•   
  •   

Monde Afghanistan : propagande hyperactive des talibans à l'heure des pourparlers de paix

12:55  26 octobre  2020
12:55  26 octobre  2020 Source:   lepoint.fr

Les combats en Afghanistan font des morts alors que les pourparlers de paix traînent

 Les combats en Afghanistan font des morts alors que les pourparlers de paix traînent Les autorités locales rapportent que pas moins de 35 000 personnes ont pu être déplacées et 200 personnes ont été tuées ou blessées. Photos Les vidéos et mises en ligne sur montrent des habitants fuyant la ville à moto et à l'arrière de camions. Ne sachant pas combien de temps ils seront en déplacement, beaucoup peuvent être vus partir avec leurs effets personnels - couvertures, meubles et autres marchandises - empilés sur les toits de voitures et de camions.

Images d'archives couvrant plusieurs décennies, effets spéciaux, mise en scène le film d'1H10 paru en septembre à l 'occasion du deuxième anniversaire Le fait que les talibans insistent sur leur bonne gouvernance est "très nouveau" et "vraiment liée à l 'état d'avancement des pourparlers de paix "

Des responsables de quatre pays cherchant à mettre fin au conflit qui règne en Afghanistan depuis 15 ans se sont entendus samedi pour faire pression sur L’ Afghanistan , le Pakistan, les Etats-Unis et la Chine essaient depuis des semaines d’établir les bases à des pourparlers avec les groupes talibans

  Afghanistan : propagande hyperactive des talibans à l'heure des pourparlers de paix © Fournis par Le Point

Jalaluddin Haqqani, "grand réformateur et conquérant" d'Afghanistan. Le documentaire élégiaque dédié au fondateur du réseau éponyme, accusé des pires atrocités, souligne combien la propagande des talibans a progressé et évolué : ils se dépeignent désormais comme des administrateurs compétents au moment où ils négocient l'avenir du pays à Doha.

Images d'archives couvrant plusieurs décennies, effets spéciaux, mise en scène... le film d'1H10 paru en septembre à l'occasion du deuxième anniversaire de la mort du "pionnier du saint jihad", peut paraître bien laudatif pour séduire une audience occidentale.

Le retrait précoce des troupes américaines pourrait perturber les pourparlers intra-afghans fragiles

 Le retrait précoce des troupes américaines pourrait perturber les pourparlers intra-afghans fragiles (Bloomberg) - Un responsable taliban a déclaré que des signes selon lesquels le président américain Donald Trump accélérerait la sortie de toutes les troupes américaines d'Afghanistan forceraient les groupes en guerre du pays à négocier enfin la paix mais les experts craignent que cette décision ne donne le dessus au groupe militant.

D’autres rêvent de voyager à travers leur pays et de partir découvrir des contrées reculées d’ Afghanistan comme le Nuristan, une province réputée Cette sorte de trêve en tous cas a valeur de test. Les talibans observent si les Américains et le gouvernement afghan vont la respecter tandis

Le gouvernement afghan a annoncé le commencement de pourparler historiques en Kaboul et les talibans ce dimanche 9 août. Cette annonce fait suite à la décision par une grande assemblée de libérer 400 prisonniers talibans coupables de crimes graves.

Mais il souligne combien les talibans ont "étendu leurs compétences" audiovisuelles, observe Andrew Watkins, un analyste de l'International Crisis Group.

Chassés du pouvoir par une coalition internationale menée par les Etats-Unis en 2001, avant que les smartphones ne deviennent la norme, les insurgés ont d'abord utilisé les mosquées pour prêcher leur cause. La poésie pachtoune, une ethnie dont nombre d'entre eux sont originaires, a également été mise à contribution.

Très rapidement, les talibans ont toutefois employé l'arme visuelle pour galvaniser leurs troupes : vidéos de futurs kamikazes souriant juste avant de se faire sauter, véhicules ennemis explosant sur des mines, combats...

Tournés comme de petits "films d'action", ces contenus "ont contribué à la construction de l'image d'un mouvement fort, capable de mener des vraies offensives militaires contre les Américains", remarque Gilles Dorronsoro, un spécialiste français de l'Afghanistan.

