•   
  •   

Monde Covid-19 : deux essais de vaccins interrompus ont été autorisés à reprendre aux Etats-Unis

11:50  24 octobre  2020
11:50  24 octobre  2020 Source:   francetvinfo.fr

Même lorsque nous avons un vaccin COVID-19, le déploiement prendra des années

 Même lorsque nous avons un vaccin COVID-19, le déploiement prendra des années Combien de temps faudra-t-il pour que protège le monde entier du coronavirus ? © Fourni par The Daily Beast Photo Illustration par The Daily Beast / Photos Getty Ce n'est que maintenant qu'il devient clair que, dans le meilleur des cas, il faudra au moins 18 mois, à compter du début de 2021, pour les vaccins pour atteindre toutes les régions du monde où elles sont nécessaires de toute urgence.

Deux essais de vaccins expérimentaux contre le Covid - 19 vont pouvoir reprendre aux Etats - Unis après de fausses alertes apparentes, augmentant les chances Les essais avaient été suspendus le 6 septembre. "L'Agence des médicaments (FDA) a autorisé aujourd'hui la reprise aux Etats - Unis

son vaccin expérimental contre le Covid - 19 , qui avait été suspendu la semaine dernière en raison d'une maladie inexpliquée chez un volontaire. Le groupe "se prépare à reprendre le recrutement" de l ' essai dit de phase 3, qui doit in fine inclure 60.000 personnes, et avait commencé fin septembre.

Les autorités américaines, pour AstraZeneca, et un comité indépendant, pour Johnson & Johnson, n'ont pas trouvé de lien entre les maladies de participants à l'essai et les vaccins testés.

  Covid-19 : deux essais de vaccins interrompus ont été autorisés à reprendre aux Etats-Unis © Fournis par Franceinfo

La course au vaccin contre le Covid-19 continue. Aux Etats-Unis, deux essais qui avaient été interrompus après les maladies inexpliquées de deux participants ont repris ou vont pouvoir reprendre, a-t-on appris vendredi 23 octobre.

L'essai du vaccin expérimental développé par l'université britannique d'Oxford et le groupe AstraZeneca a déjà repris aux Etats-Unis. Il avait été suspendu dans le monde entier le 6 septembre.

Savoir si le vaccin contre le coronavirus est sûr et efficace

 Savoir si le vaccin contre le coronavirus est sûr et efficace © Fourni par Consumer Reports Consumer Reports n'a aucune relation financière avec les annonceurs sur ce site. Pour les personnes du monde entier dont la vie a été bouleversée par la pandémie de coronavirus , un développement majeur pourrait aider à rendre à nouveau acceptable les rassemblements dans des endroits surpeuplés: un vaccin sûr et efficace contre le SRAS-CoV-2, le coronavirus qui cause le COVID-19 . Le développement du vaccin est en cours et progresse à une vitesse sans précédent.

"Notre processus de vérification standard a été déclenché et nous avons volontairement suspendu les Notons que Sanofi, le premier laboratoire français vient de démarrer les essais cliniques sur l'homme du vaccin contre le Covid - 19 Le sérum sera inoculé à 30 000 personnes aux Etats - Unis

Des premiers essais cliniques d'un vaccin contre le coronavirus vont notamment être lancés aux États - Unis par le laboratoire américain Pfizer et Coronavirus aux États - Unis : Trump convaincu que le Covid - 19 a été fabriqué en Chine - Продолжительность: 3:09 RTL - On a tellement de choses à

Si les autorités du Royaume-Uni, d'Afrique du Sud, du Brésil et du Japon avaient autorisé sa poursuite dans les jours ou semaines qui ont suivi, ce n'était pas le cas des autorités américaines. Un feu vert qu'AstraZeneca a annoncé avoir obtenu vendredi. L'Agence du médicament américaine "a examiné l'ensemble des données de sécurité des essais mondiaux et conclu que les essais pouvaient reprendre en toute sécurité", a indiqué l'entreprise.

Des centaines de millions de doses du vaccin expérimental d'AstraZeneca ont déjà été prévendues sur plusieurs continents. Les résultats de l'essai sont attendus d'ici la fin de l'année, selon le groupe.

Dix vaccins actuellement testés dans le monde

De son côté, l'entreprise américaine Johnson & Johnson a annoncé, vendredi, qu'un comité indépendant avait recommandé la reprise aux Etats-Unis de l'essai de phase 3 qu'elle avait lancé fin septembre, et qui avait été interrompu par la maladie d'un participant. Elle dit être en discussion avec les autorités de régulation pour le relancer dans d'autres pays du monde.

