•   
  •   

Monde A New Delhi, Pompeo met en garde contre les "menaces" de la Chine

13:00  27 octobre  2020
13:00  27 octobre  2020 Source:   msn.com

Pompeo fera part des préoccupations de la Chine lors de sa tournée en Asie

 Pompeo fera part des préoccupations de la Chine lors de sa tournée en Asie Le secrétaire d'État américain Mike Pompeo a déclaré mercredi qu'il ferait part de ses préoccupations concernant la Chine la semaine prochaine alors qu'il se rendrait en Inde, au Sri Lanka, aux Maldives et en Indonésie.

Après New Delhi , M. Pompeo va poursuivre sa tournée pour une « région indo-Pacifique libre et ouverte », du nom de la stratégie américaine pour endiguer l’expansionnisme chinois. Il se rendra au Sri Lanka, dont le président Gotabaya Rajapaksa est proche de la Chine

Porter la liberté d'expression au cœur de l 'école, former les citoyens de demain cela me paraît essentiel." Mais la ministre n'a pas répondu précisément Europe1. A New Delhi , Pompeo met en garde contre les " menaces " de la Chine . AFP. L'amour est dans le pré 2020 : Karine Le Marchand

Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo © ADNAN ABIDI Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo

Les Etats-Unis ont mis en garde mardi contre les "menaces envers la sécurité" posées par la Chine à l'occasion d'une visite en Inde du secrétaire d'Etat Mike Pompeo et du ministre de la Défense Mark Esper.

En signe de renforcement de leurs liens stratégiques, les deux pays doivent signer dans la journée un accord sur le partage de renseignements.

"Aujourd'hui se présente une nouvelle occasion de rapprochement pour deux grandes démocraties comme les nôtres", a déclaré M. Pompeo avant d'entamer avec M. Esper des entretiens avec leurs homologues indiens, les ministres des Affaires extérieures Subrahmanyam Jaishankar et de la Défense Rajnath Singh.

En Asie, Pompeo devrait renforcer ses alliés contre la Chine

 En Asie, Pompeo devrait renforcer ses alliés contre la Chine Par Sanjeev Miglani © Reuters / POOL FILE PHOTO: Le secrétaire d'État américain Mike Pompeo tient une conférence de presse à Washington NEW DELHI (Reuters) - Secrétaire d'État américain à Mike Pompeo s'envole pour l'Inde la semaine prochaine pour renforcer les liens stratégiques avec une nation qui est bloquée dans une impasse militaire avec la Chine, dans le dernier effort de Washington pour renforcer ses alliés contre Pékin.

D’où la mise en garde lancée par l’armée pakistanaise, ce 22 février. « Nous espérons que vous n’allez pas nous mettre la pagaille », a Après l’attaque contre la caserne d’Uri, New Delhi avait mené des « frappes chirurgicales » contre des « camps rebelles » installés de l ’autre côté de la LoC.

En Chine , l’armée populaire de libération vient de publier dans son journal officiel ses objectifs pour 2019 et c’est un programme très engagé qui a été révélé. Le président chinois Xi Jinping a mis en garde Taïwan du « désastre » que serait une indépendance officielle alors que l'armée chinoise « se

De gauche à droite, le ministre américain de la Défense Mark Esper, le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo, le ministre indien de la Défense Rajnath Singh et le ministre indien des Affaires étrangères Subrahmanyam Jaishankar, lors d'un point-presse à New Delhi, le 27 octobre 2020. © Money SHARMA De gauche à droite, le ministre américain de la Défense Mark Esper, le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo, le ministre indien de la Défense Rajnath Singh et le ministre indien des Affaires étrangères Subrahmanyam Jaishankar, lors d'un point-presse à New Delhi, le 27 octobre 2020.

Les deux pays ont une longue liste de questions à discuter, a poursuivi le secrétaire d'Etat: coopérer contre la pandémie de coronavirus, "contrer les menaces pour la sécurité et la liberté posées par le Parti communiste chinois" et "promouvoir la paix et la stabilité dans toute la région".

