•   
  •   

Monde Démonstrations de force de manifestants pro-démocratie et pro-royalistes à Bangkok

13:30  14 octobre  2020
13:30  14 octobre  2020 Source:   msn.com

Les manifestants se rassemblent avant le rassemblement pro-démocratie à Bangkok

 Les manifestants se rassemblent avant le rassemblement pro-démocratie à Bangkok Plus d'un millier de manifestants se sont rassemblés à Bangkok avant un rassemblement pro-démocratie mercredi, avec des tensions élevées en Thaïlande après l'arrestation de 21 militants pro-réforme un jour plus tôt.

Plusieurs dizaines de milliers de manifestants étaient rassemblés samedi soir près de l'ancien palais royal de Bangkok pour demander plus de démocratie et la Dimanche, une nouvelle marche est prévue dans le centre la capitale. Des manifestants pro - démocratie rassemblés près du Grand

Des manifestants pro - démocratie se sont réunis pour demander le départ du Premier ministre Prayuth Chan-ocha et une réforme de la Plusieurs milliers de jeunes ont manifesté , samedi 19 septembre, à Bangkok , lançant une mobilisation de deux jours qui s'annonce massive contre le

IMAGES Des milliers de manifestants défilent dans Bangkok, devant le Monument de la démocratie, sur fond de tensions avec la police au lendemain de l'arrestation de 21 activistes. Les contestataires, qui défilent dans les rues quasi quotidiennement depuis l'été, réclament plus de démocratie et la démission du Premier ministre, Prayut Chan-O-Cha. © Jonathan KLEIN IMAGES Des milliers de manifestants défilent dans Bangkok, devant le Monument de la démocratie, sur fond de tensions avec la police au lendemain de l'arrestation de 21 activistes. Les contestataires, qui défilent dans les rues quasi quotidiennement depuis l'été, réclament plus de démocratie et la démission du Premier ministre, Prayut Chan-O-Cha.

Des milliers de militants pro-démocratie et de partisans pro-royalistes participaient à des démonstrations de force rivales mercredi dans le centre de Bangkok, ravivant les craintes de troubles dans le pays habitué aux violences politiques.

Face à la contestation, le pouvoir thaïlandais interdit les rassemblements de plus de cinq personnes

  Face à la contestation, le pouvoir thaïlandais interdit les rassemblements de plus de cinq personnes Alors que les manifestations anti-gouvernementales se multiplient à Bangkok, plusieurs milliers de manifestants se sont de nouveau réunis mercredi, pour réclamer plus de démocratie et la destitution du Premier ministre. Des centaines de partisans pro-royalistes se sont également rassemblés dans la capitale. Le gouvernement thaïlandais a durci le ton, jeudi 15 octobre, face au mouvement de contestation qui défile depuis plusieurs mois dans le pays pour réclamer plus de démocratie.

Des manifestants royalistes s'opposent à un rassemblement anti-gouvernement à Bangkok (Thaïlande) le 16 août 2020. Au moins dix mille manifestants se sont rassemblés dimanche à Bangkok pour protester contre le gouvernement et réclamer une réforme de la monarchie au moment

A Hong Kong, les manifestants pro - démocratie se sont massivement mobilisés ce mercredi. La journée était fériée, puisque cela correspond à la fête nationale chinoise. Mais une telle mobilisation témoigne du fort soutien à ce mouvement pro - démocratie .

Des militants pro-démocratie manifestent à Bangkok, le 14 octobre 2020 en Thaïlande © Jack TAYLOR Des militants pro-démocratie manifestent à Bangkok, le 14 octobre 2020 en Thaïlande

En milieu d'après-midi, quelque 5.000 manifestants antigouvernementaux, d'après la police, plus du double selon une estimation de l'AFP, tentaient de s'approcher de la Maison du gouvernement, réclamant le départ du Premier ministre, Prayut Chan-O-Cha et scandant "Prayut dehors!", "Vive le peuple!".

