•   
  •   

Monde La Corée du Nord menace en dévoilant un nouveau missile géant, selon des experts

13:50  11 octobre  2020
13:50  11 octobre  2020 Source:   msn.com

À l'occasion de l'anniversaire de Poutine, la Russie a publié une vidéo offrant un premier aperçu de son nouveau missile anti-navire hypersonique tiré d'un navire de guerre

 À l'occasion de l'anniversaire de Poutine, la Russie a publié une vidéo offrant un premier aperçu de son nouveau missile anti-navire hypersonique tiré d'un navire de guerre © REUTERS / ITAR-TASS / PRESIDENTIAL PRESS SERVICE Le président Vladimir Poutine photographié lors d'un précédent lancement. REUTERS / ITAR-TASS / SERVICE DE PRESIDENCE PRESIDENTIEL Russie a diffusé mercredi pour la première fois des séquences vidéo d'un navire de guerre testant son nouveau missile de croisière hypersonique anti-navire.

La Corée du Nord a montré un missile balistique intercontinental géant lors d'un imposant défilé militaire. Il s'agit du «plus gros missile mobile à combustion liquide jamais vu à ce jour», a tweeté Ankit Panda de la Federation of American Scientists, une ONG qui identifie les risques liés au nucléaire.

Les experts sont convaincus que la Corée du Nord a poursuivi ses programmes nucléaire et balistique, qu'elle justifie par la menace américaine, y compris pendant les Certains experts estiment que Pyongyang pourrait exhiber un nouveau missile mer-sol balistique stratégique (MSBS) ou un

Image tirée d'une vidéo diffusée par l'agence nord-coréenne Kcna, le 10 octobre 2020, montrant ce qui semble être le nouveau missile balistique intercontinental géant dévoilé par la Corée du Nord lors d'un défilé militaire à Pyongyang © - Image tirée d'une vidéo diffusée par l'agence nord-coréenne Kcna, le 10 octobre 2020, montrant ce qui semble être le nouveau missile balistique intercontinental géant dévoilé par la Corée du Nord lors d'un défilé militaire à Pyongyang

Le nouveau missile balistique intercontinental géant dévoilé samedi par la Corée du Nord lors d'un défilé militaire est une menace explicite adressée au système de défense antimissile américain mais également un défi implicite pour le président des Etats-Unis, selon des experts.

Joueurs de la NFL en déclin à l'approche de 2020

 Joueurs de la NFL en déclin à l'approche de 2020 Un diplomate nord-coréen de haut rang qui a disparu en Italie il y a deux ans vit maintenant en Corée du Sud, ce qui en fait l'un des plus hauts responsables du régime à avoir fait défection depuis des décennies. © Aldo-Cietto / Paroisse de Farra di Solig / AP Ambassadeur par intérim de Corée du Nord en Italie Jo Song Gil le 20 mars 2018.

La Corée du Nord a dévoilé samedi un missile balistique intercontinental (ICBM) géant lors d’un défilé militaire à Pyongyang, selon des analystes militaires. « Nous continuerons à renforcer notre armée, à des fins d’autodéfense et de dissuasion », a lancé à la foule le leader nord -coréen en costume gris

Un missile balistique intercontinental a été montré lors du défilé militaire nord -coréen (image issue Ankit Panda, expert de la Federation of American Scientists, une ONG Kim Jong-un a assuré que « pas une seule personne » n’était atteinte par le nouveau coronavirus en Corée du Nord , alors même

Depuis sa tribune, le dirigeant Kim Jong Un a porté la plus grande attention au missile balistique intercontinental (ICBM).

Posé sur un tracteur-érecteur-lanceur qui a paradé sur la place Kim Il Sung - du nom du fondateur du régime - à Pyongygang, il a constitué l'apogée de ce défilé nocturne sans précédent.

Les experts, unanimes, ont souligné qu'il s'agit du plus gros missile mobile à combustion liquide au monde, très probablement conçu pour transporter un missile de plusieurs têtes (MIRV).

Le leader de Corée du Nord Kim Jong assiste à une parade militaire à Pyongyang. Le pays en profite pour faire étalage de son impressionnante artillerie, dont notamment des missiles balistiques géants tandis que des milliers de militaires défilent sans masque. © Fournis par AFP Le leader de Corée du Nord Kim Jong assiste à une parade militaire à Pyongyang. Le pays en profite pour faire étalage de son impressionnante artillerie, dont notamment des missiles balistiques géants tandis que des milliers de militaires défilent sans masque.

