•   
  •   

Monde Chypre-Nord : victoire surprise du protégé de la Turquie

12:00  19 octobre  2020
12:00  19 octobre  2020 Source:   msn.com

Les Chypriotes-turcs élisent leur dirigeant, Ankara suit de près

  Les Chypriotes-turcs élisent leur dirigeant, Ankara suit de près L'autoproclamée République turque de Chypre-Nord (RTCN), reconnue par la seule Turquie, vote dimanche pour élire son dirigeant, un scrutin qui oppose principalement le "président" sortant et critique du chef de l'Etat turc Recep Tayyip Erdogan au candidat d'Ankara. L'élection "présidentielle" a lieu sur fond de tensions en Méditerranée orientale autour de l'exploitation d'hydrocarbures entre Ankara et Athènes, principal allié de la République de Chypre qui exerce son autorité sur les deux tiers sud de l'île et est membre de l'Union européenne.La RTCN (environ 300.

Une demande de recompte des bulletins de vote par le camp de M. Akinci, qui a plusieurs fois dénoncé l'ingérence de la Turquie dans l'élection, n'est Chypre a obtenu son indépendance du Royaume-Uni en 1960 mais les troupes turques ont envahi le nord de l 'île en 1974 en réaction à un coup d'Etat

Le Conseil électoral de Chypre - Nord a enregistré le triomphe du protégé d ’Ankara, Ersin Tatar, à la «présidentielle» de la République turque autoproclamée de Chypre - Nord .

Déjouant les pronostics, le candidat nationaliste Ersin Tatar, soutenu par la Turquie, a été élu dimanche "président" de l'autoproclamée République turque de Chypre-Nord (RTCN), un succès pour Ankara dans un contexte de vives tensions autour de ses projets en Méditerranée orientale. View on euronews

  Chypre-Nord : victoire surprise du protégé de la Turquie © Nedim Enginsoy/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved

Déjouant les pronostics, le candidat nationaliste Ersin Tatar, soutenu par la Turquie, a été élu dimanche "président" de l'autoproclamée République turque de Chypre-Nord (RTCN), un succès pour Ankara dans un contexte de vives tensions autour de ses projets en Méditerranée orientale.

Les Chypriotes turcs votent pour un nouveau chef au milieu des tensions en Méditerranée orientale

 Les Chypriotes turcs votent pour un nouveau chef au milieu des tensions en Méditerranée orientale Le nord de Chypre sous contrôle turc, un État séparatiste reconnu uniquement par Ankara, vote dimanche pour un nouveau chef lors d'un second tour des élections au milieu des tensions accrues en Méditerranée orientale. © Paz PIZARRO Carte de Chypre divisée Le vote présidentiel oppose le président sortant et favori, Mustafa Akinci, 72 ans - qui soutient la réunification avec la République de Chypre à majorité grecque dans le sud - contre la droite Nationaliste turc Ersin Tatar.

Pour les articles homonymes, voir Chypre . Chypre du Nord , en forme longue la république turque de Chypre du Nord (dénomination abrégée en RTCN), en turc Kuzey Kıbrıs Türk Cumhuriyeti (abrégé en Kuzey Kıbrıs ou en KKTC), est un État reconnu uniquement par la Turquie et le Pakistan

Une demande de recompte des bulletins de vote par le camp de Mustafa Akinci, qui a plusieurs fois dénoncé l'ingérence de la Turquie dans l'élection, n'est Des supporters de Ersin Tatar sur le balcon du siège de son parti, surplombant la place où étaient diffusés les résultats, célébraient leur victoire à

Avec 51,69% des voix, M. Tatar supplante, selon le Conseil électoral, Mustafa Akinci, dirigeant sortant en froid avec le président turc Recep Tayyip Erdogan et partisan d'une réunification de l'île méditerranéenne sous la forme d'un Etat fédéral, augurant un changement radical des relations avec la partie sud de l'île.

La participation s'est élevée à 67,29% (199 000 inscrits sur plus de 300 000 habitants), soit trois points de plus qu'en 2015, malgré la pandémie de Covid-19.

Ankara salue la victoire de son protégé

Ankara a rapidement salué la victoire de son protégé : "Nous allons travailler ensemble pour assurer la prospérité, le développement et la sécurité des Chypriotes-turcs", a tweeté le chef de la diplomatie turque Mevlüt Cavusoglu.

Election à Chypre-Nord: le dirigeant sortant favori face au candidat d'Ankara

  Election à Chypre-Nord: le dirigeant sortant favori face au candidat d'Ankara Le dirigeant de Chypre-Nord Mustafa Akinci part favori dimanche pour remporter un nouveau mandat à la tête de cette République autoproclamée face au protégé d'Ankara Ersin Tatar, un second tour dans l'ombre des tensions en Méditerranée orientale. "Président" sortant de la République turque de Chypre-Nord (RTCN), reconnue uniquement par la Turquie, M. Akinci est arrivé en deuxième position au premier tour avec près de 30% des voix, derrière M. Tatar (plus de 32%). Mais il devrait, sauf surprise l'emporter face au "Premier ministre" sortant grâce au soutien de Tufan Erhurman, arrivé troisième dimanche dernier.