Des militants pro-démocratie manifestent à Bangkok, le 14 octobre 2020 en Thaïlande © Lillian SUWANRUMPHA Des militants pro-démocratie manifestent à Bangkok, le 14 octobre 2020 en Thaïlande

Le long du trajet, plusieurs milliers de partisans pro-royalistes, vêtus de jaune, la couleur du roi, étaient rassemblés pour venir saluer et soutenir le monarque Maha Vajiralongkorn dont le convoi doit passer dans l'après-midi.

`` Je veux la liberté '': la masse thaïlandaise défie l'interdiction des manifestations

 `` Je veux la liberté '': la masse thaïlandaise défie l'interdiction des manifestations Par Patpicha Tanakasempipat © Reuters / CHALINEE THIRASUPA FILE PHOTO: Les manifestants pro-démocratie montrent le salut à trois doigts alors qu'ils se rassemblent pour demander au gouvernement de démissionner et de libérer les détenus dirigeants à Bangkok BANGKOK (Reuters) - Des magasins, des bureaux et des écoles, ils se sont déversés dans une rue de Bangkok par dizaines de milliers, exprimant le choc et la colère et surtout le défi.

Les chefs de l'armée insistent, de leur côté, depuis plusieurs semaines sur leur neutralité. Les manifestants ont commencé par se rassembler Ce rassemblement constitue le point d'orgue d'une série de manifestations hostiles au premier ministre organisée par une coalition extraparlementaire

et que le mouvement pro - démocratie prend de l’ampleur. Au moins dix mille manifestants se sont rassemblés dimanche à Bangkok pour protester contre le gouvernement et réclamer une réforme de la monarchie au moment où la tension monte en Thaïlande et que le mouvement pro - démocratie prend

Malgré une brève échauffourée, les deux camps maintenaient leurs distances.

Mais c'est la première fois qu'ils se retrouvent face à face depuis le début du mouvement de contestation, qui a fleuri cet été au sein d'une partie de la jeunesse thaïlandaise.

Et cette confrontation, pacifique à ce stade, ravive les craintes de violences dans un pays qui a connu 19 coups d'Etat ou tentatives depuis l'établissement de la monarchie constitutionnelle en 1932.

Des militants pro-démocratie tiennent des bananes face à des policiers lors d'un rassemblement à Bangkok, le 14 octobre 2020 en Thaïlande © Lillian SUWANRUMPHA Des militants pro-démocratie tiennent des bananes face à des policiers lors d'un rassemblement à Bangkok, le 14 octobre 2020 en Thaïlande

- "Ne pas insulter" le roi -

"La monarchie existe depuis plus de 700 ans. Ils veulent la renverser. On est venu apporter notre amour à notre souverain", a déclaré à l'AFP Siri Kasemsawat, guide touristique avant la pandémie de coronavirus.

"Il y aura des provocations, mais nous ne voulons entrer en conflit avec personne", a lancé de son côté l'un des leaders du mouvement pro-démocratie, Anon Numpa. "Quand le cortège royal arrive, ne prononcez pas d'insultes".

Les manifestants de la démocratie thaïlandaise défient l'interdiction pour le quatrième jour

 Les manifestants de la démocratie thaïlandaise défient l'interdiction pour le quatrième jour Des milliers de manifestants pro-démocratie ont envahi dimanche un important carrefour de Bangkok avec des affiches portant les visages de militants arrêtés, défiant l'interdiction des rassemblements et les avertissements sévères des autorités qui ont intensifié la répression en Ces derniers jours.

Au moins dix mille manifestants se sont rassemblés dimanche à Bangkok pour protester contre le gouvernement et réclamer une réforme de la monarchie au moment où la tension monte en Thaïlande et que le mouvement pro - démocratie prend de l'ampleur.

Les manifestants pro -gouvernement chinois « ne comprennent pas le concept de démocratie, de liberté et de droits », a déclaré Ken Tang, un manifestant en faveur de Hong Kong, à la chaîne publique anglophone. Après dix semaines de protestations, les militants pro - démocratie ont prévu un

Quelque 15.000 policiers ont été déployés dans le centre de la capitale.