M. Esper a souligné pour sa part que les Etats-Unis voulaient renforcer leurs liens avec l'Inde, au moment où les tensions restent fortes à sa frontière contestée avec la Chine dans l'Himalaya, afin de "répondre aux défis d'aujourd'hui et maintenir les principes d'une région indo-pacifique libre et ouverte à l'avenir".

Pompeo en cours d'enquête pour une possible violation de la loi Hatch

 Pompeo en cours d'enquête pour une possible violation de la loi Hatch Discours RNC de Washington - Le Bureau du conseiller spécial a ouvert une enquête pour déterminer si le secrétaire d'État Mike Pompeo a violé la loi fédérale avec son discours à la Convention nationale républicaine, qu'il a prononcé sous un gouvernement voyage à Jérusalem, ont confirmé lundi deux dirigeants démocrates de la Chambre.

Après des pourparlers à Washington avec son homologue américain, le ministre arménien des Affaires étrangères a promis de poursuivre le travail visant à revenir à un règlement pacifique dans la république autoproclamée du Haut-Karabakh.

Suite au retrait de Washington du traité FNI, et étant données les tensions persistantes entre la Russie et l’Otan, la sécurité européenne connaît de nouvelles menaces , avertit Vladimir Poutine.

Le ministre américain de la Défense Mark Esper (à gauche), le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo (à droite) et le ministre indien de la Défense Rajnath Singh à leur arrivée à un point-presse à New Delhi, le 27 octobre 2020. © Money SHARMA Le ministre américain de la Défense Mark Esper (à gauche), le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo (à droite) et le ministre indien de la Défense Rajnath Singh à leur arrivée à un point-presse à New Delhi, le 27 octobre 2020.

Lundi soir, MM. Pompeo et Esper avaient déjà souligné leur souhait d'approfondir les relations lors d'entretiens en tête-à-tête avec leurs homologues indiens. M. Jaishankar avait noté dans un tweet qu'elles "s'accroissent de manière substantielle dans tous les domaines".

- Partage de renseignements -

L'accord sur le partage de renseignements qui doit être signé (Basic Exchange and Cooperation Agreement) permettra aux Etats-Unis d'échanger des données ultra-secrètes provenant de satellites et capteurs qui aideront l'Inde à ajuster ses missiles et le déploiement de ses soldats.

Il autorisera également les Etats-Unis à apporter une technologie de navigation dernier cri à des avions de chasse susceptibles d'être fournis à l'Inde.

L'Inde signera un accord défensif avec les États-Unis après l'impasse himalayenne avec la Chine

 L'Inde signera un accord défensif avec les États-Unis après l'impasse himalayenne avec la Chine Les États-Unis et l'Inde ont réaffirmé leurs relations défensives et sécuritaires, alors que Washington continue de rallier ses alliés en Asie au milieu des inquiétudes concernant l'augmentation de l'activité militaire chinoise dans la région. © ADNAN ABIDI / AFP / POOL / AFP via Getty Images Le secrétaire d'État américain Mike Pompeo (à droite) est accueilli par l'ambassadeur américain en Inde Kenneth Juster à son arrivée dans un aéroport de New Delhi le 26 octobre 2020.

Cette branche du FLNC issue d’une des multiples scissions du mouvement d’origine l’a annoncé dans un communiqué transmis à Corse Matin. Ses membres prennent au sérieux la menace d ’un attentat islamiste sur l’île de Beauté. «La volonté des salafistes est clairement de mettre en place chez nous

Vues de New Delhi , ces infrastructures portuaires s’inscrivent dans une stratégie appelée « collier de perles », destinée à encercler l’Inde, dans le but de La Chine , pour sa part, estime que le plateau de Doklam fait partie de son territoire. Mais elle a été prise au dépourvu par la détermination indienne de

M. Esper milite pour que l'Inde achète des F-18 américains et réduise sa dépendance envers la Russie en matière d'armements. Mais l'Inde souhaite fabriquer une plus grande part d'armements chez elle et réclame des investissements.

