•   
  •   

Monde Présidentielle en Guinée: tensions toujours vives dans l'attente de résultats officiels

21:45  22 octobre  2020
21:45  22 octobre  2020 Source:   msn.com

Guinée : à Kankan, fief d'Alpha Condé, le meeting de l'opposition saboté

  Guinée : à Kankan, fief d'Alpha Condé, le meeting de l'opposition saboté Le convoi de l'opposant Cellou Dalein Diallo a été bloqué à 120 kilomètres de cette ville stratégique de la campagne présidentielle, qui s'est embrasée dimanche. «J’aime beaucoup Alpha Condé, beaucoup. J’ai vu son rêve pour la Guinée. La création d’emplois surtout. Ce qu’il a commencé, je veux qu’il continue.» Longue djellaba noire, calot à larges mailles en plastique jaune, Moussa Bourouma, gestionnaire d’un café du centre de Kankan, deuxième ville de Guinée d’environ 300 000 habitants, s’affaire avec ses trois thermos.

Heurts entre policiers et manifestants après les résultats de la présidentielle, le 21 octobre 2020 à Conakry, en Guinée © JOHN WESSELS Heurts entre policiers et manifestants après les résultats de la présidentielle, le 21 octobre 2020 à Conakry, en Guinée

La banlieue de Conakry a de nouveau été le théâtre jeudi de tirs et de heurts entre partisans du candidat Cellou Dalein Diallo et forces guinéennes, quatre jours après une présidentielle dont les résultats officiels se font attendre, ont rapporté des journalistes de l'AFP et des témoins.

Différentes villes de Guinée, à commencer par la capitale, sont en proie depuis lundi à des violences qui ont fait une dizaine de morts selon les autorités, au moins 19 selon M. Diallo.

En Guinée, une campagne sous tension entre dans la dernière ligne droite

  En Guinée, une campagne sous tension entre dans la dernière ligne droite La campagne en vue de l'incertaine présidentielle en Guinée entrait jeudi dans la dernière ligne droite avec le retour des deux principaux candidats dans la capitale après une campagne acrimonieuse et galvanisante à travers le pays. Le propos semble avoir piqué au vif M. Condé qui jusqu'à la semaine passée faisait surtout campagne par visioconférence et qui a monté à la hâte une tournée à travers le pays. A raison de plusieurs meetings chaque jour dans des villes différentes, survolté, gesticulant, il a invoqué les progrès économiques d'un pays qu'il dit avoir trouvé en ruines et dont il promet de faire "la deuxième puissance (économique) africaine après le

La police guinéenne et des manifestants s'affrontent dans la banlieue de Bambeto, dans la capitale Conakry, après que les opposants au président Alpha Condé ont dénoncé des fraude lors des élections de dimanche dernier, malgré le soutien des observateurs africains. © Bangaly TOURE La police guinéenne et des manifestants s'affrontent dans la banlieue de Bambeto, dans la capitale Conakry, après que les opposants au président Alpha Condé ont dénoncé des fraude lors des élections de dimanche dernier, malgré le soutien des observateurs africains.

Les tensions qui ont précédé le scrutin pendant des mois ont été avivées après le vote par la proclamation unilatérale de victoire par M. Diallo, les soupçons de fraude et la publication par les autorités de résultats partiels très favorables au président sortant, Alpha Condé.

Un policier lance une pierre sur des manifestants à Conakry, le 21 octobre 2020 en Guinée © JOHN WESSELS Un policier lance une pierre sur des manifestants à Conakry, le 21 octobre 2020 en Guinée

L'éventualité d'un troisième mandat consécutif de M. Condé, 82 ans, a provoqué pendant un an une contestation dans laquelle des dizaines de civils ont été tués, faisant craindre une éruption autour du vote, dans un pays coutumier des confrontations politiques sanglantes.

Présidentielle en Guinée: Cellou Dalein Diallo, un technocrate passé à la politique

  Présidentielle en Guinée: Cellou Dalein Diallo, un technocrate passé à la politique À 68 ans, Cellou Dalein Diallo se présente pour la troisième fois à une présidentielle en Guinée. Cet ancien technocrate, adepte du compromis, un temps Premier ministre de l'ancien président Lansana Conté, est devenu l'un des principaux opposants au pouvoir en place. Il espère, cette fois, remporter le scrutin face au chef de l'État sortant, Alpha Condé, dont la candidature à un troisième mandat est contestée. De notre correspondant, « Je suisDe notre correspondant,

Les affrontements se sont poursuivis jeudi à Conakry, dans les quartiers de Cosa, Nongo, Sonfonia ou encore Wanindara, mais aussi en province.

"Nous n’avons pas fermé l'œil de la nuit à cause des détonations, des tirs nourris. On a l'impression que nous sommes dans un pays de guerre", a dit à l'AFP un habitant de Sonfonia, Mamadou Moussa Bah.

"Les enfants en bas âge sont traumatisés pendant que leurs aînés sont dans la rue, affrontant violemment les forces de l’ordre", a-t-il dit.

- Sous scellés -

Des journalistes de l'AFP qui se sont approchés de ces zones dangereuses ont décrit des rues habituellement très animées et à présent désertées, des détonations au loin confirmant les affrontements en cours.

