•   
  •   

Monde Obama entre en campagne pour Biden, Trump sillonne l'Amérique

22:35  21 octobre  2020
22:35  21 octobre  2020 Source:   msn.com

Visite en petit comité, discours masqué... Joe Biden en campagne

  Visite en petit comité, discours masqué... Joe Biden en campagne À trois semaines de l'élection, Joe Biden multiplie les déplacements, en petit comité, dans les États clefs. 1/15 DIAPOSITIVES © Kevin Lamarque / Reuters Joe Biden à Las Vegas, dans le Nevada, le 9 octobre 2020. Joe Biden à Las Vegas, dans le Nevada, le 9 octobre 2020. 2/15 DIAPOSITIVES © Kevin Lamarque / Reuters Joe Biden à Las Vegas, dans le Nevada, le 9 octobre 2020. Joe Biden à Las Vegas, dans le Nevada, le 9 octobre 2020.

Barack Obama fait campagne pour la candidate démocrate à la Maison Blanche Hillary Clinton, le 6 novembre 2016 à Kissimmee, en Floride © JIM WATSON Barack Obama fait campagne pour la candidate démocrate à la Maison Blanche Hillary Clinton, le 6 novembre 2016 à Kissimmee, en Floride

Barack Obama entre en piste mercredi soir avec son premier meeting public pour soutenir son ancien vice-président Joe Biden, en tête dans les sondages devant Donald Trump à 13 jours de l'élection présidentielle américaine, mais très en retrait sur le terrain.

Pour le troisième jour consécutif, le candidat démocrate à la Maison Blanche, 77 ans, n'avait rien à son programme public tandis que le président républicain continuait de sillonner les Etats-Unis, à la veille du dernier débat très attendu entre les deux candidats.

Obama met en garde les libéraux dans l'espoir de pousser plus loin l'administration hypothétique de Biden vers la gauche

 Obama met en garde les libéraux dans l'espoir de pousser plus loin l'administration hypothétique de Biden vers la gauche L'ancien président Barack Obama a encouragé les militants progressistes se contentant du candidat démocrate à la présidentielle Joe Biden à s'agiter pour des questions de gauche s'il remportait la Maison Blanche - dans des limites raisonnables.

Donald Trump lors d'un meeting de campagne à Erie, dans le nord de la Pennsylvanie, le 20 octobre 2020 © SAUL LOEB Donald Trump lors d'un meeting de campagne à Erie, dans le nord de la Pennsylvanie, le 20 octobre 2020

Un contraste frappant, et rare, si près du scrutin.

Lors d'un meeting en mode "drive in" devant des partisans à bord de leur voiture, pandémie oblige, Barack Obama appellera les électeurs à voter aussi tôt que possible pour l'élection du 3 novembre, grâce au vote anticipé.

Encore très populaire chez les démocrates, le premier président noir des Etats-Unis sera à Philadelphie, dans l'Etat-clé de la Pennsylvanie.

"Nous sommes vraiment à un tournant", a-t-il déclaré, en avant-goût, dans une vidéo mardi soir.

"L'une des choses les plus encourageantes cette année a été de voir autant de jeunes Américains galvanisés, qui s'organisent et luttent pour le changement", a-t-il ajouté, après des mois marqués par un mouvement historique de lutte contre le racisme et les violences policières.

Eric Trump a essayé de faire paraître Biden corrompu en partageant une photo d'une maison palatiale dans laquelle il prétend que le démocrate vit - mais Biden l'a vendue il y a 24 ans

 Eric Trump a essayé de faire paraître Biden corrompu en partageant une photo d'une maison palatiale dans laquelle il prétend que le démocrate vit - mais Biden l'a vendue il y a 24 ans © Peter Zay / Anadolu Agency via Getty Images Eric Trump organise un événement de campagne en Monroe, Caroline du Nord, le 8 octobre 2020. Peter Zay / Anadolu Agency via Getty Images Eric Trump a tweeté samedi une image d'une propriété imposante qu'il prétend posséder Joe Biden et est une preuve possible de corruption par le candidat démocrate à la présidence. "Le salaire d'un sénateur américain est de 174 000 dollars par an. C'est la maison de Joe Biden ...

"Je connais Joe mieux que presque quiconque. Je lui fais confiance pour être un excellent président."

"Les ex-présidents ne se mêlent d'ordinaire pas trop de politique et certainement pas de la politique de leur successeur", a déclaré à CNN David Axelrod, ancien conseiller de Barack Obama, à propos de ce meeting.

"Je pense que c'était son intention, mais Trump a changé cette intention".

- Biden en retrait -

Déjà plus de 40 millions d'Américains ont voté par courrier ou en personne, soit quelque 30% de la participation totale en 2016, selon l'organisation indépendante Elections Project.