MM. Esper et Singh "se sont réjouis de l'accroissement du partage d'information", selon un communiqué américain. Selon le ministère indien de la Défense, les deux ministres ont discuté "de possibles nouveaux terrains de coopération" sans autres détails.

Ces dernières années, les relations avec la Chine sont devenues de plus en plus tendues avec les Etats-Unis comme l'Inde.

Les Etats-Unis sont engagés dans une intense guerre commerciale avec la Chine et multiplient les mises en garde contre la puissance économique et militaire croissante de Pékin.

New Delhi cherche des soutiens internationaux après une confrontation meurtrière avec la Chine, la première en 45 ans, en juin à leur frontière contestée au Ladakh (Nord de l'Inde). Un affrontement au corps-à-corps a fait 20 morts côté indien et un nombre inconnu de victimes dans les rangs chinois.

A New Delhi, Pompeo met en garde contre les "menaces" de la Chine

  A New Delhi, Pompeo met en garde contre les Les Etats-Unis ont mis en garde mardi contre les "menaces envers la sécurité" posées par la Chine à l'occasion d'une visite en Inde du secrétaire d'Etat Mike Pompeo et du ministre de la Défense Mark Esper.En signe de renforcement de leurs liens stratégiques, les deux pays doivent signer dans la journée un accord sur le partage de renseignements."Aujourd'hui se présente une nouvelle occasion de rapprochement pour deux grandes démocraties comme les nôtres", a déclaré M. Pompeo avant d'entamer avec M.

« La Chine a toujours respecté la liberté de navigation et de survol dont bénéficient tous les pays, dans le cadre du droit international», a rappelé le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Geng Shuang, lors d'une conférence de presse le 20 février. Pour autant, a-t-il tenu à ajouter selon

D'après les premières conclusions de l 'enquête, un homme à pied aurait jeté une bombe au beau milieu de la foule. L'acte terroriste n'a pas encore été revendiqué. L'Egypte, dont le tourisme est une des principale ressources, a déjà connu de nombreux attentats meurtriers perpétrés contres des visiteurs.

En septembre, les deux puissances nucléaires se sont rejeté la responsabilité de tirs à leur frontière, les premiers depuis 1975. Elles ont acheminé des dizaines de milliers de soldats dans cette région himalayenne où l'hiver arrive.

L'Inde, en quête d'équipements pour le froid auprès des Etats-Unis, a accepté que l'Australie participe en novembre à d'importantes manoeuvres au large des côtes indiennes pour la première fois depuis 2007, les manoeuvres Malabar impliquant d'habitude l'Inde, les Etats-Unis et le Japon.

Les responsables américains affichent leur volonté de voir le "Quad" --groupement stratégique informel réunissant Etats-Unis, Australie, Inde et Japon-- se structurer davantage. Le "Quad" est présenté comme un moyen de contrer l'influence chinoise, en particulier la Marine chinoise.

Après ses entretiens en Inde, M. Pompeo doit se rendre au Sri Lanka, aux Maldives --deux pays où les investissements et l'influence croissante de la Chine inquiètent Washington et New Delhi -- et en Indonésie.

pdh-tw/oho/rma/lch/esp

En tournée en Asie, Pompeo dénonce le comportement "prédateur" de la Chine .
Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo a dénoncé mercredi le comportement "prédateur" de la Chine lors d'une visite au Sri Lanka qu'il tente d'éloigner de Pékin, avant d'annoncer aux Maldives l'ouverture d'une ambassade pour contrer l'influence chinoise croissante. Depuis le début lundi en Inde de sa tournée asiatique, M. Pompeo martèle ses attaques envers la Chine. Le Sri Lanka comme les Maldives, stratégiquement situés dans l'océan Indien,Depuis le début lundi en Inde de sa tournée asiatique, M. Pompeo martèle ses attaques envers la Chine.

usr: 0
C'est intéressant!