Les jeunes dressent des barricades, renversent des poubelles, allument des feux et harcèlent à coups de pierres policiers et gendarmes qui ripostent à l'aide de moyens anti-émeute, voire de frondes, et très souvent à balles réelles selon de nombreux témoignages.

Présidentielle en Guinée: cinq millions d'électeurs appelés aux urnes d'un scrutin contesté

  Présidentielle en Guinée: cinq millions d'électeurs appelés aux urnes d'un scrutin contesté Douze candidats sont en lice, dont le président sortant Alpha Condé, qui brigue un troisième mandat contesté, et son principal opposant Cellou Dalein Diallo. Les éléments clés de ce scrutin. Avec notre correspondant à Conakry, Moctar Bah Même si le vote se déroule sur toute l’étendue du territoire national, de 8h à 18h, les Guinéens de la diaspora seront nombreux à ne pas pouvoir s'exprimer. Ils voteront dans seulement onze ambassades etAvec notre correspondant à Conakry,  Moctar Bah

Le camp de M. Diallo accuse celui de M. Condé de se livrer à une "fraude à grande échelle" pour conserver le pouvoir à tout prix.

M. Diallo, battu par M. Condé en 2010 et 2015, a proclamé sa victoire lundi en invoquant le travail mené par son parti pour faire remonter les données du terrain et ne pas s'en remettre aux organes officiels, inféodés selon lui.

Le candidat de l'opposition à la présidentielle, Cellou Dalein Diallo (c), salue ses partisans, le 19 octobre 2020 à Conakry, en Guinée © JOHN WESSELS Le candidat de l'opposition à la présidentielle, Cellou Dalein Diallo (c), salue ses partisans, le 19 octobre 2020 à Conakry, en Guinée

L'animosité et la méfiance ont été accrues par le dispositif policier déployé depuis mardi autour de chez M. Diallo qui se dit maintenant "séquestré", par une opération de police menée mercredi contre les bureaux de son parti et des résultats partiels publiés par la commission électorale.

Le ministre de la Sécurité Albert Damantang Camara a confirmé que les locaux du parti avaient été placés "sous scellés" en vertu d'une procédure judiciaire ouverte parce que "des messages contraires à l'ordre public et à l'unité nationale ont été diffusés".

Présidentielle en Guinée: bilan de la journée de vote

  Présidentielle en Guinée: bilan de la journée de vote En Guinée, les bureaux de vote pour la présidentielle devaient fermer ce dimanche 18 octobre à 18h heure locale. Le président sortant Alpha Condé, 82 ans, brigue un troisième mandat après l’adoption controversée d’une nouvelle Constitution. Au total, près de 5,5 millions d’électeurs étaient appelés aux urnes pour choisir parmi les douze candidats en lice. Dans un bureau de vote de Coléah, dans la proche banlieue de la Conakry, le dépouillement a commencé après la fin officielle du scrutin, à 18h heure locale, constate notre correspondant dans la capitale guinéenne, Carol Valade. Les scellés de l'urne ont été rompus.

Quant au dispositif mis en place autour de chez M. Diallo, il a invoqué des "raisons de sécurité", sans plus de détails.

- Exode -

La commission électorale, quant à elle, a rendu publics depuis mardi soir les résultats dans 20 des 38 circonscriptions que compte le pays, représentant 2,28 millions d'électeurs potentiels sur un total de 5,41 millions d'inscrits.

Ces résultats ne permettent pas de se prononcer sur l'issue du vote. Mais, avec plus de 59% des scrutins exprimés, ils accordent une très large avance à M. Condé sur M. Diallo, qui ne recueille qu'un peu plus de 31%, selon un calcul provisoire de l'AFP.

M. Diallo revendique 53% des voix. Il a dénoncé dans un communiqué des "falsifications massives", des disparitions "inexplicables de procès-verbaux", ou encore des manipulations de taux de participation.

Le doute subsiste quant au moment où la commission publiera un résultat final.

En province, les villes de Pita, Labé et Mali ont également connu des heurts.

"Beaucoup de nos parents sont allés dans les villages, ils ont préféré aller se réfugier là-bas", a dit à l'AFP Marwana Soumanoh, chaudronnier à Pita (centre), accusant les forces de l'ordre d'exactions.

Le maire de Mali (nord), Abdoulaye Fily Diallo, a pour sa part dénoncé les agissements des soldats du bataillon d'infanterie local, "qui rentrent en ville et tirent n'importe comment, effraient tout le monde" et ont fait plusieurs blessés selon lui.

bm-lal/siu/stb

Guinée : la victoire d'Alpha Condé contestée au sein même de la Ceni .
REPORTAGE. Alors que la Cedeao est au chevet de la Guinée, quatre commissaires de la commission électorale documentent des opérations de fraude électorale.D'autres zones, au contraire, bouillonnent. Dans les banlieues nord alignées sur la route Le Prince, plutôt favorables à l'opposition, des civils continuent d'être tués ou blessés par balle dans des affrontements entre jeunes contestataires, armés de pierres, et Forces de défense et de sécurité (FDS). Depuis la réquisition de l'armée annoncée jeudi soir, des militaires et en particulier des « bérets rouges » (Bataillon de sécurité présidentielle) ont été aperçus dans plusieurs quartiers aux côtés des FDS.

usr: 3
C'est intéressant!