•   
  •   

Monde Guinée: la tension monte encore, le pouvoir de Condé réquisitionne l'armée

01:40  24 octobre  2020
01:40  24 octobre  2020 Source:   lepoint.fr

En Guinée, les chantiers du "bâtisseur" Condé à l'épreuve de la pauvreté et du vote

  En Guinée, les chantiers du Entre Fatou Conté et Diabate Famoro, le jugement sur la Guinée après dix années de présidence Alpha Condé et à l'aube d'une présidentielle incertaine ne saurait être plus discordant, y compris sur l'approvisionnement en électricité. "Depuis Condé, on a la lumière", dit Fatou Conté, vendeuse de pain de 41 ans. Diabate Famoro, 33 ans, qui subsiste comme il peut malgré un diplôme de chaudronnier, se plaint des coupures incessantes parmi toutes les incertitudes de sa vie, et s'inquiète de savoir comment il va recharger son portable.

gouvernement réquisitionne l ' armée pour le maintien d'ordre Premier site d'informations de l'Afrique de 22 octobre, réquisitionné l ' armée nationale guinéenne pour le maintien d'ordre dans le pays. Je me demande même cette soif du pouvoir c'est quelle virus' . Il faut partir condé ' ngour Queen

Guinée : bras de fer interminable entre le pouvoir et l'opposition - Продолжительность: 15:59 FRANCE 24 73 069 просмотров. Guinée -Conakry, comment sortir de la crise contre un 3e mandat du président Alpha Condé ?

  Guinée: la tension monte encore, le pouvoir de Condé réquisitionne l'armée © Fournis par Le Point

La tension est encore montée d'un cran en Guinée vendredi, le pouvoir donnant un tour de vis sécuritaire dans l'attente des résultats officiels et finaux de la présidentielle, qui devraient créditer le sortant Alpha Condé de la majorité absolue dès le premier tour.

Les autorités ont réquisitionné l'armée, a annoncé la télévision nationale jeudi soir, tandis que de nouveaux affrontements entre jeunes supporteurs du challenger de M. Condé, Cellou Dalein Diallo, et forces de sécurité étaient rapportés vendredi à Conakry et en province.

Un photographe de l'AFP a vu une trentaine de pick-ups chargés de soldats remonter l'axe menant du centre de la capitale aux quartiers périphériques qui sont les foyers de la violence et de la contestation depuis des mois.

Présidentielle en Guinée : campagne sous tension, l'opposition mobilisée

  Présidentielle en Guinée : campagne sous tension, l'opposition mobilisée La campagne en vue de l'incertaine élection présidentielle en Guinée est entrée jeudi dans sa dernière ligne droite avec le retour des deux principaux candidats, le président Alpha Condé et Cellou Dalein Diallo, dans la capitale, Conakry. Des foules de Guinéens enfiévrés se sont pressées, jeudi 15 octobre, à la rencontre de Cellou Dalein Diallo, principal adversaire du chef de l'État sortant, à son retour de province, à l'entame de la dernièreDes foules de Guinéens enfiévrés se sont pressées, jeudi 15 octobre, à la rencontre de Cellou Dalein Diallo, principal adversaire du chef de l'État sortant, à son retour de province, à l'entame de la dernière ligne droite avant la présidentielle.

Des coups de feu continuaient d’être entendus dans le quartier de Hamdallaye Rond-Point mercredi en début d’après-midi, selon une habitante jointe par l’AFP. Des heurts ont également éclaté mercredi à Mamou et Labé, dans le centre du pays, selon des sources sécuritaires et diplomatiques en Guinée .

Bouréma Condé , a réquisitionné l ’ armée pour le maintien d’ordre aux côtés de la police et de la gendarmerie. Pour rappel, la sécurité publique s’est fortement détériorée dès après l’auto-proclamation de Cellou Dalein Diallo, président de la République. Des heurts ont éclaté entre ses partisans et les

Des témoins ont fait état de confrontations violentes dans le quartier de Sonfonia. La presse a décrit des incidents et des tirs nourris à Labé (centre).

La Guinée est plongée depuis un an dans une profonde crise pollitique. Des mois de mobilisation contre l'éventualité d'un troisième mandat de M. Condé, à plusieurs reprises durement réprimée, ont fait des dizaines de morts civils.

Comme redouté de toutes parts, après une campagne acrimonieuse émaillée d'incidents, les esprits se sont échauffés avec la présidentielle.

"Pyromane"

Les violences ont fait une dizaine de morts depuis dimanche selon les autorités, 27, tous tués par balles à Conakry et en province, selon le parti de M. Diallo, l'Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG).

En Guinée, la pauvreté met à l'épreuve le bilan économique d'Alpha Conde

 En Guinée, la pauvreté met à l'épreuve le bilan économique d'Alpha Conde Mais l'élection de dimanche intervient après des mois de troubles en Guinée. Condé a fait adopter une nouvelle constitution en mars qui lui a permis de contourner les limites de deux mandats, défiant des mois de manifestations de masse contre cette décision. Toujours embourbé dans la pauvreté après une décennie au pouvoir, la gestion par Condé de l'économie guinéenne est un enjeu majeur de la campagne.

