•   
  •   

Monde Le président de Samsung Electronic, Lee Kun-hee, est mort

10:45  25 octobre  2020
10:45  25 octobre  2020 Source:   rfi.fr

Pourquoi le milliardaire Scion de Samsung fait face à deux autres procès

 Pourquoi le milliardaire Scion de Samsung fait face à deux autres procès (Bloomberg) - Le fils milliardaire du groupe Samsung, Jay Y. Lee, est impliqué dans deux différends juridiques simultanés avec des procureurs sud-coréens sur des allégations de corruption. Les affrontements, qui remontent à 2015, portent sur la question de savoir si Lee et Samsung ont utilisé des moyens illégaux pour l'aider à prendre le contrôle du conglomérat fondé par son grand-père.

Le président de Samsung Lee Kun - Hee le 22 avril 2008 à Séoul en Corée du Sud. Le vice- président , son fils Lee Jae-yong, est à la tête de l’entreprise depuis l’accident de santé de 2014. « Le président Lee était un véritable visionnaire qui a transformé Samsung en faisant d’une entreprise

Lee Kun - hee a lui-même été reconnu coupable de corruption en 1996, puis de corruption et d'évasion fiscale en 2008. A l'âge de 36 ans, il est devenu vice- président de la branche construction et commerce du groupe, avant d'accéder à la présidence de Samsung neuf ans plus tard, à la mort de

Le président du géant des télécommunications sud-coréen, Lee Kun-hee, en 2012 à Las Vegas. © REUTERS/Steve Marcus Le président du géant des télécommunications sud-coréen, Lee Kun-hee, en 2012 à Las Vegas.

Lee Kun-hee, le président de Samsung, est décédé ce dimanche 25 octobre à l’âge de 78 ans. L’homme le plus fortuné de Corée du Sud a transformé le conglomérat en un empire de l’électronique.

Avec notre correspondant à Séoul, Nicolas Rocca

Lorsque Lee Kun-hee hérite de Samsung à la fin des années 1980, son père le créateur du groupe lui lègue une entreprise de téléviseurs et de micro-ondes bas de gammes. Plus de trente ans après, il a multiplié les actifs du groupe par 50 et l’a imposé comme un géant de l’électronique mondial.

Samsung's Lee: titan contaminé qui a construit un géant mondial de la technologie

 Samsung's Lee: titan contaminé qui a construit un géant mondial de la technologie Par Miyoung Kim © Reuters / Han Jae-Ho FILE PHOTO: Le président du groupe Samsung Lee Kun-hee arrive pour rencontrer le président élu Lee Myung-bak avec d'autres hommes d'affaires Séoul SEOUL (Reuters) - En février 1993, cinq ans après avoir succédé à son père du groupe sud-coréen Samsung, Lee Kun-hee, 51 ans, était frustré de ne pas faire sa marque. Il a convoqué un groupe de dirigeants de Samsung Electronics dans un magasin Best Buy à Los Angeles pour un test de réalité sur la marque Samsung.

Lee Kun - hee , président du groupe sud-coréen Samsung depuis 1987, vivait alité depuis une attaque cardiaque survenue en 2014. Keystone/ap/schalk van zuydam. Le président du groupe sud-coréen Samsung Electronics, Lee Kun - hee , est mort dimanche à l’âge de 78 ans, a annoncé

Dans ce nom coréen, le nom de famille, Lee , précède le nom personnel. Pour les articles homonymes, voir Lee . Lee Kun - hee (hangeul 이건희, romanisation révisée I Geon-hui) est né le 9 janvier 1942 à Daegu et préside actuellement la société Samsung .

Peu de temps après son arrivée à la tête de Samsung, Lea Kun-hee a souhaité modifier en profondeur la mentalité du groupe : « Changez tout, sauf vos femmes et vos enfants », avait-il intimé au personnel du conglomérat en 1993.

Scandales

Bien qu’il ait laissé à son seul fils Lee Jae-Yong la direction de la compagnie depuis son infarctus il y a de cela six ans, le conglomérat s’est diversifié et a développé des dizaines de filiales sous son contrôle : industrie lourde, hôtels, assurances, construction et parcs d’attractions. L’entreprise représente à elle seule un cinquième du PIB sud-coréen.

L’homme d’affaires connu pour être autoritaire avait une image contrastée dans l’opinion, notamment à cause des scandales de fraude fiscale et de non-respect du droit du travail dans certaines usines. Sa succession était déjà organisée avec son fils à la tête de Samsung Electronics et ses deux filles présidentes de la branche hôtelière et bâtiment du groupe.

Corée du Sud: l'ex-président Lee définitivement condamné à 17 ans de prison .
La Cour suprême sud-coréenne, plus haute juridiction du pays, a confirmé jeudi la condamnation pour corruption à 17 années de réclusion de l'ancienAu pouvoir de 2008 à 2013, le dirigeant conservateur avait été libéré sous caution dans l'attente de cette décision et n'était pas présent à la Cour suprême. Des médias sud-coréens rapportent que la police s'est rendue à son domicile pour l'emmener.

usr: 3
C'est intéressant!