•   
  •   

Monde Russie: Vladimir Poutine plus confiant que jamais pour l'élection présidentielle

21:36  14 décembre  2017
21:36  14 décembre  2017 Source:   rfi.fr

La Russie exclue des JO d'hiver ? : "C'est un match de titans" qui se joue entre Vladimir Poutine et le CIO

  La Russie exclue des JO d'hiver ? : Pour le secrétaire général de l'Agence française de lutte contre le dopage, Mathieu Teoran, "l'ensemble des charges qui ont été réunies doit conduire à une décision exemplaire".Le CIO doit se prononcer mardi 5 décembre dans la soirée sur la participation de la Russie, accusée de dopage organisé, aux prochains Jeux olympiques d'hiver à Pyeongchang en Corée du Sud. Mathieu Teoran, secrétaire général de l'Agence française de lutte contre le dopage, a estimé mardi sur franceinfo que "c'est un match de titans" qui se joue entre Vladimir Poutine et le CIO.

Russie : Vladimir Poutine inaugure la Grande Mosquée de Moscou - Продолжительность: 1:15 FRANCE 24 45 841 просмотр. Poutine plus puissant que jamais - Продолжительность: 3:43 Dernières nouvelles 365 15 594 просмотра.

Avec notre correspondant à Moscou, Daniel Vallot. Le président russe en a dit un peu plus sur sa stratégie pour la campagne présidentielle . Il a annoncé par exemple qu’il se présenterait en candidat indépendant, qu’il allait donc s’affranchir du soutien du parti Russie unie

Vladimir Poutine a effectué sa conférence de presse annuelle devant près de 1600 journalistes, à Moscou, le 14 décembre 2017. © REUTERS/Sergei Karpukhin Vladimir Poutine a effectué sa conférence de presse annuelle devant près de 1600 journalistes, à Moscou, le 14 décembre 2017.

Une semaine après avoir officialisé sa candidature à la présidentielle de mars pour un quatrième mandat qui le porterait au pouvoir jusqu'en 2024, le maître du Kremlin s'est livré à un exercice dont il raffole : devant plus de 1 600 journalistes, il a répondu pendant 3h40 à des questions sur la vie quotidienne, l'économie, les grands dossiers internationaux, et sa future campagne.

Avec notre correspondant à Moscou, Daniel Vallot

Le président russe en a dit un peu plus sur sa stratégie pour la campagne présidentielle. Il a annoncé par exemple qu’il se présenterait en candidat indépendant, qu’il allait donc s’affranchir du soutien du parti Russie unie, le parti majoritaire au Parlement. Vladimir Poutine souhaite ainsi apparaître comme un candidat se plaçant au-dessus des partis – et qui s’émancipe en outre d’une formation politique qui n’a pas vraiment la cote auprès de la population russe.

Pourquoi l'Arabie saoudite s'est rapprochée de la Russie (3/3)

  Pourquoi l'Arabie saoudite s'est rapprochée de la Russie (3/3) Le rapprochement de l'Arabie Saoudite et de la Russie rebat les cartes dans la région du Golfe. ET au-delà ...Quand le roi Salmane ben Abdelaziz Al Saoud a foulé début octobre pour la première fois le sol russe, malgré un petit problème technique d'escalator à la sortie de l'avion, l'Arabie Saoudite a lancé un signal très fort à l'ensemble du monde, et notamment aux États-Unis. Car la visite en Russie du roi d'Arabie Saoudite est historique à plus d'un titre.

Russie : Vladimir Poutine plus confiant que jamais pour l ' élection présidentielle . Etats-Unis. [Infographie] La Russie a-t-elle interféré dans l ' élection américaine de 2016 ?

Vladimir Poutine , triomphalement réélu dimanche pour un quatrième mandat à la tête de la Russie , a remercié des centaines de partisans réunis dans le centre de Moscou pour sa victoire dans laquelle il voit un signe de la « confiance » et de « l'espoir » des Russes : « J'y vois la confiance et l'espoir de

Très sûr de lui, Vladimir Poutine a énuméré ce qu’il a présenté comme les succès économiques de la Russie depuis son arrivée au pouvoir. « Les difficultés récentes issues des sanctions et de la chute des cours du brut sont derrière nous », a en outre affirmé le président russe.

Vladimir Poutine a été interrogé par des journalistes souvent conciliants, parfois même complaisants. A de rares exceptions près, et à une exception de taille, puisque Ksenia Sobtchak, elle-même candidate à la présidentielle, a été autorisée à poser une question en tant que journaliste accréditée. La question était très attendue et Ksenia Sobtchak en a profité pour parler d’Alexei Navalny, le porte-drapeau de l’opposition russe qui n’aura pas le droit de se présenter en raison de ses démêlés avec la justice. Vladimir Poutine a botté en touche refusant de nommer Alexei Navalny par son nom et le comparant à un militant radical qui chercherait à prendre le pouvoir par la force.

Si l’opposition est faible en Russie, explique Vladimir Poutine, c’est parce qu’elle ne parvient pas à faire des propositions concrètes pour améliorer la vie des Russes. « Ce n’est pas à moi de former mes opposants », a expliqué le président russe, visiblement peu sensible aux critiques sur les entraves imposées à l’opposition pour qu’elle puisse jouer un rôle réel dans la campagne et dans l’élection à venir.

Conforté par des sondages plus que flatteurs, Vladimir Poutine semble assuré de sa propre réélection, et n’a guère l’intention de laisser son principal opposant participer à un scrutin joué d'avance.

Purges sous Staline : des académiciens russes s'alarment d'une réhabilitation .
Le chef des services secrets russes a justifié en partie la répression sous Staline, une première depuis des décennies qui inquiète. © Copyright 2017, L'Obs Buste de Staline sur sa tombe à Moscou Des académiciens russes se sont alarmés samedi 23 décembre de propos récents tenus par le chef des services de sécurité russes (FSB), Alexandre Bortnikov, sur les purges massives de Staline dans les années trente, y voyant une tentative de justification, la première depuis des décennies.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!