•   
  •   

Monde Gaz : la Turquie défie la Grèce et les grandes puissances

13:25  14 octobre  2020
13:25  14 octobre  2020 Source:   capital.fr

Pourquoi la Turquie se positionne-t-elle sur un activisme régional très offensif?

  Pourquoi la Turquie se positionne-t-elle sur un activisme régional très offensif? Que ce soit en Syrie, en Libye, en Méditerranée orientale avec la Grèce et Chypre ou auprès de l’Azerbaïdjan dans le conflit au Haut-Karabakh, la Turquie fait entendre sa voix avec force. Regard sur l’activisme régional de la Turquie avec le spécialiste Jean Marcou, alors que le chef de la diplomatie turque a réitéré son soutien à l’Azerbaïdjan, mardi 6 octobre, lors de son déplacement à Bakou. Jean Marcou est titulaire de la chaire Méditerranée et Moyen-Orient à Science Po Grenoble.RFI : La Turquie est très active sur de nombreux dossiers régionaux, comme on le voit encore aujourd’hui avec ses prises de position dans le conflit du Haut-Karabakh.

La Turquie , qui ne s’était jamais vantée d’excès de pétrole et de gaz , se voit aujourd’hui offrir une chance de devenir une hégémonie énergétique de la Méditerranée orientale. Même la perspective d’affrontements militaires avec la Grèce – à tel point la suprématie militaire de la Turquie est grande .

La Grèce a appelé les Nations unies à condamner cet accord, qui permet à Ankara de Plusieurs bateaux turcs sont d'ores et déjà à la recherche de pétrole et de gaz au large de Chypre, sujet de tensions avec l'Union européenne, dont Chypre est membre, la Turquie occupant la partie nord de l'île.

Gaz : la Turquie défie la Grèce et les grandes puissances © Pixabay Gaz : la Turquie défie la Grèce et les grandes puissances

Ignorant les appels de la Grèce et des grandes puissances à mettre fin à ses recherches de gaz en Méditerranée, un navire turc a entamé sa prospection dans une zone revendiquée par Athènes.

Ankara poursuit son bras de fer avec Athènes. Restant sourdes aux fortes pressions exercées par la Grèce et les grands pays, la Turquie a envoyé un navire reprendre ses recherches de gaz en Méditerranée orientale, suscitant l'ire d'Athènes et la consternation en Occident. Le navire de recherche Oruç Reis "a rejoint la zone d'opération. Les tests ont débuté hier (mardi) et nous commençons aujourd'hui à recevoir les premières données", a déclaré le ministre turc de l'Energie Fatih Dönmez, cité par l'agence de presse étatique Anadolu.

La Turquie cherche à écarter l’UE dans les différends maritimes avec la Grèce

 La Turquie cherche à écarter l’UE dans les différends maritimes avec la Grèce Le ministre allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas, s’est rendu mardi à Athènes et à Ankara afin de mettre fin à l’escalade du conflit sur les revendications concurrentes des alliés de l’OTAN. Il a déclaré que les ministres donneraient un «poids spécial» à la voix de la Grèce lors de leur réunion. S'exprimant jeudi à Berlin, Maas a déclaré que la fin des activités navales dans la région était une condition des pourparlers.

Le fils, que j’avais vu autrefois, était un grand garçon sec qui passait également pour un féroce destructeur de gibier. On les appelait les Sauvage. Mais elle pensait sans cesse au sien, la vieille, à son grand maigre au nez crochu, aux yeux bruns, à la forte moustache qui faisait sur sa lèvre un

Sauter à la navigation Sauter à la recherche. La frontière entre la Grèce et la Turquie suit trois sortes de parcours : en Thrace, un parcours fluvial (en deux sections) le long de la Maritsa et un court parcours terrestre au « triangle de Karaağaç

La Turquie avait annoncé dimanche soir le déploiement de l'Oruç Reis jusqu'au 22 octobre dans une zone revendiquée par Athènes au sud de l'île grecque de Kastellorizo, située près des côtes turques. Le déploiement de ce navire, devenu le symbole des appétits gaziers d'Ankara en Méditerranée orientale, a mis à mal les espoirs de désescalade, après plusieurs semaines de vives tensions entre la Turquie et la Grèce, aux mois d'août et de septembre. Les tensions avaient débuté après le déploiement de ce même navire le 10 août. Ankara avait prolongé plusieurs fois sa mission, ignorant les appels répétés de l'Union européenne et d'Athènes visant à la faire cesser.

>> A lire aussi - Turquie : Erdogan menace de représailles massives en cas d'attaque d'un navire

Que pourraient signifier les derniers tests de missiles S-400 de la Turquie?

 Que pourraient signifier les derniers tests de missiles S-400 de la Turquie? L'année dernière, la Turquie a acheté le système de défense antiaérien russe S-400, malgré les vives objections des États-Unis. © Turquie s'apprête à effectuer un test radar et éventuellement un tir réel de ses missiles S-400 [Dossier: Vitaly ...

Les Etats-Unis ont exigé ce 13 octobre que la Turquie cesse sa «provocation délibérée» en mer Méditerranée où Ankara vient d'envoyer à nouveau un navire d'exploration gazière dans une zone contestée, au risque de raviver une crise avec la Grèce .

Quoi qu’il en soit, la Grèce a fait part de son « mécontentement » au sujet de ces accords conclus par Ankara et Tripoli. Et le ministère grec des Affaires étrangères Et tout laisse à penser que la Turquie sera au centre des débats, notamment en raison de son offensive dans le nord-est de la Syrie, son

L'Oruç Reis avait toutefois regagné les côtes turques le mois dernier, alors qu'il se trouvait dans des eaux revendiquées par la Grèce, dans ce que beaucoup espéraient être un signe d'apaisement d'Ankara pour résoudre cette crise. Après l'annonce du nouveau déploiement de l'Oruç Reis, les Etats-Unis et l'Allemagne ont exhorté mardi la Turquie à mettre fin aux "provocations", mais Ankara a balayé les critiques, jugeant qu'elles n'avaient "aucune valeur".

>> Notre service - Faites des économies sur vos factures d’électricité et de gaz avec notre comparateur Énergie

La découverte, ces dernières années, d'importants gisements de gaz naturel en Méditerranée orientale a provoqué une ruée vers cet "or bleu" et empoisonné les relations déjà historiquement tendues entre la Turquie et la Grèce, deux pays membres de l'Otan. La Grèce accuse la Turquie de violer le droit maritime international en prospectant dans ses eaux et réclame des sanctions européennes contre Ankara. La Turquie soutient qu'elle a le droit de mener des recherches énergétiques dans cette zone de la Méditerranée orientale, arguant que la présence de la petite île grecque de Kastellorizo près de ses côtes ne suffit pas à imposer la souveraineté d'Athènes.

>> A lire aussi - Frontières, migrants, putsch... le torchon brûle entre la Turquie et la Grèce

La Grèce voit des `` fantasmes impériaux '' dans les revendications maritimes de la Turquie, veut une action plus dure de l'UE .
NICOSIE (Reuters) - La Grèce a exhorté mercredi l'Union européenne à reconsidérer son union douanière avec la Turquie en réponse à la poursuite de l'exploration gazière d'Ankara dans les zones méditerranéennes contestées, déplorant ce qu'elle appelait les «fantasmes impériaux» d'Ankara.

usr: 1
C'est intéressant!