Vidéo: Donald Trump opte pour un registre de plus en plus agressif (Dailymotion)

Le milliardaire républicain ne l'avait emporté que d'une courte tête en 2016 en Pennsylvanie, un Etat potentiellement crucial pour la victoire où il s'est de nouveau rendu mardi soir, après deux meetings la veille dans l'Arizona.

Avant le 3e débat, Trump s'en prend à nouveau au modérateur. Cette fois, c'est Kristen Welker de NBC qu'il appelle «injuste».

 Avant le 3e débat, Trump s'en prend à nouveau au modérateur. Cette fois, c'est Kristen Welker de NBC qu'il appelle «injuste». WASHINGTON - Le prochain (et dernier débat) n'a lieu que jeudi, mais le président Donald Trump tente déjà de faire pression et d'intimider la modératrice, la correspondante de NBC News à la Maison Blanche, Kristen Welker. Votre navigateur ne prend pas en charge cette vidéo "Elle a toujours été terrible et injuste, comme la plupart des journalistes de Fake News, mais je continuerai à jouer au jeu", a tweeté Trump samedi.

"Tout ce que fait (Biden), c'est rester chez lui", a raillé Donald Trump sur scène à Erie. Il a pris "cinq jours" de pause, a-t-il exagéré devant des partisans hilares.

Le tempétueux président, 74 ans, récemment remis du Covid-19, sera mercredi soir à Gastonia, en Caroline du Nord, un autre Etat-clé.

Après un déplacement en Caroline du Nord, aussi, dimanche, Joe Biden, 77 ans, est rentré dans son fief de Wilmington, dans le Delaware.

Il a salué les photographes lundi en se rendant à une interview, mais est depuis resté loin des journalistes, sauf pour donner des entretiens à des médias locaux dans les Etats-clés.

Sa colistière, la sénatrice Kamala Harris, 56 ans, se rend mercredi en Caroline du Nord, pour mobiliser les électeurs.

- Dernier débat -

Le candidat démocrate retrouvera Donald Trump jeudi soir pour leur dernier duel télévisé à Nashville, dans le Tennessee. Leur premier débat, fin septembre, avait tourné au pugilat.

Et rien n'indique que le ton sera, cette fois, moins agressif. Au contraire.

Redoutant d'être le président d'un seul mandat, le républicain a accentué, ces derniers jours, ses attaques personnelles sur l'intégrité de son adversaire.

La semaine dans les sondages: Trump efface le rebond de Biden en Floride, Biden gagne en Géorgie

 La semaine dans les sondages: Trump efface le rebond de Biden en Floride, Biden gagne en Géorgie Alors que des millions d'Américains continuent de voter lors du vote anticipé, les sondages ont finalement rattrapé la plupart des plus grands événements d'actualité autour de la campagne, et leurs résultats incluent les réactions des électeurs au premier débat, au débat vice-présidentiel, à l'infection au COVID-19 de Trump et à son rétablissement ultérieur.

Il martèle depuis plusieurs semaines, sans éléments concrets à l'appui, que la famille Biden est une "entreprise criminelle".

Son angle d'attaque? Les affaires de Hunter Biden en Ukraine et en Chine, au moment où son père, Joe, était vice-président de Barack Obama (2009-2017).

Très sensible aux attaques contre sa famille, qui le font parfois s'emporter, Joe Biden doit préparer la parade à ces coups attendus.

Donald Trump avait refusé un débat virtuel le 15 octobre, un format  proposé pour éviter les risques d'infection après son diagnostic.

Pour éviter la cacophonie de leur premier affrontement, les micros des deux candidats seront coupés lorsqu'ils n'auront pas la parole. Une décision "injuste", pour le républicain.

Comme en 2016, Donald Trump se pose en candidat qui n'appartient pas au sérail et qui se bat pour les Américains.

Interrogé sur l'accumulation de sondages défavorables, le président a affiché sa confiance, mettant en avant sa capacité à mobiliser d'imposantes foules.

"On n'a jamais vu de meetings de campagne avec un amour pareil et des foules pareilles".

bur-elc/leo

Jill Biden dit qu'elle ressent une `` énergie positive '' mais `` ne prend rien pour acquis '' .
L'ancienne deuxième dame Jill Biden dit qu'à moins de deux semaines avant le jour du scrutin, son mari, l'ancien vice-président Joe Biden, et sa campagne ne tiennent pas tout va de soi et a exhorté les gens à faire entendre leur voix. © ABC Dr. Jill Biden apparaît sur The View, 21 octobre 2020. "Je ressens beaucoup d'énergie vraiment positive mais nous ne prenons rien pour acquis. Et j'espère ... que vos téléspectateurs le savent.

usr: 1
C'est intéressant!