•   
  •   

Monde Côte d'Ivoire: des affrontements sporadiques dans plusieurs villes

03:45  20 octobre  2020
03:45  20 octobre  2020 Source:   rfi.fr

Soro de Côte d'Ivoire prévient Ouattara peut enflammer la tension de vote

 Soro de Côte d'Ivoire prévient Ouattara peut enflammer la tension de vote Le plus grand producteur de cacao du monde a été secoué par des manifestations depuis que Ouattara, 78 ans, le 6 août a annulé sa promesse de démissionner après deux mandats et a déclaré qu'il serait candidat à la Vote du 31 octobre. Cela a déclenché des manifestations de l'opposition et une répression sécuritaire au cours desquelles au moins cinq personnes sont mortes et 100 autres ont été blessées.

Des renforts policiers sont arrivés de plusieurs villes avoisinantes. Du côté des militants du RHDP, on met toutefois en garde contre les rumeurs qui cristallisent et aggravent les conflits. ► À lire aussi : Côte d ’ Ivoire : le président Alassane Ouattara investi candidat à la présidentielle d’octobre.

En Côte d ' Ivoire , des affrontements ont opposé jeunes et forces de l'ordre dans la nuit du 16 au 17 novembre à Yamoussoukro. Les affrontements entre jeunes et policiers ont duré plusieurs heures. Dans la nuit de mercredi à jeudi, le commissariat du 2e arrondissement de Yamoussoukro a même

La carcasse d'un bus calciné brûlé lors de heurts survenus à Abidjan, le 19 octobre 2020. © REUTERS/Luc Gnago La carcasse d'un bus calciné brûlé lors de heurts survenus à Abidjan, le 19 octobre 2020.

Une personne a été tuée lundi 19 octobre dans la ville de Bonoua, celle d'origine de Simone Gbagbo. À Abidjan et dans plusieurs localités du pays, des groupes de militants de l’opposition ont répondu au mot d’ordre de leurs leaders appelant à la désobéissance civile et au boycott actif, pour protester contre la candidature du président sortant Alassane Ouattara à la présidentielle du 31 octobre. Avec pour conséquences, des échauffourées et affrontements, très localisés, avec les forces de l’ordre.

Présidentielle en Côte d'ivoire : le spectre des violences intercommunautaires resurgit

  Présidentielle en Côte d'ivoire : le spectre des violences intercommunautaires resurgit L'appel au boycott par l'opposition du processus électoral fait craindre un nouveau cycle de violences dans le pays. Vendredi, des tensions intercommunautaires ont éclaté dans le fief du candidat à la présidentielle, Pascal Affi N'Guessan. Des violences intercommunautaires, qui ont fait plusieurs blessés, se déroulent depuis vendredi 16 octobre à Bongouanou (à 150 kilomètres au nord d'Abidjan), fief du candidat à la présidentielle, Pascal Affi N'Guessan.

France24/Municipales en Côte d ' Ivoire : faible affluence, affrontements dans plusieurs villes , l'appel à voter du Président Ouattara ignoré.

Ce lundi encore, quelques manifestations sporadiques ont été observées.… Des actions ont éclaté ce week-end à Abidjan et dans plusieurs villes du pays contre la candidature du président Ouattara (image d'illustration) Côte d ’ Ivoire : une semaine après la réouverture des établissements de nuit.

Avec notre correspondant à Abidjan, Sidi Yansane

Dès le matin, au niveau du rond-point du quartier Riviera 2 de la commune de Cocody d’Abidjan, plusieurs jeunes ont installé des pneus et des barricades sur les voies. Une voiture a été incendiée et un bus vidé de ses passagers avant que les manifestants y mettent le feu, abandonnant sa carcasse totalement carbonisée.

Les forces de l’ordre sont intervenues et ont très vite repoussé les militants vers le quartier voisin d’Anono. Un jeu du chat et de la souris qui s’est déroulé une partie de la matinée. Pris entre la casse des manifestants et les gaz lacrymogènes des corps habillés, les riverains n’avaient d’autre choix que de se réfugier chez eux et les commerçants de fermer boutique.

Cinquante kilomètres plus à l’est, à Bonoua, le fief de l’ex-Première dame Simone Gbagbo qui a déjà enregistré des décès en août dernier, des affrontements nettement plus violents ont fait un mort et plusieurs blessés.

Ces échauffourées sont intervenues au moment où la puissante Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire entrait en grève pour demander la suppression des frais annexes d’inscription et la réhabilitation de 20000 présumés fraudeurs au baccalauréat. La Fesci maintient son mot d’ordre à travers le territoire mais indique à RFI que les manifestants ne sont pas issus de ses rangs.

Présidentielle en Côte d'Ivoire: dix ans après, l'Ouest toujours une poudrière .
"La paix". Près d'une fosse commune où sont enterrées 11 personnes, l'inscription sur le mur d'un maquis en ruines du quartier "Carrefour" de Duekoué, l'une des grandes villes de l'ouest de la Côte d'Ivoire, s'est effacée avec le temps, dix ans après la crise post-électorale qui avait 3.000 morts. Aujourd'hui, les habitants ont peur qu'une étincelle politique liée au scrutin présidentiel du 31 octobre ne fasse à nouveau exploser la "poudrière".Aujourd'hui, les habitants ont peur qu'une étincelle politique liée au scrutin présidentiel du 31 octobre ne fasse à nouveau exploser la "poudrière".

usr: 0
C'est intéressant!