•   
  •   

Monde L'exploitation des travailleurs migrants a augmenté depuis la grève du COVID-19, indique le rapport

01:51  29 octobre  2020
01:51  29 octobre  2020 Source:   cbc.ca

Migrant retrouvé sur la plage de Calais est mort `` presque certainement '' en tentant d'atteindre le Royaume-Uni

 Migrant retrouvé sur la plage de Calais est mort `` presque certainement '' en tentant d'atteindre le Royaume-Uni Un homme retrouvé mort sur une plage près de Calais était "presque certainement" un migrant qui s'est noyé en essayant de rejoindre le Royaume-Uni en traversant la Manche en petit bateau Les responsables français ont dit.

Comedians in Cars Getting Coffee: "Just Tell Him You’re The President” (Season 7, Episode 1) - Продолжительность: 19 :16 blacktreetv Recommended for you.

Covid - 19 : « Pour limiter l’épidémie », en incitant à « rester chez soi au moindre symptôme, le Selon nos informations, ce confinement d’automne pourrait être allégé par rapport à celui décidé en mars. L’afflux de patients atteints du Covid - 19 éprouve, comme au printemps, le système hospitalier français.

Un groupe de défense demande un statut d'immigration complet et permanent pour tous les migrants alors qu'il publie un rapport détaillant les abus présumés subis par des centaines de travailleurs domestiques migrants au cours de la Pandémie de covid19.

Le Migrant Rights Network affirme que la pandémie a aggravé les conditions des travailleurs de la santé et que le racisme est à la base d'une grande partie du traitement négatif, qui comprend une augmentation de l'exploitation du travail et des salaires impayés.

Le groupe a publié son rapport, derrière des portes fermées: dénoncer l'exploitation des travailleurs migrants pendant le COVID-19 , mercredi. Il était fondé sur les réponses au sondage de 201 travailleurs de partout au Canada qui venaient de l'étranger pour s'occuper d'enfants, de personnes âgées et de personnes handicapées.

Hospitality exhortent Ottawa à donner la priorité aux employés dans tout plan de sauvetage lié au COVID-19

 Hospitality exhortent Ottawa à donner la priorité aux employés dans tout plan de sauvetage lié au COVID-19 Les travailleurs de © Jacqueline Hansen / CBC Les travailleurs de Hospitality ont organisé de petites manifestations dans diverses villes canadiennes cette semaine, attirant l'attention sur le sort de l'industrie pendant la pandémie du COVID-19. Les réservations d'hôtels ont baissé jusqu'à 90 pour cent, ce qui a entraîné une baisse drastique de la demande de travailleurs.

Covid - 19 : « Pour limiter l’épidémie », en incitant à « rester chez soi au moindre symptôme, le gouvernement devrait prendre en charge les jours Dans une allocution télévisée prononcée depuis l ’Elysée, le président de la République a annoncé « un confinement » sur tout le territoire à partir de

Covid - 19 : « Pour limiter l’épidémie », en incitant à « rester chez soi au moindre symptôme, le gouvernement devrait prendre en charge les jours de carence ». La perspective d’un reconfinement, pourtant repoussée depuis la rentrée, se dessine alors que le Covid - 19 , qui a fait plus de 500 morts

L'enquête a été menée au cours des deux derniers mois via un lien qui a été partagé avec les soignants par e-mail, Facebook, WhatsApp et d'autres médias sociaux via les organisations membres du Migrant Rights Network.

Plus d'un répondant sur trois a déclaré avoir perdu son emploi pendant le COVID-19. Parmi ceux qui ont perdu leur travail, un tiers ont signalé des problèmes continus d'accès à la prestation canadienne d'intervention d'urgence ou à l'assurance-emploi.

Pour ceux qui ont continué à travailler pendant la pandémie, près d'un sur deux a signalé des heures de travail plus longues, selon le Migrant Rights Network. Plus de 40 pour cent des répondants ont également déclaré qu'ils n'étaient pas payés pour des heures de travail supplémentaires, soit en moyenne 6 552 dollars de salaires impayés par travailleur au cours des six derniers mois, selon le rapport. MONTRE

Bélarus: l'opposition annonce le début d'une grève, malgré les pressions

  Bélarus: l'opposition annonce le début d'une grève, malgré les pressions La cheffe de l'opposition bélarusse Svetlana Tikhanovskaïa a annoncé lundi le début d'un mouvement de grève pour pousser au départ le président Alexandre Loukachenko, au lendemain d'une nouvelle grande manifestation contre le pouvoir à Minsk. "Dès ce matin, des employés d'entreprises et d'usines publiques, du secteur des transports, des mineurs, des professeurs et des étudiants ont commencé à faire grève", a-t-elle affirmé sur la messagerie Telegram.Elle a enjoint ses compatriotes à montrer "que personne ne travaillera pour le régime" d'Alexandre Loukachenko. "La grève dans les entreprises publiques est un levier de pression économique.

