Début de la campagne pour l'élection présidentielle ivoirienne «Toute l'opposition ivoirienne dit non, non, non» à un troisième mandat Ouattara, a été le message affiché lors d'un rassemblement de l'opposition à Abidjan dimanche qui a attiré des dizaines de milliers de personnes. Il y a quatre candidats en lice - Ouattara, 78 ans; l'ancien président Henri Konan Bedie, 86 ans; et deux étrangers - l'ancien Premier ministre Pascal Affi N'Guessan et l'ancien parlementaire Kouadio Konan Bertin.

Soro a annoncé sa candidature aux élections d'octobre de l'année dernière. Il est en France depuis décembre, date à laquelle il a été contraint de détourner en vol son vol à destination d’Abidjan lorsque l’on l’a appris qu’un mandat d’arrêt avait été émis par les autorités ivoiriennes.

En avril, un tribunal ivoirien a condamné Soro par contumace pour détournement de fonds et blanchiment d'argent et l'a condamné à 20 ans de prison. L'État allègue également qu'il a été impliqué dans un complot de coup d'État en 2017. Soro nie tout acte répréhensible.

Soro et son parti Générations et Peuples Solidaires insistent sur le fait qu’il se présentera en octobre, malgré l’annonce de la commission électorale la semaine dernière, il a été radié des listes électorales. Il a refusé de commenter quand il prévoit de retourner au pays.

(Mises à jour avec le commentaire du porte-parole du gouvernement dans le sixième paragraphe.)

Pour plus d'articles comme celui-ci, veuillez nous rendre visite sur bloomberg.com

© 2020 Bloomberg L.P.

Présidentielle en Côte d'Ivoire : un nouveau mort lors de manifestations de l'opposition .
Une personne est morte et plusieurs ont été blessées lors de manifestations de l'opposition à deux semaines de l'élection présidentielle en Côte d'Ivoire. Les manifestants rejettent notamment la candidature du président sortant, Alassane Ouattara, à un troisième mandat. Ces violences font ressurgir le spectre de la crise post-électorale de 2010-2011. Les tensions se multiplient en Côte d'Ivoire à l'approche de l'élection présidentielle du 31Les tensions se multiplient en Côte d'Ivoire à l'approche de l'élection présidentielle du 31 octobre.

usr: 1
C'est intéressant!