(Belga) Le nationaliste Ersin Tatar, soutenu par la Turquie , a été élu dimanche "président" de l 'autoproclamée République turque de Chypre - Nord (RTCN), une victoire surprise face au dirigeant sortant, a annoncé le Conseil électoral. Avec 51,74% des voix, M. Tatar, qui défend une solution à

Après des forages réalisés au large de Chypre - Nord , le renvoi cette semaine d'un navire turc d'exploration dans des eaux revendiquées par la Grèce a réveillé la discorde et a entraîné une condamnation par les dirigeants de l 'UE des "provocations" de la Turquie . Social-démocrate de 72

Après sa victoire, M. Tatar, partisan d'une solution à deux Etats, s'est entretenu au téléphone avec M. Erdogan, selon la présidence turque.

Le président turc s'est dit convaincu que les deux hommes allaient "poursuivre avec la même détermination leur coopération harmonieuse (...) à commencer par les activités liées aux hydrocarbures en Méditerranée orientale et le développement de Chypre-Nord".

M. Erdogan a en outre affirmé que "la Turquie et Chypre-Nord allaient poursuivre leurs efforts pour résoudre la question chypriote".

Interventions turques

M. Akinci a pour sa part félicité son adversaire et "ceux qui ont contribué à ce résultat". "Vous savez ce qui est arrivé pendant cette élection", a-t-il déclaré en référence aux interventions turques, ajoutant ne pas vouloir "faire de politique là-dessus".

L'élection s'est déroulée dans un contexte de vives tensions autour de l'exploitation d'hydrocarbures en Méditerranée orientale entre Ankara et Athènes, principale alliée de la République de Chypre -membre de l'Union européenne (UE) depuis 2004- qui exerce son autorité sur les deux tiers sud de l'île.

Election à Chypre-Nord : victoire surprise du candidat d'Ankara

  Election à Chypre-Nord : victoire surprise du candidat d'Ankara Quelque 199 000 électeurs étaient appelés à voter pour élire leur dirigeant lors d'un second tour à l'ombre des tensions en Méditerranée orientale entre la Grèce et la Turquie. Les deux candidats étaient au coude à coude mais c'est finalement le nationaliste Ersin Tatar qui l'emporte selon le Conseil électoral. Déjouant les pronostics, le candidat nationaliste Ersin Tatar, soutenu par la Turquie, a été élu dimanche 18 octobre "président" deDéjouant les pronostics, le candidat nationaliste Ersin Tatar, soutenu par la Turquie, a été élu dimanche 18 octobre "président" de l'autoproclamée République turque de Chypre-Nord (RTNC), un succès pour Ankara dans un contexte de vives tensions autour de ses projets en

La Turquie , dont les côtes sont distantes de quelque 80 km de celles de Chypre , considère l'île comme une pièce majeure dans sa stratégie visant à Le dirigeant chypriote-turc sortant affrontera le protégé d 'Ankara au second tour de l 'élection "présidentielle" de l 'autoproclamée République turque

20:28 Victoire surprise du candidat d'Ankara à l’élection à Chypre - Nord . 20:24 Vice-Présidente vénézuélienne: les critiques du vaccin Spoutnik V ont un caractère politique. 19:58 Près de 30.000 nouvelles contaminations en France en 24 heures.

Après des forages réalisés au large de Chypre-Nord, le renvoi cette semaine d'un navire turc d'exploration dans des eaux revendiquées par la Grèce a réveillé la discorde et a entraîné une condamnation par les dirigeants de l'UE des "provocations" de la Turquie.

Considérant la RTCN comme une pièce majeure dans sa stratégie pour défendre ses intérêts en Méditerranée orientale, Ankara avait multiplié les coups de pouce à M. Tatar.

L'inauguration en grande pompe d'un aqueduc sous-marin entre Chypre-Nord et la Turquie et la réouverture partielle d'une ancienne station balnéaire abandonnée et bouclée par l'armée turque après la partition de l'île, avaient suscité des accusations d'ingérence de la Turquie et irrité de nombreux Chypriotes-turcs, M. Akinci en tête.

La difficile indépendance vis-à-vis de la Turquie

Mais afficher une position indépendante d'Ankara est difficile tant la RTCN est sous emprise économique turque depuis sa création en 1983, d'autant plus dans un contexte de crise.

Chypre a obtenu son indépendance du Royaume-Uni en 1960 mais les troupes turques ont envahi le nord de l'île en 1974 en réaction à un coup d'Etat visant à rattacher l'île à la Grèce.

Dans la partie sud de l'île, le parti communiste Akel a qualifié l'élection de M. Tatar de "développement négatif", appelant toutefois les Chypriotes-grecs à rester engagés à reprendre les négociations. De son côté, le parti socialiste a jugé que ce résultat "prouvait le rôle décisif d'Ankara dans les décisions des territoires occupés".

Les dernières négociations officielles ont échoué en 2017.

Chypre-Nord : l'élection d'un président pro-turc renforce l'ambition d'Erdogan sur la Méditerranée .
Grâce à une mobilisation surprise, le Premier ministre Ersin Tatar a battu dimanche le président sortant, favorable à la réunification de Chypre. Le nouvel élu, proche d’Erdogan, prône au contraire l’indépendance de la partie turque. A Chypre, la Turquie avance ses pions. Ersin Tatar, le candidat favori d’Ankara, a remporté dimanche l’élection présidentielle de l’autoproclamée République turque de Chypre du Nord (RTCN). Selon le Conseil électoral, il devance le président sortant, Mustafa Akinci, en engrangeant 51,74% des voix au second tour.

usr: 1
C'est intéressant!