Pour Jeffrey Lewis, du Middlebury Institute, cela vise "clairement à éprouver le système de défense antimissile américain en Alaska".

Corée du Nord `` pour montrer sa force et son défi '' avec un défilé militaire

 Corée du Nord `` pour montrer sa force et son défi '' avec un défilé militaire Des soldats nord-coréens devraient organiser un énorme défilé militaire pour célébrer la fondation du Parti des travailleurs au pouvoir samedi, tandis que les observateurs coréens du monde entier sont à l'affût de la «Nouvelle arme stratégique» que Kim Jong Un avait promis de dévoiler cette année. © Le leader nord-coréen Kim Jong Un réagit lors d'un test de lancement de ba ...

La Corée du Nord a tiré ce dimanche un " missile balistique de moyenne portée", affirme une source américaine, corroborant ainsi une information de l'armée

Toute l’actualité sur le sujet Corée du Nord . Consultez l’ensemble des articles, reportages, directs, photos et vidéos de la rubrique Corée du Nord publiés le mercredi 7 octobre 2020.

Si le ICBM comporte trois ou quatre ogives, a-t-il expliqué, les Etats-Unis devront dépenser environ 1 milliard de dollars (740 millions d'euros) pour avoir 12 à 16 missiles intercepteurs pour chaque missile.

"A ce prix, je suis presque certain que la Corée du Nord peut ajouter plus vite des ogives que nous ne pouvons ajouter des intercepteurs", a-t-il souligné.

La longueur de ce missile est estimée à 24 mètres et son diamètre à 2,5 mètres, ce qui, selon le spécialiste Markus Schiller, permet de transporter 100 tonnes de carburant.

Il est cependant si grand et si lourd qu'il est pratiquement inutilisable, a-t-il souligné.

Image tirée d'une vidéo diffusée par l'agence nord-coréenne Kcna, le 10 octobre 2020, montrant ce qui semble être le nouveau missile balistique intercontinental géant dévoilé par la Corée du Nord lors d'un défilé militaire à Pyongyang © - Image tirée d'une vidéo diffusée par l'agence nord-coréenne Kcna, le 10 octobre 2020, montrant ce qui semble être le nouveau missile balistique intercontinental géant dévoilé par la Corée du Nord lors d'un défilé militaire à Pyongyang

"Cela n'a absolument aucun sens, sauf dans un contexte d'équation des menaces qui consisterait à envoyer le message suivant: +Nous avons maintenant un ICBM mobile avec des MIRV, ayez très peur+".

Corée du Nord : un défilé géant pour une "arme surprise" ?

  Corée du Nord : un défilé géant pour une La Corée du Nord organise, samedi, un défilé militaire de très grande ampleur afin de célébrer les 75 ans du parti unique. L’occasion pour Kim Jong-un de dévoiler la fameuse "nouvelle arme stratégique" dont il s’était vanté en fin d’année dernière ? Cela fera dix ans, jour pour jour, que Kim Jong-un aura été présenté officiellement par son père au peuple nord-coréen. C'est donc un défilé militaire très symbolique que la Corée du Nord organise,  samedi 10 octobre, pour le 75e anniversaire du Parti des travailleurs.

La Corée du Nord a essuyé un échec le 16 avril lors d'un essai de missile , ont annoncé l'armée américaine et l’Etat-major sud-coréen, au Mais selon Kim Dong-Yub, expert à l'Institut des études d'extrême-Orient de l'Université Kyungnam de Séoul, ce tir serait «un essai d' un nouveau type de

Washington et Séoul soupçonnent la Corée du Nord de se préparer à lancer des missiles capables d'atteindre le territoire américain, ajoute le quotidien. Le Nord pourrait également s'apprêter à tester un nouveau Hwasong-13, un autre missile internacontinental dont la portée pourrait éventuellement

Les spécialistes de la Corée du Nord pointent régulièrement que les engins exposés par Pyongyang lors des défilés peuvent être des maquettes et que rien ne prouve qu'ils fonctionnent tant qu'ils n'ont pas été testés.

Samedi, le missile était sur un tracteur-érecteur-lanceur, qui comptait 11 essieux, du jamais vu jusqu'à présent. Ce modèle est bien plus grand que les véhicules à huit essieux fabriqués en Chine et jusqu'à présent utilisés par le Nord.

"Cet engin est peut-être plus terrifiant que le missile", a déclaré Melissa Hanham, chercheuse au sein de l'organisation Open Nuclear Network.

"Si la Corée du Nord est en capacité de produire ses propres châssis, alors il y a moins de contraintes sur le nombre d'ICBM qu'elle peut lancer".

