•   
  •   

Monde Virus : l'Europe face à la deuxième vague donne un tour de vis pour "sauver Noël"

16:50  26 octobre  2020
16:50  26 octobre  2020 Source:   lepoint.fr

Covid-19 : "La dynamique haussière est généralisée", s'alarme l'épidémiologiste Pascal Crépey

  Covid-19 : Épidémiologiste et biostatisticien à l'École des hautes études en santé publique, Pascal Crépey travaille sur la modélisation de la propagation des maladies infectieuses telles que la grippe. Il fait le point sur la situation de l'épidémie de Covid-19 en France. Le nombre de personnes infectées par le coronavirus SARS-CoV-2 augmente partout dans le pays, on enregistre de plus en plus d'hospitalisations liées à la Covid-19 : assiste-t-on à la deuxième vague de l'épidémie?Le problème est que cette image de "vague" n'est pas clairement définie en épidémiologie.

  Virus : l'Europe face à la deuxième vague donne un tour de vis pour © Fournis par Le Point

La colère montait lundi en Italie en raison des nouvelles mesures introduites face à la progression de l'épidémie de Covid-19 pour "sauver Noël", tandis que plusieurs pays durement touchés ont imposé des couvre-feux afin d'éviter de nouveaux confinements généralisés de la population.

La décision du Premier ministre italien Giuseppe Conte de fermer les restaurants et les bars à partir de 18 heures (17H00 GMT) et tous les théâtres, cinémas et salles de sport pendant un mois a été qualifiée de "déclaration d'échec" par ses détracteurs et a poussé les scientifiques à se demander si cela suffirait à endiguer la propagation du virus.

Covid-19. Plus de 250 000 morts en Europe, les mesures de restrictions renforcées

  Covid-19. Plus de 250 000 morts en Europe, les mesures de restrictions renforcées Confrontés à une deuxième vague, les pays européens mettent en place des mesures draconiennes pour contrer l’évolution du coronavirus, qui a fait plus de 250 000 victimes depuis le début de la pandémie. L’Europe, confrontée à une puissante deuxième vague, a dépassé dimanche 18 octobre les 250 000 morts du Covid-19, amenant l’Italie et la Suisse à annoncer à leur tour un nouveau durcissement des restrictions.Avec plus de 8 000 morts recensés en sept jours, l’Europe connaît son plus lourd bilan sur une semaine depuis la mi-mai et de nombreux pays tentent de se protéger en multipliant les mesures sanitaires.

Alors que la maladie continue à s'étendre à travers l'Europe, l'Espagne a imposé un nouvel état d'urgence et des couvre-feux nocturnes et le gouvernement régional de la Catalogne (nord-est) réfléchit même à un éventuel confinement pendant les week-ends.

La France a quant à elle établi un nouveau triste record quotidien avec plus de 52.000 cas supplémentaires de Covid-19. La perspective d'un nouveau confinement y prend corps face à une deuxième vague "brutale" qui pourrait même être "plus forte que la première", s'est alarmé Jean-François Delfraissy, le président du Conseil scientifique qui guide le gouvernement.

En Allemagne, le parti conservateur d'Angela Merkel a annoncé le report de son congrès de début décembre devant élire un nouveau président et potentiel candidat à la chancellerie en 2021, faute de pouvoir réunir ses délégués en raison d'une aggravation de la pandémie.

Ireland entre dans le verrouillage total dans une tentative désespérée de sauver Noël alors que la deuxième vague européenne rassemble la force

 Ireland entre dans le verrouillage total dans une tentative désespérée de sauver Noël alors que la deuxième vague européenne rassemble la force COUNTY CARLOW, Irlande - dimanche il y a deux semaines, ma femme et moi avons rejoint quatre amis pour un dîner d'anniversaire, ce qui était alors la taille maximale groupe légalement autorisé, six. © Fourni par The Daily Beast PAUL FAITH Une occasion d'oublier le coronavirus pendant quelques heures s'est transformée en autre chose que lorsqu'un des enfants de notre hôte est entré dans la pièce où nous mangions et nous a dit qu'il avait entendu sur tik-tok, le pays passait au «niveau cinq».

Et en Belgique, où le nombre des contaminations a triplé en cinq semaines, passant à 321.031 cas, les vacances scolaires de la Toussaint ont été prolongées et les écoles contraintes de s'adapter à la forte progression du virus pour ne pas risquer d'aggraver une situation déjà "dramatique" dans les structures de soins.

La pandémie a fait au moins 1.155.301 million de morts dans le monde depuis fin décembre et plus de de 43.080.500 millions de cas ont été diagnostiqués, selon un comptage de l'AFP.

Certains voient le bout du tunnel, mais pas tous : Melbourne, la deuxième plus grande ville d'Australie, devrait ainsi sortir de son confinement cette semaine après près de quatre mois de restrictions qui ont coûté très cher.

"Sauver Noël !"

En revanche, les États-Unis ont connu un nombre record de nouveaux cas de Covid-19 ce week-end, le candidat démocrate à la présidence, Joe Biden, accusant le gouvernement du président Donald Trump d'agiter "le drapeau blanc de la défaite" après avoir admis qu'il "n'allait pas contrôler la pandémie".