Les manifestants pro-démocratie réclament une nouvelle Constitution et le départ de Prayut Chan-O-Cha, au pouvoir depuis un coup d'Etat en 2014 et légitimé depuis par des élections controversées.

"Je devais être là pour avoir un avenir meilleur (...) pour la démocratie", estime Attaporn, 18 ans, qui a fait le voyage depuis le nord du pays.

Certains activistes, comme Anon Numpa, vont plus loin exigeant une réforme en profondeur de la royauté.

Ils demandent la non-ingérence du monarque dans les affaires politiques, l'abrogation de la draconienne loi sur le lèse-majesté et le retour des biens de la Couronne dans le giron de l'Etat, des revendications jugées inacceptables par le gouvernement.

Maha Vajiralongkorn, qui séjourne très fréquemment en Europe, est actuellement en Thaïlande.

Mardi, des dizaines de militants pro-démocratie avaient levé trois doigts au passage de sa voiture, un geste de défi à l'autorité royale. 21 activistes ont été interpellés par la police qui voulait dégager la voie avant le passage du cortège.

Les manifestants de la démocratie thaïlandaise défient l'interdiction pour le quatrième jour

 Les manifestants de la démocratie thaïlandaise défient l'interdiction pour le quatrième jour Des dizaines de milliers de manifestants ont défié l'interdiction des rassemblements de plus de quatre personnes à la messe dimanche dans un grand monument de Bangkok, portant des affiches représentant des militants détenus au cours de quatre jours consécutifs de rassemblements anti-gouvernementaux stridents . © Jack TAYLOR Un manifestant thaïlandais utilise en plaisantant un cône de signalisation comme un porte-voix lors d'un rassemblement au Victory Monument à Bangkok.

Si les manifestants du sud de la Thaïlande, fief des Démocrates, étaient nombreux à participer au blocage, la participation des habitants de Bangkok était moins évidente. Le métro fonctionnait normalement, ainsi que la circulation en dehors des zones bloquées. Des dizaines d’écoles étaient en

A Hong Kong, les manifestants pro - démocratie se sont massivement mobilisés ce mercredi. La journée était fériée, puisque cela correspond à la Mais une telle mobilisation témoigne du fort soutien à ce mouvement pro - démocratie . “Nous voulons tous mettre un terme à l’occupation du centre-ville

Ils vont être présentés dans la journée à la justice, a indiqué lors d'un point presse le porte-parole adjoint de la police, le colonel Kissana Phathanacharoen.

Les leaders du mouvement pro-démocratie espèrent rassembler plusieurs dizaines de milliers de manifestants ce mercredi, jour du 47e anniversaire du soulèvement étudiant de 1973.

Mais certains observateurs se demandent s'ils parviendront à faire mieux que lors de la dernière grande manifestation - qui avait réuni quelque 30.000 personnes en septembre dans la capitale - et craignent un essoufflement de la contestation.

"Ils ont peut-être surestimé leur force", relève Thitinan Pongsudhirak, politologue de l'université Chulalongkorn de Bangkok. Le mouvement, essentiellement des étudiants citadins jusqu'à présent, "manque d'un objectif et d'un programme clairs pour attirer un grand nombre de personnes", estime-t-il.

Selon lui, une réelle confrontation entre pro-royalistes et le mouvement anti-establishment est probable mais pas dans l'immédiat.

ask-lpm-sde/ode

dit qu'il pourrait lever le décret d'urgence alors que des rassemblements rivaux secouent la nation .
Le Premier ministre thaïlandais Le Premier ministre thaïlandais en guerre a annoncé mercredi qu'il pourrait lever un décret d'urgence qui n'a pas réussi à étouffer un mouvement de protestation croissant exigeant qu'il démissionne et qu'il réforme également la monarchie.

usr: 1
C'est intéressant!