Afghanistan : un attentat revendiqué par l'État islamique fait au moins 18 morts à Kaboul

  Afghanistan : un attentat revendiqué par l'État islamique fait au moins 18 morts à Kaboul Au moins 18 personnes ont été tuées et 57 blessées ce samedi dans un attentat suicide perpétré contre un centre éducatif de Kaboul. Cette attaque a été rapidement revendiquée par le groupe État islamique. View on euronews © Mariam Zuhaib/AP Au moins 18 personnes ont été tuées et 57 blessées ce samedi dans un attentat suicide perpétré contre un centre éducatif de Kaboul. Cette attaque a été rapidement revendiquée par le groupe État islamique. L'explosion s'est produite en fin d'après-midi près d'un établissement proposant des formations pour étudiants, dans un district de l'Ouest de la capitale afghane.

Les pourparlers de paix historiques entre les talibans et Kaboul, retardés depuis plus de six mois, démarreront samedi au Qatar afin d'essayer de mettre un terme EN COURS DE LECTURE: Monde. Des pourparlers de paix historiques sur l' Afghanistan s'ouvriront samedi au Qatar. France 24.

En Afghanistan , les talibans ont lancé mardi soir un assaut contre l'aéroport de Kandahar, dans le sud du pays. Une attaque qui a eu à la veille d'une conférence régionale à Le président afghan Ashraf Ghani (D) avait reçu en mai dernier à Kaboul, le Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif.

Puis des images de plus en plus léchées sont apparues, parfois filmées par des drones. Les talibans n'ont toutefois "jamais été aussi bons que l'Etat islamique", dont la propagande a séduit des milliers jihadistes à travers le monde, ajoute-t-il.

Record

Une nouvelle étape a été franchie lorsque les rebelles, à force de guérilla, ont arraché en février un accord de retrait des troupes étrangères à Washington contre de vagues contreparties, selon plusieurs analystes.

Alors que les deux parties négociaient ce texte, Al-Emara, leur principal organe de propagande, a publié un nombre record de 319 vidéos en 2019, soit près de 60 % de plus que l'année précédente, et près de trois fois leur total de 2016, d'après une étude d'Intecenter, une entreprise américaine de renseignement antiterroriste.

Le documentaire sur Jalaluddin Haqqani, lui, est sorti au moment où les talibans démarraient en septembre au Qatar d'hypothétiques négociations de paix avec les autorités afghanes. Une "coïncidence", selon Zabihullah Mudjahid, un porte-parole des rebelles, le film ayant selon lui nécessité "quatre mois" d'édition.

Major General JAMES COWAN: Ils ont tué mes troupes. Nous travaillons maintenant ensemble

 Major General JAMES COWAN: Ils ont tué mes troupes. Nous travaillons maintenant ensemble © Fourni par Daily Mail Logo MailOnline Les quatre combattants talibans récemment réconciliés ont siroté leur thé en décrivant les conditions glaciales des collines autour de Tora Bora. C'était en novembre 2019 et la température avait maintenant baissé à Kaboul. Dix ans plus tôt, j'ai pris le contrôle de la Task Force Helmand à Lashkar Gah, dans la province d'Helmand. Le début de ma tournée a été marqué par une violence insurrectionnelle incessante. Soixante-quatre de mes soldats ont été tués.

Les pourparlers de paix historiques entre les talibans et Kaboul, retardés depuis plus de six mois, démarreront samedi au Qatar afin d'essayer de mettre un terme à près de dix-neuf ans de conflit entre les deux parties en Afghanistan .

Un réseau de femmes afghanes a exhorté mardi les hauts responsables politiques de leur pays à veiller à ce que leurs libertés durement acquises ne soient pas bafouées au cours des pourparlers de paix avec les talibans . Dans un communiqué diffusé avant une réunion mardi et mercredi à Moscou entre

Jalaluddin Haqqani, longue barbe et turban, y traverse quatre décennies de guerre, que ses discours ne cessent de légitimer au nom d'un combat pour l'islam. Blessé durant l'invasion soviétique, il harangue ses troupes contre "l'occupation" occidentale.

Mais surtout, le documentaire le présente comme un bon administrateur de son fief de Khost (Est), où il aurait ouvert "des dizaines de madrasas" et se serait "concentré sur les oeuvres de bienfaisance", luttant pour les services publics et contre la corruption.