Plus de 5 millions d'électeurs étaient appelés aux urnes en Guinée -Conakry. Sans réelle surprise, la tenue de l'élection présidentielle a avivé les tensions qui secouent actuellement la Vous pouvez compter sur nos 200 journalistes pour répondre à ces questions et sur les analyses de nos meilleures

Violences En Guinée : Le Gouvernement Réquisitionne L ' armée Pour Le Maintien D'ordre. tu n’es qu’un pauvre con. le sénégal vous accueille et vous donne ce que vous ne saurez avoir dans votre putain de pays la guinée . en revanche vous insultez ce pays qui vous nourri . retourner chez vous si

M. Diallo, battu par M. Condé en 2010 et 2015, a proclamé sa victoire lundi en se fondant sur les données remontées par ses partisans envoyés dans les bureaux de vote pour ne pas s'en remettre aux organes officiels, la commission électorale et la Cour constitutionnelle, inféodées au pouvoir selon lui. Il revendique 53 % des suffrages.

Le pouvoir accuse M. Diallo de souffler sur les braises. Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, le parti de M. Condé, le Rassemblement du peuple de Guinée (RPG), traite M. Diallo de "pyromane", et parle "d'appel au meurtre et à la guerre civile" de sa part.

Les fronts n'ont cessé de se durcir à mesure que la commission égrénait chaque soir les résultats d'un certain nombre de circonscriptions. Ce rituel fastidieux a progressivement dessiné les contours d'une victoire officielle de M. Condé, enrageant les supporteurs de M. Diallo.

Jeudi soir, la commission électorale avait communiqué les résultats de 37 des 38 circonscriptions nationales - hors circonscriptions de l'étranger, bien plus réduites - ne laissant plus de doute sur ce que serait l'issue pour les organes officiels.

Vieux ennemis: le président guinéen et son rival électoral `` technocrate ''

 Vieux ennemis: le président guinéen et son rival électoral `` technocrate '' Le président guinéen Alpha Condé cherche un troisième mandat controversé lors de l'élection de dimanche, mais le joueur de 82 ans devra conjurer un défi de taille de son ennemi politique de longue date, chef de l'opposition Cellou Dalein Diallo.

Guinée : L ’État, mal absolu de la société guinéenne ? Guinée – Duel Alpha vs Dalein : les défis Ces résultats donnant une nette avance du candidat du parti au pouvoir sur ses adversaires, revêtent en C’est ainsi que dans un discours laconique, Alpha Condé lance un appel au calme et à la retenue.

Les résultats définitifs de l'élection du 18 octobre ne sont pourtant pas encore connus. Des manifestants se sont rassemblés ce 22 octobre près de l'ambassade de Guinée à Paris, afin de manifester contre la perspective d'un troisième mandat consécutif du président sortant Alpha Condé .

Selon l'addition de ces résultats, M. Condé l'emporte avec plus de 2,4 millions des voix sur environ 3,9 millions d'exprimés, distançant très largement M. Diallo (environ 1,2 million de suffrages) et s'assurant une majorité absolue et une réélection dès le premier tour.

Un Front réactivé

Le parti de M. Diallo dénonce une "fraude à grande échelle". "Quand Alpha a vu qu'il ne pouvait pas gagner, il a mobilisé ses préfets, ses sous-préfets, ses agents dans les régions pour sauver son mandat", a dit M. Diallo vendredi à l'AFP.

Les autorités ont déployé un important dispositif policier autour de sa maison à Conakry, pour sa propre sécurité, disent-elles. M. Diallo se dit "séquestré". Les autorités ont aussi mis sous scellés ses bureaux, pour faire disparaître les preuves de sa victoire, dit-il, pour diffusion de "messages contraires à l'ordre public", assurent-elles.

Les Guinéens s'inquiètent que les derniers résultats par la commission électorale, peut-être vendredi, n'enflamment encore les passions.

La Guinée s'est retrouvée vendredi avec un internet fortement dégradé. Netblocks, groupe qui surveille de telles coupures, a expliqué soupçonner l'action de l'Etat guinéen. Il s'agirait de contrôler la diffusion d'informations à un moment critique.

Une telle censure avait déjà été observée en mars à l'occasion d'un référendum constitutionnel et de législatives controversées. M. Condé n'était alors pas encore officiellement candidat à sa succesion. La nouvelle Constitution visait à moderniser le pays, dit-il. Elle marque l'avènement d'une nouvelle République, qui remet donc, estime-t-il, son compteur présidentiel à zéro et lui permet de briguer un nouveau mandat.

Un Front national de la défense de la Constitution, M. Diallo en tête, menait alors la contestation anti-Condé. Il a lancé vendredi un appel à la reprise des manifestations dans tout le pays à partir de lundi "jusqu'au départ du dictateur Alpha Condé".

23/10/2020 21:38:17 -          Conakry (AFP) -          © 2020 AFP

Guinée : la victoire d'Alpha Condé contestée au sein même de la Ceni .
REPORTAGE. Alors que la Cedeao est au chevet de la Guinée, quatre commissaires de la commission électorale documentent des opérations de fraude électorale.D'autres zones, au contraire, bouillonnent. Dans les banlieues nord alignées sur la route Le Prince, plutôt favorables à l'opposition, des civils continuent d'être tués ou blessés par balle dans des affrontements entre jeunes contestataires, armés de pierres, et Forces de défense et de sécurité (FDS). Depuis la réquisition de l'armée annoncée jeudi soir, des militaires et en particulier des « bérets rouges » (Bataillon de sécurité présidentielle) ont été aperçus dans plusieurs quartiers aux côtés des FDS.

usr: 1
C'est intéressant!