•   
  •   

Monde L’Iran estime pouvoir acheter des armes et des équipements militaires

15:40  18 octobre  2020
15:40  18 octobre  2020 Source:   msn.com

Trump cible les banques iraniennes, cherchant un coup paralysant avant le vote américain

 Trump cible les banques iraniennes, cherchant un coup paralysant avant le vote américain L'administration du président Donald Trump a imposé jeudi des sanctions radicales au secteur bancaire iranien, franchissant une nouvelle étape majeure pour paralyser l'économie déjà en difficulté de son rival des semaines avant les élections américaines.

L ' Iran accuse les Etats-Unis de déstabilisation régionale. En conséquence, la diplomatie iranienne précise dans son communiqué : «La République islamique d'Iran peut donc se procurer les armes et équipements nécessaires de n'importe quelle source sans aucune restriction légale et uniquement

Les forces armées iraniennes constituent la force de défense de la république islamique d' Iran , après avoir servi le régime du chah d' Iran . Elle se compose de deux groupes distincts : d'une part l ' armée régulière, très importante en nombre; de l'autre les Gardiens de la Révolution

Téhéran (Iran), le 2 février 2019. Une exposition militaire est organisée à l’occasion des quarante ans de la révolution iranienne. © AFP/Atta Kenare Téhéran (Iran), le 2 février 2019. Une exposition militaire est organisée à l’occasion des quarante ans de la révolution iranienne.

L'Iran a déclaré ce dimanche qu'un embargo de l'ONU (Organisation des Nations unies) sur les armes a désormais expiré. Téhéran, la capitale iranienne, estime que c'est le résultat de l'accord international sur le nucléaire iranien et de la résolution 2231 du Conseil de sécurité de l'ONU, le gouvernement de l'institution internationale.

« A partir d'aujourd'hui, toutes les restrictions sur les transferts d'armes, activités liées et services financiers à destination et en provenance de la République islamique d'Iran […] sont toutes automatiquement levées », a indiqué le ministère iranien des Affaires étrangères. Il estime que la communauté internationale a « protégé » l'accord et marqué la « normalisation de la coopération de l'Iran avec le monde ».

Des villes américaines poursuivent le gouvernement fédéral pour des `` armes fantômes '' introuvables

 Des villes américaines poursuivent le gouvernement fédéral pour des `` armes fantômes '' introuvables Le procès est le premier du genre intenté contre l'ATF, selon les avocats des villes de Chicago, San Jose, Columbia, Caroline du Sud et Syracuse, New York. Il a été déposé dans le district sud de New York. Les kits dits "ghost gun" ou "80% gun" sont auto-assemblés à partir de pièces achetées en ligne ou lors de salons d'armes à feu. Les pièces assemblées ne sont pas classées comme armes à feu par l'ATF.

Selon les informations du quotidien Kommersant, l ’ Iran projette d' acheter à la Russie pour huit milliards de dollars en équipement militaire , et le Téhéran a déjà remis à Moscou une liste d' équipements militaires et d'armements que l ' armée Daech expulsé d'Irak grâce aux livraisons d' armes russes.

L ’ Iran a accordé à la Russie des facilités militaires dans le cadre des efforts de guerre des deux pays en Syrie. Des bombardiers russes ont décollé d’une base aérienne de la République islamique d’Iran avant de survoler l’espace aérien irakien et pénétrer en Syrie orientale où ils ont ciblé des objectifs de

Russie et Chine prêtes à prendre le marché

Aux termes de l'accord international sur le nucléaire iranien, l'embargo interdisant notamment la vente d'armes et d'équipements militaires lourds à l'Iran était censé expirer ce dimanche. « La République islamique d'Iran peut donc se procurer les armes et équipements nécessaires de n'importe quelle source sans aucune restriction légale et uniquement sur la base de ses besoins défensifs », ajoute le ministère. La République islamique « peut également exporter des armements défensifs sur la base de ses propres politiques », considèrent les Affaires étrangères iraniennes.

La Russie a confirmé en septembre sa volonté de développer sa coopération en matière militaire avec Téhéran une fois l'embargo levé ; la Chine ne cache pas non plus son intention de vendre des armes à l'Iran.

L'histoire pas si récente des drones armés dans les conflits

  L'histoire pas si récente des drones armés dans les conflits Les drones, type d’armement aérien très utilisé, notamment par les Américains, est en plein développement dans les armées de nombreux pays. La France, qui utilise cette technologie, a doté ses drones d'armements depuis décembre 2019 et les utilise dans la guerre qu’elle mène au Sahel. Une autre manière de combattre qui soulève de nombreuses questions. Dans l’Antiquité, l'usage d'armes de jet était mal vu. On considéra en 1139 que les arcs et arbalètes trop meurtriers étaient incompatibles avec l’éthique du guerrier.

L ' Iran a besoin de chars T-90 et d'autres armements russes pour protéger sa propre sécurité et celle de ses alliés dans le contexte de la menace terroriste, estime un expert militaire iranien interrogé par Sputnik Persian.

Iran bien armé est une garantie qu’il ne sera pas attaqué par Israël et les monarchies du golfe Que gagne l ’ Iran , en collaborant avec la Russie? Au cours de la dernière décennie, l’Inde a été le Ces pays, extrêmement riches, pouvaient acquérir les dernières technologies civiles et militaires

En août, les Etats-Unis ont échoué dans une tentative visant à pousser le Conseil de sécurité à prolonger cet embargo et à rétablir les sanctions internationales contre l'Iran levées aux termes du pacte. En mai 2018, le président américain, Donald Trump, a sorti unilatéralement son pays de l'accord sur le nucléaire iranien conclu en 2015, à Vienne (Autriche).

Trump, seul face aux autres signataires de l'accord

Le ministère iranien a salué ce dimanche « un jour mémorable pour la communauté internationale », ajoutant que le monde s'est tenu aux côtés de Téhéran « au mépris des efforts du régime américain ». Le communiqué iranien exhorte les Etats-Unis à « abandonner leur approche destructrice vis-à-vis de la résolution 2231 », rappelant que les tentatives américaines ont été « catégoriquement rejetées à plusieurs reprises au cours des trois derniers mois par le Conseil de sécurité ».

Donald Trump met en avant, contre les autres Etats parties à cet accord avec l'Iran (Allemagne, Chine, France, Royaume-Uni et Russie), que ce texte n'offre pas des garanties suffisantes pour empêcher Téhéran de se doter de la bombe atomique. L'Iran a toujours démenti vouloir une telle arme.

Iran sur la destruction du vol PS752 devrait être terminée dans un mois .
L'enquête de © The Associated Press Ukraine a déclaré que l'Iran devrait terminer son enquête sur la destruction du vol PS752 d'ici un mois et partager un projet de son rapport final. Ukraine a conclu sa deuxième série de pourparlers "difficiles et détaillés" avec l'Iran sur la destruction du vol PS752 et a été informé que l'enquête de sécurité iranienne serait terminée dans un mois, a déclaré l'ambassadeur d'Ukraine au Canada.

usr: 1
C'est intéressant!