•   
  •   

Monde "Mettez les cas contacts en quarantaine": le conseil de l'OMS à l'Europe

16:30  20 octobre  2020
16:30  20 octobre  2020 Source:   challenges.fr

Immunité collective : l'OMS n'envisage pas de laisser le Covid-19 circuler librement

  Immunité collective : l'OMS n'envisage pas de laisser le Covid-19 circuler librement L'OMS a jugé lundi inenvisageable de laisser le Covid-19, dont le taux de létalité est plus élevé que celui de la grippe, circuler librement pour que la population accède, comme certains l'ont suggéré, à l'immunité collective. Pour l'Organisation mondiale de la santé (OMS), la libre circulation du Covid-19 n'est pas une option envisageable dans le but d'atteindre l'immunité collective. "Jamais, dans l'histoire de la santé publique, l'immunitéPour l'Organisation mondiale de la santé (OMS), la libre circulation du Covid-19 n'est pas une option envisageable dans le but d'atteindre l'immunité collective.

OMS © AFP - Richard Juilliart OMS

Face au rebond inquiétant de la pandémie de Covid-19 dans une grande partie de l'Europe et aux Etats-Unis, le chef des urgences sanitaires à l'OMS avait un conseil urgent à donner aux autorités lundi: "mettez les cas contacts en quarantaine".

Face au rebond inquiétant de la pandémie de Covid-19 dans une grande partie de l'Europe et aux Etats-Unis , le chef des urgences sanitaires à l'OMS avait un conseil urgent à donner aux autorités lundi: "mettez les cas contacts en quarantaine".

"Si j'avais un voeu magique pour améliorer une chose que nous pouvons réellement améliorer, et changer la donne, ce serait de s'assurer que chacun des individus en contact avec un cas confirmé de Covid soit mis en quarantaine pour la durée nécessaire afin de casser la chaîne de transmission", a déclaré le docteur Michael Ryan, le directeur des questions d'urgence sanitaire à l'Organisation mondiale de la santé lors de sa conférence bi-hebdomadaire à Genève.

met en péril les progrès mondiaux contre la tuberculose: OMS

 met en péril les progrès mondiaux contre la tuberculose: OMS La pandémie LONDRES (Reuters) - La pandémie COVID-19 fait dérailler les efforts mondiaux pour lutter contre la tuberculose (TB), la maladie infectieuse la plus meurtrière au monde, avec des cas susceptibles d'augmenter sans action et investissement urgents , a déclaré mercredi l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

"Je ne crois pas que cela ait été fait où que ce soit fait de façon systématique", et c'est "l'une des raisons principales pour laquelle nous voyons des chiffres si élevés", a-t-il souligné.

Le traçage des cas contacts est déficient dans de nombreux pays européens et les cas avérés de Covid-19 ont littéralement explosé sur le Vieux continent ces deux dernières semaines, forçant les autorités à reprendre toute une série de mesures plus ou moins coercitives pour endiguer la pandémie.


Vidéo: «Notre philosophie, c'est empêcher les cas graves»: Véran répond aux interrogations sur le nombre de lits en réanimation (Le Figaro)

"Environ la moitié des membres de la région européenne de l'OMS (qui en compte 48) ont vu une hausse de 50% du nombre d'infections la semaine dernière", a-t-il insisté.

L'OMS nomme un organisme indépendant pour enquêter sur les allégations d'abus sexuels en RDC

 L'OMS nomme un organisme indépendant pour enquêter sur les allégations d'abus sexuels en RDC L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé jeudi qu'elle mettait en place une commission indépendante de sept personnes pour enquêter sur les allégations d'exploitation et d'abus sexuels commis par des travailleurs humanitaires lors de la récente épidémie d'Ebola en la République démocratique du Congo (RDC). © Un agent de santé congolais administre un vaccin contre Ebola à une femme qui a été en contact avec une victime d'Ebola ...

Ce qui inquiète le docteur Ryan c'est que le nombre d'hospitalisations et de décès commencent "à imiter" la tendance, même s'il a souligné que l'OMS était intriguée et enquêtait sur la possibilité que les gens affectés "absorbent des doses plus faibles d'exposition" et soient donc en général moins gravement atteintes.

Sa collègue, la docteure Maria Van Kerkhove s'est étonnée pour sa part que "le concept de cluster (des infections lors de rassemblements) ne pénètre pas les esprits" alors que "c'est une des marques de fabrique des coronavirus".

En Europe à l'inverse de l'Asie, où les efforts de traçage et de quarantaine ont été maintenus, les périodes de confinement du printemps ont été suivies dans de nombreux cas par un relâchement des autorités, comme des individus.

"Je sais que les gens en ont assez mais ce virus a montré que si nous baissons la garde, il peut ressurgir à toute vitesse et menacer les hôpitaux et les systèmes de santé", a déclaré e directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

L'OMS exhorte le monde à `` ne pas abandonner '' alors que la pandémie de COVID-19 resurgit .
L'Organisation mondiale de la santé (OMS) exhorte les gens du monde entier à ne pas abandonner la lutte contre le coronavirus alors que les cas augmentent à nouveau, soulignant le nécessité de porter un masque, de prendre des distances physiques et d’autres mesures pour éviter le type de verrouillage à grande échelle qui a été imposé plus tôt cette année. © Le chef de l'OMS exhorte le monde à ne pas abandonner la bataille contre le COVID-19 en tant que numéros de cas et ...

usr: 3
C'est intéressant!