•   
  •   

Monde Ouganda: des "dizaines de milliers de personnes" impactées par un projet de Total

16:35  20 octobre  2020
16:35  20 octobre  2020 Source:   msn.com

The Daily Show sort une annonce de journal pleine page se moquant de Trump le jour du discours RNC

 The Daily Show sort une annonce de journal pleine page se moquant de Trump le jour du discours RNC © Fourni par Entertainment Weekly Comedy Central Trevor Noah et son équipe à The Daily Show a trouvé un moyen de commémorer le président , Donald Trump Discours imminent de la Convention nationale républicaine de . Avant que Trump n'accepte officiellement l'investiture présidentielle républicaine de la pelouse sud de la Maison Blanche plus tard jeudi, l'équipe de fin de soirée de Comedy Central a sorti une annonce dans un journal offrant de faux services juridiques au "bientôt ex-président".

Le parc national des Murchison Falls, le 25 janvier 2020 en Ouganda © Yasuyoshi CHIBA Le parc national des Murchison Falls, le 25 janvier 2020 en Ouganda

Plusieurs "dizaines de milliers de personnes" sont désormais impactées en Ouganda par un méga-projet pétrolier du groupe français Total et ont "commencé à perdre leurs moyens de subsistance avant même de percevoir" une compensation, dénoncent mardi les associations les Amis de la Terre France et Survie.

En octobre 2019, six ONG ougandaises et françaises - dont les Amis de la Terre France et Survie - ont intenté en France une action en justice, accusant Total de ne pas respecter "ses obligations légales de prévenir les violations aux droits humains et les dommages environnementaux dans le cadre de son méga-projet pétrolier en Ouganda et Tanzanie".

Un an après l'offensive turque, le rêve lointain d'un retour des Syriens déplacés

  Un an après l'offensive turque, le rêve lointain d'un retour des Syriens déplacés La fille de Wadha Charmoukh n'a connu, à cinq mois, que la vie sous une tente, dans l'un des camps abritant des dizaines de milliers de personnes chassées de leurs villages du nord de la Syrie lorsque la Turquie, assistée de partenaires syriens, a repris ce territoire aux forces kurdes il y a un an. Wadha et sa famille ont dû, comme des dizaines de milliers de personnes, abandonner leur maison puis s'installer dans des camps de fortune situés dans des zones encore sous le contrôle des forces kurdes.Des groupes de défense des droits humains ont rapporté des cas de pillage et de saisie de biens à grande échelle à l'issue de l'opération turque.

Cette action en justice est la première basée sur la loi française relative au "devoir de vigilance" des multinationales.

Avec le projet "Tilenga", Total envisage notamment de forer plus de 400 puits reliés par un réseau de pipelines (et produire 200.000 barils par jour), dont 132 dans le parc national des Murchison Falls en Ouganda.

"Total est aussi le principal développeur du projet EACOP (...), un oléoduc géant de 1.445 km de long (qui) sera chauffé à 50 degrés et transportera le pétrole extrait aux abords du lac Albert en Ouganda" jusqu'à la côte nord-est de la Tanzanie. "Ces deux projets impliquent des déplacements massifs de population", dénonce ce nouveau rapport publié mardi et basé sur une "enquête de terrain réalisée entre juin et septembre".

Ouganda : la Rolls Royce royale réapparaît en bien triste état

  Ouganda : la Rolls Royce royale réapparaît en bien triste état Abandonnée depuis plus de 50 ans, la voiture appartenait à Mutesa II, dernier roi du Buganda et premier président de l'Ouganda. Elle a été rendue à la famille. © Fournis par Franceinfo Elle a bien triste allure avec son pare-choc cabossé, deux phares cassés et de la peinture rouge maculant une aile. Bien loin des fastes d'antan et du luxe usuel de la célèbre marque britannique. Mais cette Phantom V de 1961, devenue une quasi épave, est un objet historique, selon le quotidien sud-africain Mail and Guardian qui en raconte l’histoire.

Des antilopes dans le parc national des Murchison Falls, le 25 janvier 2020 en Ouganda © Yasuyoshi CHIBA Des antilopes dans le parc national des Murchison Falls, le 25 janvier 2020 en Ouganda

"Ce sont maintenant plusieurs dizaines de milliers de personnes qui sont impactées et qui ont commencé à perdre leurs moyens de subsistance; l'une des principales violations (...) concerne les restrictions imposées aux communautés dans l'usage de leurs terres agricoles, dont elles dépendent pour survivre, et ce bien avant d'avoir reçu leurs compensations", relève le rapport.

Une route en construction dans le parc national des Murchison Falls, le 25 janvier 2020 en Ouganda © Yasuyoshi CHIBA Une route en construction dans le parc national des Murchison Falls, le 25 janvier 2020 en Ouganda

"En 2019, nous avions alerté sur la nécessité de mesures urgentes pour que ces violations ne se répètent pas à grande échelle. Ce qu'on redoutait est malheureusement devenu réalité, touchant environ 100.000 personnes en Ouganda et en Tanzanie", estime Juliette Renaud, responsable de campagne aux Amis de la Terre France.

Ces associations s'inquiètent aussi des conséquences écologiques de ces projets pétroliers car plus de 50% des espèces d'oiseaux et 39% des espèces de mammifères vivant sur le continent africain sont représentées dans le bassin du lac Albert.

"La dernière année a aussi été marquée par la multiplication des menaces, intimidations et persécutions des leaders communautaires, des organisations de la société civile et des journalistes qui se mobilisent et dénoncent publiquement les impacts négatifs du développement pétrolier en Ouganda", dénoncent en outre ces associations.

lp/pid/jhd

Le projet de loi sur l'aide à mourir remporte l'approbation de principe par rapport aux objections des conservateurs .
OTTAWA - Malgré les objections de dizaines de conservateurs, la Chambre des communes a approuvé en principe jeudi un projet de loi qui permettrait aux Canadiens mourants d'obtenir plus facilement une aide médicale. leur souffrance. © Fourni par La Presse canadienne Les conservateurs, y compris le chef Erin O'Toole, ont été les seuls députés à voter contre le projet de loi, qui a été adopté par 246 voix contre 78. O'Toole avait donné à ses députés le droit de vote selon leur conscience.

usr: 3
C'est intéressant!