•   
  •   

Monde L'Iran déploie des troupes à la frontière avec l'Arménie et l'Azerbaïdjan

22:55  25 octobre  2020
22:55  25 octobre  2020 Source:   rfi.fr

Faire un don avec les Kardashian: la diaspora arménienne soutient la patrie en difficulté

 Faire un don avec les Kardashian: la diaspora arménienne soutient la patrie en difficulté Par Tom Arnold LONDRES (Reuters) - Avec la star de télé-réalité Kim Kardashian, des membres de la grande et souvent riche diaspora arménienne creusent profondément pour aider leur pays d'origine alors qu'il souffre un coup du conflit du Haut-Karabakh. Alors que la population de l'Arménie est inférieure à trois millions, les Arméniens de souche basés à l'étranger sont estimés à environ huit millions.

De la fumée monte après les bombardements par l'artillerie azerbaïdjanaise à Stepanakert, la capitale de la région séparatiste du Haut-Karabakh, le samedi 24 octobre 2020. © AP Photo De la fumée monte après les bombardements par l'artillerie azerbaïdjanaise à Stepanakert, la capitale de la région séparatiste du Haut-Karabakh, le samedi 24 octobre 2020.

L'Iran a décidé de déployer des troupes à ses frontières avec l'Arménie et l'Azerbaïdjan après des tirs sur son territoire en provenance du Haut-Karabakh.

Avec notre correspondant à Téhéran, Siavosh Ghazi

Le chef des forces terrestres des Gardiens de la révolution, l'armée d'élite iranienne, a annoncé le déploiement de troupes à la frontière avec le Haut-Karabakh pour protéger le territoire iranien.

L'Arménie et l'Azerbaïdjan sont en conflit ouvert pour le contrôle de ce territoire.

L'Arménie et l'Azerbaïdjan conviennent d'une nouvelle trêve

 L'Arménie et l'Azerbaïdjan conviennent d'une nouvelle trêve L'Arménie et l'Azerbaïdjan ont convenu d'un cessez-le-feu humanitaire dans la région contestée du Haut-Karabakh. © Reuters Un homme enlève des débris dans la capitale du Haut-Karabakh, Stepanakert Les deux ont confirmé que la trêve commencerait à minuit heure locale (20h00 GMT). La décision a été prise conformément aux accords qui ont conduit à la signature d'un cessez-le-feu le week-end dernier. Cependant, les affrontements se sont poursuivis malgré cet accord.

Ces dernières semaines, des roquettes et des obus de mortier ont touché des villages iraniens en provenance de la zone du conflit.

« Si de tels tirs se répètent, l'Iran ne restera pas indifférent », avait tweeté à la mi-octobre le porte-parole des Affaires étrangères. Le général Pakpour, commandant des forces terrestres des Gardiens de la révolution a également affirmé que l'Iran respectait l'intégrité territoriale de ses voisins et rejetait tout changement à ses frontières.

Soutien ambivalent à Bakou

Ces dernières semaines, plusieurs responsables iraniens ont répété que le Haut-Karabakh appartenait à l'Azerbaïdjan. Ces prises de position s'explique sans doute par le fait que l'Iran compte une très importante population azérie, évaluée à plus de 30 millions de personnes sur une population totale de 80 millions d'habitants.

Mais Téhéran critique également la présence de combattants extrémistes envoyés dans la région depuis la Syrie pour épauler Bakou, y voyant une menace directe pour sa sécurité.

À lire aussi : Haut-Karabakh: les négociations échouent entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie à Washington

L'Arménie et l'Azerbaïdjan se rencontrent à Genève pour les pourparlers de paix au Haut-Karabakh .
Par Stephanie Nebehay © Reuters / Vahram Baghdasaryan / Photolure Une vue montre un bâtiment endommagé suite aux récents bombardements à Shushi GENÈVE (Reuters) - Les ministres des Affaires étrangères d'Arménie et L'Azerbaïdjan est arrivé vendredi à Genève pour des pourparlers afin de résoudre un conflit au Haut-Karabakh, où des centaines de personnes ont été tuées en plus d'un mois de combats.

usr: 1
C'est intéressant!