Holly Willoughby divise les fans alors qu'elle pose en pyjama de Noël deux mois plus tôt

 Holly Willoughby divise les fans alors qu'elle pose en pyjama de Noël deux mois plus tôt Holly Willoughby a divisé les fans en postant une photo d'elle-même portant son pyjama de Noël deux mois avant le grand jour. La présentatrice de This Morning , 39 ans, a posé pour un selfie, qu'elle a partagé sur sa page Instagram, pour révéler qu'elle attend déjà avec impatience les fêtes de fin d'année. Holly se couvrit le visage en prenant la photo, qui la vit porter un ensemble de pyjama tartan rouge, noir et blanc, qu'elle révéla être ses vêtements de nuit de Noël.

En Italie, M. Conte a pour sa part déclaré espérer que les nouvelles restrictions impopulaires, qui portent un coup sévère à des secteurs déjà durement touchés après un strict confinement national ce printemps, "nous permettront d'être plus sereins d'ici Noël", tout en avertissant que les célébrations festives seront encore hors de question en fin d'année.

"Arrêtez ! Nous avons pris un décret pour vous sauver !", lançait lundi le chef du gouvernement italien au père Noël s'apprêtant à se suicider, dans un dessin satirique en Une du principal quotidien de son pays, le Corriere della Sera.

Mais le scepticisme est de mise en Italie, où des heurts ont éclaté entre forces de l'ordre et opposants au couvre-feu à Naples et à Rome ces derniers jours.

"Avec ces nouvelles restrictions, on va fermer. Notre établissement ne se trouve pas dans un centre-ville, nous sommes en province, nos clients viennent le soir ou pendant le weekend", a déclaré à l'AFP Giuseppe Tonon, 70 ans, propriétaire d'un restaurant à Oderzo, un petit village du nord-est.

Covid-19 : marché de Noël de Strasbourg, carnaval de Dunkerque... Ces évènements annulés

  Covid-19 : marché de Noël de Strasbourg, carnaval de Dunkerque... Ces évènements annulés Plusieurs rendez-vous majeurs prévus à la fin de l'année ou en début d'année prochaine sont annulés, reportés, ou profondément modifiés en raison de l'épidémie de Covid-19.

La photo de M. Tonon devant son établissement, résigné et déprimé avec un masque de protection pendant d'une oreille, a été postée par sa fille sur Facebook et a fait le tour des réseaux sociaux dans la péninsule.

Selon le syndicat FIPE-Confcommercio, les nouvelles mesures italiennes coûteront environ 2,7 milliards d'euros supplémentaires au secteur de la restauration.

Aveu d'échec

Les nouvelles mesures décidées par le gouvernement italien ont été sévèrement critiquées.

"Disons-le clairement : ce décret n'est pas un projet pour l'avenir, c'est un aveu d'échec concernant le passé. Il confirme l'incapacité d'éviter la deuxième vague de la pandémie, pourtant plus que prévisible. Les conséquences sont graves, aussi bien sur les fronts sanitaire qu'économique", écrit Aldo Cazzullo dans le Corriere della Sera.

"Cela fait huit mois qu'il (le gouvernement, ndlr) navigue à vue avec le Premier ministre qui signe un décret tous les quatre jours pour apparaître à la télévision", a accusé Giorgia Meloni, la cheffe du parti Fratelli d'Italia (FDI, extrême droite).

Pour Matteo Salvini, le patron de la Ligue (extrême droite), le principal parti italien, "les nouvelles restrictions sont une folie, un confinement qui ne dit pas son nom".

"Le gouvernement n'a écouté personne", a dénoncé de son côté Carlo Bonomi, le président de Confindustria, le principal syndicat des entrepreneurs.

US Cases Jump; L'Australie Mulls Christmas Opening: Virus Update

 US Cases Jump; L'Australie Mulls Christmas Opening: Virus Update (Bloomberg) - Les cas quotidiens aux États-Unis ont dépassé 70 000 pour la première fois depuis fin juillet, ce qui a incité Anthony Fauci, le plus grand spécialiste américain des maladies infectieuses, à qualifier cette courbe ascendante de «lieu précaire». " Les dernières données ont montré que la pandémie de Covid-19 approche de son précédent niveau des hautes eaux cet été alors qu'une nouvelle vague qui a commencé dans le haut Midwest dérive vers l'est vers des zones plus peuplées.

La gauche et la majorité gouvernementale accusent en revanche la droite d'essayer de profiter de la vague de mécontentement populaire provoquée par ces mesures et qui a entraîné des manifestations dans plusieurs villes.

"Il ne faut pas oublier que le vrai ennemi est le virus", a martelé lundi le président de la République, Sergio Mattarella, une personnalité respectée en Italie, dénonçant sans les préciser "les comportement irresponsables".

26/10/2020 13:56:54 -          Rome (AFP) -          © 2020 AFP

Suivez-nous sur Facebook
Téléchargez l'application
Microsoft News
Abonnez-vous à la newsletter

Les attractions américaines les plus effrayantes d'Halloween .
Les traditions de Noël peuvent sembler différentes cette année, mais certains magasins sont toujours déterminés à donner aux gens une dose de joie des Fêtes en personne - en toute sécurité, bien sûr.

usr: 1
C'est intéressant!