Un message étonnant, quand le réseau Haqqani, qu'il a créé, est tenu responsable des attaques les plus sanglantes des deux dernières décennies, notamment un attentat au camion piégé à Kaboul en mai 2017 qui avait fait plus de 150 morts.

'Protéger la population'

Le fait que les talibans insistent sur leur bonne gouvernance est "très nouveau" et "vraiment liée à l'état d'avancement des pourparlers de paix", affirme Andrew Watkins.

Ces dernières semaines, outre des mises en scène très chorégraphiées de l'entraînement de leurs combattants, les talibans ont communiqué sur leur construction d'infrastructures, route et autre canal d'irrigation.

Afghanistan : propagande hyperactive des talibans à l'heure des pourparlers de paix

  Afghanistan : propagande hyperactive des talibans à l'heure des pourparlers de paix Jalaluddin Haqqani, "grand réformateur et conquérant" d'Afghanistan. Le documentaire sur Jalaluddin Haqqani, lui, est sorti au moment où les talibans démarraient en septembre au Qatar d'hypothétiques négociations de paix avec les autorités afghanes. Une "coïncidence", selon Zabihullah Mudjahid, un porte-parole des rebelles, le film ayant selon lui nécessité "quatre mois" d'édition.Jalaluddin Haqqani, longue barbe et turban, y traverse quatre décennies de guerre, que ses discours ne cessent de légitimer au nom d'un combat pour l'islam.

Le négociateur taliban Abbas Stanikzai assiste à la séance d’ouverture des pourparlers de paix entre le gouvernement afghan et les talibans dans la Les échanges promettent d’être tendus. Les talibans ont refusé, à ce jour, de dialoguer avec les autorités de Kaboul qu’ils ont toujours qualifiées

Les pourparlers de paix historiques entre les talibans et Kaboul, retardés depuis plus de six mois, démarreront samedi au Qatar afin d'essayer de mettre un terme à près de dix-neuf ans de conflit entre les deux parties en Afghanistan .

Sur Twitter, ils donnent l'impression de contrôler l'Afghanistan : un convoi de leurs 4x4 parade, leur drapeau blanc et noir aux fenêtres, "aux portes de la capitale", où ils promettent de "protéger la population" et d'"accroître les patrouilles" contre "les voleurs et les corrompus".

Reste à comprendre si la propagande touche sa cible, alors que beaucoup d'Afghans, notamment des villes, craignent un retour au pouvoir des insurgés au terme de ces négociations, quand leur court règne a été terni par de multiples exactions. Ces derniers mois, ils multiplient en outre les assauts contre les forces gouvernementales.

Sediq Sediqqi, le porte-parole du président Ashraf Ghani, souligne la "contradiction évidente entre leurs récits et leurs actes", qu'une "population jeune et illettrée" embrasse pourtant. "D'une part, ils parlent de fraternité, de miséricorde, (...) et d'autre part, ils tuent et blessent des civils innocents".

"Les gens sous-estiment vraiment l'intelligence des Afghans", soupire de son côté l'analyste Omar Sharifi, qui se souvient des "corps qui pendaient, des gens décapités" dans Kaboul sous leur férule.

"Les talibans étaient aussi corrompus que le gouvernement", dont la prévarication est largement critiquée par la population, poursuit M. Sharifi. Et l'intellectuel de rejeter "la sanctification des talibans comme étant purs et religieux", "une image fabriquée".

26/10/2020 08:29:55 -          Islamabad (AFP) -          © 2020 AFP

Exclusif: les donateurs internationaux devraient promettre moins d'aide pour l'Afghanistan - sources .
Par Rupam Jain et Charlotte Greenfield © Reuters / Omar Sobhani FILE PHOTO: Une fille afghane reçoit du pain gratuit distribué par le gouvernement, devant une boulangerie, pendant le coronavirus épidémie de maladie (COVID-19) à Kaboul (Reuters) - L'Afghanistan est susceptible de recevoir des promesses d'aide réduites de la part de donateurs internationaux réunis à Genève le mois prochain, ont déclaré trois sources proches des discussions, dans l'incertitude sur comment les pourparlers de paix d

usr: 1
C'est intéressant!