•   
  •   

Monde Covid-19. Un nombre de contaminations record, plus de 1,1 million de décès dans le monde

22:05  16 octobre  2020
22:05  16 octobre  2020 Source:   ouest-france.fr

Coronavirus : Les transports en commun représentent-ils vraiment moins de 1 % des contaminations ?

  Coronavirus : Les transports en commun représentent-ils vraiment moins de 1 % des contaminations ? Selon le ministre délégué aux Transports, plusieurs études ont montré que moins de 1% des contaminations au Covid-19 se font dans les transports en commun. Elles sont toutefois à relativiser © ISA HARSIN/SIPA Le métro parisien en mai 2020, peu après le déconfinement. (illustration) FAKE OFF - Selon le ministre délégué aux Transports, plusieurs études ont montré que moins de 1% des contaminations au Covid-19 se font dans les transports en commun.

Des personnes portant des masques de protection attendent un test du coronavirus Covid-19 à Kozani, en Grèce, le 16 octobre. © Sakis Mitrolidis/AFP Des personnes portant des masques de protection attendent un test du coronavirus Covid-19 à Kozani, en Grèce, le 16 octobre.

Plus de 400 000 nouveaux cas de contaminations par le Covid-19 ont été annoncés dans le monde sur la seule journée de jeudi 15 octobre 2020 alors que le virus a fait désormais plus de 1,1 million de morts. Le nombre de contaminations a notamment explosé en Europe cette semaine.

C’est un record . Plus de 400 000 nouveaux cas de contaminations par le Covid-19 ont été recensés à travers le monde sur la seule journée de jeudi 15 octobre 2020.

Virus : bond des contaminations et restrictions en Europe, le Brésil frôle les 150.000 morts

  Virus : bond des contaminations et restrictions en Europe, le Brésil frôle les 150.000 morts Face au bond des contaminations au Covid-19 en Europe, de nouvelles restrictions entrent samedi en vigueur en Allemagne - à Berlin - et en Pologne, tandis qu'en Amérique latine, le Brésil s'apprête à dépasser la barre des 150.000 morts. En Europe, qui recense plus de 6,2 millions de cas de Covid-19 et près de 240.000 morts, la situation ne cesse d'empirer. En Allemagne, où plus de 4.000 nouveaux cas sont officiellement recensés chaque jour - chiffre record depuis début avril - la chancelière Angela Merkel a prévenu : si le nombre des contaminations ne se stabilise pas dans les dix jours, le pays prendra de nouvelles mesures restrictives.

Cette augmentation du nombre de cas déclarés dans le monde ne s’explique qu’en partie par la hausse du nombre de tests réalisés depuis la première vague de l’épidémie en mars-avril dans le monde.

En Europe, mais également aux États-Unis et Canada, le nombre de cas détectés a fortement progressé en une semaine, respectivement de 44 % et 17 % par rapport à la semaine précédente.

Une deuxième vague frappe l’Europe

En Europe, le nombre maximal de cas recensés depuis le début de la pandémie a même été atteint jeudi, avec plus de 150 000 nouveaux cas dans la région. Plusieurs pays du continent estiment être entrés dans une deuxième vague de l’épidémie.

Parmi les pays ayant enregistré plus de 1 000 cas quotidiens pendant la semaine écoulée, la Suisse est le pays où l’épidémie a progressé le plus (+146 %, 1 771 nouveaux cas quotidiens). Suivent la Belgique (+125 %, 6 235), la Pologne (+111 %, 5 472), l’Italie (+106 %, 6 172) et la Slovaquie (+78 %, 1 214).

Virus : bond des contaminations et restrictions en Europe, le Brésil frôle les 150.000 morts

  Virus : bond des contaminations et restrictions en Europe, le Brésil frôle les 150.000 morts Face au bond des contaminations au Covid-19 en Europe, de nouvelles restrictions entrent samedi en vigueur en Allemagne - à Berlin - et en Pologne,En Europe, qui recense plus de 6,2 millions de cas de Covid-19 et près de 240.000 morts, la situation ne cesse d'empirer.

Les cas repartent à la hausse aux États-Unis

Aux États-Unis, où le nombre de cas annoncés avait reflué en septembre, après un pic vers la mi-juillet, les contaminations sont également reparties à la hausse, avec une moyenne de plus de 50 000 nouveaux cas quotidiens ces sept derniers jours, et un pic jeudi à plus de 70 000.

La tendance est également à l’accélération en Océanie (+66 % mais avec une moyenne de cent cas quotidiens), en Amérique du Nord (+17 %) et en Afrique (+16 %).

Une décrue en Amérique latine, Moyen-Orient et Asie

En revanche, le nombre de contaminations a diminué en Amérique latine et Caraïbes et au Moyen-Orient (-15 %) ainsi qu’en Asie (-7 %) pour une nouvelle semaine consécutive.

La plus forte décrue est observée en Israël qui est sorti en début de semaine d’un second confinement généralisé (-60 %, 2 114 nouveaux cas quotidiens). Suivent le Mexique (-46 %, 4 346), le Brésil (-22 %, 20 135) et comme la semaine précédente l’Irak (-18 %, 3 175) et l’Inde (-10 %, 67 349).

causera 400000 décès supplémentaires aux États-Unis cette année, une étude suggère

 causera 400000 décès supplémentaires aux États-Unis cette année, une étude suggère La pandémie Un nombre impressionnant de décès en excès de plus de 400000 pourrait survenir aux États-Unis d'ici la fin de l'année en raison de la pandémie COVID-19, suggère une nouvelle étude. Cette estimation comprend les personnes décédées du COVID-19, ainsi que celles qui sont décédées en raison des perturbations causées par la pandémie.

Des décès loin des niveaux d’avril

Le nombre de décès enregistrés reste encore loin des niveaux atteints en avril (plus de 4 000 décès quotidiens étaient alors recensés en moyenne), mais après un ralentissement cet été (moins de 400 décès par jour en juillet), la semaine passée a vu l’Europe dépasser de nouveau une moyenne de 1 000 décès quotidiens.

Depuis le début de la pandémie, plus de 1,1 million de décès dus au nouveau coronavirus ont été officiellement recensés dans le monde, selon un comptage réalisé par l’AFP à partir de sources officielles ce vendredi

Près d’un décès sur cinq a eu lieu aux États-Unis, le pays le plus endeuillé au monde avec 217 798 morts pour 7 985 356 cas.

Suivent le Brésil avec 152 460 décès et 5 169 386 cas, l’Inde (112 161 morts, 7 370 468 cas), le Mexique (85 285, 834 910) et le Royaume-Uni (43 293, 673 622).

Covid-19 : les options qui nous restent avant le reconfinement général .
Le gouvernement envisage d'autres mesures qu'une reconfinement de la population pour casser la courbe des contaminations. Le temps presse. Comme s'il préparait les ­esprits. "Si nous ne réussissons pas ­collectivement, nous ferons face à une ­situation beaucoup plus ­dramatique, a assuré jeudi le ­Premier ministre Jean Castex. Il est encore temps de l'éviter." Face à la flambée épidémique, l'Irlande a imposé mercredi un confinement pour six semaines. Vendredi, le ­Pays-de-Galles l'a mis en œuvre pour quinze jours.

usr: 1
C'est intéressant!