- "Ligne rouge" -

Peu de temps avant d'être investi président des Etats-Unis en 2017, Donald Trump avait tweeté que la Corée du Nord "n'arriverait pas" à développer une arme pouvant atteindre le territoire américain.

La première année de son mandat, qui a vu le Nord lancer un ICBM pouvant atteindre cet objectif, a été marquée par une série d'échanges d'insultes entre M. Trump et M. Kim avant un rapprochement diplomatique historique.

en Corée du Nord jette un doute sur l'affirmation de Trump `` Plus une menace nucléaire ''

 en Corée du Nord jette un doute sur l'affirmation de Trump `` Plus une menace nucléaire '' L'énorme nouvel ICBM de Corée du Nord a présenté une série de nouvelles armes lors de son défilé militaire du 75e anniversaire marquant la fondation du Parti des travailleurs au pouvoir samedi, y compris ce que les responsables sud-coréens dire était un nouveau missile balistique intercontinental (ICBM).

Les experts sont convaincus que la Corée du Nord a poursuivi ses programmes nucléaire et balistique, qu'elle justifie par la menace américaine, y compris pendant les Certains experts estiment que Pyongyang pourrait exhiber un nouveau missile mer-sol balistique stratégique (MSBS) ou un

Une nouvelle tentative et un nouvel échec. Le régime nord -coréen de Kim Jong-Un aurait effectué un tir d'essai d'un missile à moyenne portée ce mercredi

Photo diffusée le 10 octobre 2020 par l'agence KCNA du leader nord-coréen Kim Jong assistant à un défilé militaire pour le 75e anniversaire de la fondation du Parti des travailleurs, à Pyongyang © - Photo diffusée le 10 octobre 2020 par l'agence KCNA du leader nord-coréen Kim Jong assistant à un défilé militaire pour le 75e anniversaire de la fondation du Parti des travailleurs, à Pyongyang

Les négociations sur la dénucléarisation de la Corée du Nord sont au point mort depuis l'échec du sommet d'Hanoï en 2019.

Cet ICBM est la preuve que le Nord a continué à développer son arsenal militaire tout au long du processus diplomatique, estiment les experts, ce qui donne à Pyongyang plus de poids pour exiger un retour à la table des négociations.

Photo diffusée le 10 octobre 2020 par l'agence nord-coréenne KCNA de Nord-Coréens assistant aux cérémonies pour le 75e anniversaire de la fondation du Parti des travailleurs, à Pyongyang © - Photo diffusée le 10 octobre 2020 par l'agence nord-coréenne KCNA de Nord-Coréens assistant aux cérémonies pour le 75e anniversaire de la fondation du Parti des travailleurs, à Pyongyang

"Qu'on le veuille ou non, la Corée du Nord est une puissance nucléaire et est probablement la troisième puissance nucléaire capable de frapper les villes américaines, troisième après la Russie et la Chine", a déclaré à l'AFP Andrei Lankov du Korea Risk Group.

M. Kim a ainsi voulu envoyer un message aux États-Unis pour leur montrer qu'il a amélioré son armement et que s'ils ne "voulaient pas conclure un accord maintenant, ils devront le faire plus tard, ce qui serait pire pour eux, la communauté internationale", a-t-il ajouté.

Plus de 12 heures après la fin du défilé, la télévision nord-coréenne a souligné que ni M. Trump ni son rival démocrate Joe Biden n'avaient tweeté.

Selon Shin Beom-chul, de l'Institut de recherche coréen pour la sécurité nationale, en exhibant le missile plutôt qu'en le lançant, Pyongyang a évité de franchir la ligne rouge.

"Mais cela montre également que la Corée du Nord pourrait procéder à un lancement si Trump est réélu et ignore la question nord-coréenne", a-t-il expliqué à l'AFP

Cependant, "si Biden est élu et qu'il n'écoute pas la Corée du Nord, il procédera à un lancement".

sh-slb/gle/juf/at

Video capture un bombardier chinois avancé transportant un missile mystérieux éventuellement construit pour des frappes à longue portée sur des bases américaines ou même des porte-avions .
© AP Photo / Ng Han Guan Bombardier H-6 survole Pékin AP Photo / Ng Han Guan Un amateur Une vidéo de ce qui semble être un bombardier chinois H-6N portant un missile mystérieux jusqu'alors inconnu est apparue au cours du week-end. Le H-6N est le bombardier chinois le plus avancé de la famille H-6 et est, selon le Pentagone, «optimisé pour les frappes à longue portée».

usr: 1
C'est intéressant!