Trump dit que tous les Américains pourraient être immunisés d'ici juin

 Trump dit que tous les Américains pourraient être immunisés d'ici juin Le conseiller d'Opération Warp Speed ​​de La plupart des Américains pourraient avoir accès à un vaccin COVID-19 au début du printemps, un vaccin qui pourrait potentiellement les immuniser d'ici juin, selon le conseiller en chef d'Opération Warp Speed , Dr Moncef Slaoui. © Dado Ruvic / Reuters Une seringue médicale est insérée dans un petit flacon étiqueté «Vaccine COVID-19» sur cette illustration prise le 10 avril 2020.

Un Brésilien qui a participé aux essais cliniques du vaccin contre le Covid - 19 élaboré par AstraZeneca et l’université d’Oxford est mort, selon l’Agence brésilienne de surveillance de la santé. Aucune donnée officielle ne peut confirmer si l’individu en question a reçu un vaccin ou un placebo.

Le responsable du Kremlin a d'ailleurs assuré que le système de santé avait été renforcé pour faire face à la pandémie. Vladimir Poutine n'exclut toutefois pas une exportation des vaccins , si ceux produits par la Russie étaient demandés par d'autres pays : «Quant aux exportations, c' est une tâche

"Après une évaluation approfondie d'un événement médical grave chez un participant, aucune cause certaine n'a été identifiée", a indiqué le groupe. "La société n'a trouvé aucune preuve que le candidat-vaccin ait causé l'événement". L'essai, qui doit inclure 60 000 personnes au total, "pourrait aller assez vite",e stime un responsable américain du groupe, Paul Mango.

Au total, dix vaccins européen, américains, chinois et russe au total sont testés dans le monde dans des essais à grande échelle, incluant des dizaines de milliers de participants à chaque fois, et destinés à vérifier l'efficacité et l'absence d'effets secondaires graves.

Les deux vaccins candidats en tête de course sont ceux de Pfizer et de Moderna : les sociétés américaines prévoient de demander une autorisation dans la deuxième quinzaine de novembre ; l'Agence du médicament américaine n'a pas précisé en combien de temps elle donnerait ensuite son avis, mais il pourrait intervenir avant la fin décembre.

UK va infecter intentionnellement des volontaires avec le coronavirus pour les essais de vaccins

 UK va infecter intentionnellement des volontaires avec le coronavirus pour les essais de vaccins Un essai de vaccin novateur et controversé pour le covid-19 doit officiellement commencer au Royaume-Uni en janvier prochain. Mardi, des chercheurs de l'Imperial College de Londres et d'ailleurs ont annoncé qu'ils prévoyaient de mener un essai de provocation humain qui impliquera 90 adultes jeunes et en bonne santé. Ces volontaires recevront des vaccins expérimentaux et seront intentionnellement infectés par le coronavirus responsable du covid-19, le tout sous observation de médecins.

« La COVID - 19 dépasse tout ce à quoi nous avons fait face dans notre histoire récente et il ne montre pas de signes de ralentissement », a Est -ce que les États - Unis sont mieux préparés pour faire face aux influences étrangères? La question a été posée à Alexis Rapin, chercheur à l’Observatoire des

Coronavirus et pandémie de Covid - 19 . Les Etats - Unis autorisent pleinement l’antiviral remdesivir contre le Covid - 19 . D’autre part, une étude publiée vendredi 23 octobre affirme que transfuser à des malades du Covid - 19 du plasma prélevé sur des personnes ayant été contaminées mais désormais

Aussi sur MSN : Covid : l'hôpital face à la deuxième vague

Suivez-nous sur Facebook
Téléchargez l'application
Microsoft News
Abonnez-vous à la newsletter

Covid-19. Et le vaccin, il arrive quand ? .
Alors que la seconde vague de Covid-19 touche l’Europe, les recherches pour un vaccin se poursuivent. Si tout se passe bien, les premières vaccinations sont espérées pour le 1er trimestre 2021. Alors que la deuxième vague de Covid-19 frappe la France et plus généralement l’Europe, la question d’un vaccin contre le Sras-Cov-2 s’avère plus que jamais primordiale.Le 23 octobre, Emmanuel Macron avait tenu à calmer les ardeurs : « Les tests cliniques sont encore en cours, donc les choses ne sont pas stabilisées et on peut penser qu’on aura plus de visibilité à la fin du 1er trimestre 2021.

usr: 0
C'est intéressant!