Sommet mondial de l’OIT sur le COVID - 19 et le monde du travail: Construire un avenir du travail meilleur. Du 1er au 9 juillet, l’OIT a organisé le plus grand sommet en ligne jamais réalisé pour rassembler les représentants des travailleurs , des employeurs et des gouvernements afin de

COVID - 19 - France. 1 165 278. Pour obtenir d’autres informations relatives à l’épidémie, il est possible de consulter la page d’information du Gouvernement sur le COVID - 19 .

| Un travailleur social migrant dit qu'un ami a été licencié après avoir quitté la maison:

Un répondant sur trois qui a continué à travailler a également déclaré que son employeur ne les laisserait pas quitter la maison, prendre les transports en commun, acheter des produits d'épicerie ou consulter un médecin pendant le COVID-19, indique le rapport. .

"Le racisme qui sous-tend ce déni de liberté est clair: alors même que les employeurs entraient et sortaient, les travailleurs - principalement des femmes d'Asie du Sud-Est, ainsi que des femmes des Caraïbes, d'Afrique et d'Asie du Sud - étaient traités comme des vecteurs de maladie", indique le rapport. .

Le réseau affirme que l'absence de statut de résident permanent rend difficile pour les travailleurs de faire valoir leurs droits. La résidence permanente donnerait aux travailleurs «la possibilité de quitter un mauvais emploi et de porter plainte sans crainte de représailles», dit-il.

Biélorussie déclare que les partisans lancent une grève

 Biélorussie déclare que les partisans lancent une grève La chef de l'opposition La chef de l'opposition biélorusse Svetlana Tikhanovskaya a déclaré lundi que les partisans avaient entamé une grève nationale après l'expiration de son délai pour la démission de l'homme fort Alexander Lukashenko. © Stringer Les forces de sécurité biélorusses ont réprimé les manifestations de dimanche "Aujourd'hui, la grève du peuple commence", a déclaré Tikhanovskaya sur sa chaîne Telegram.

Coronavirus - Covid 19 : MESURES EXCEPTIONNELLES POUR LES ENTREPRISES ET LES TRAVAILLEURS INDÉPENDANTS. En raison de l'impact de l’épidémie sur l’activité économique, la DGFiP et l'URSSAF mettent en œuvre les actions nécessaires à l'accompagnement des entreprises

Le nombre de malades du Covid - 19 hospitalisés en réanimation a dépassé mercredi la barre des 3000, un niveau inédit depuis début mai. En tenant compte des sorties, le nombre de patients du Covid - 19 actuellement en réanimation a augmenté de 127 ces dernières 24 heures, portant leur total à 3036.

Dans une pétition en ligne , le groupe réclame un «système d'immigration à palier unique, où tout le monde au Canada a les mêmes droits».

"Tous les migrants, réfugiés, étudiants, travailleurs et sans-papiers dans le pays doivent être régularisés et recevoir un statut d'immigration complet maintenant sans exception. Tous les migrants arrivant dans le futur doivent le faire avec un statut d'immigration complet et permanent."

Le rapport formule une série de recommandations visant à améliorer les conditions de logement, de soins de santé et d'emploi, ainsi qu'à accorder immédiatement la résidence permanente aux travailleurs.

Mercredi après-midi, l'administrateur en chef de la santé publique du Canada, la Dre Theresa Tam, a reconnu que certains groupes au Canada avaient été touchés de manière disproportionnée par la pandémie du COVID-19. MONTRE

| Selon le principal médecin du Canada, la pandémie a exposé les inégalités existantes:

"Les impacts ont été pires pour certains groupes tels que les personnes âgées, les travailleurs qui fournissent des services essentiels tels que ceux de la santé ou de l'agriculture, les populations racialisées, les personnes handicapées et les femmes", a-t-elle déclaré alors que l'Agence de la santé publique du Canada a publié son rapport annuel .

"Le virus n'a pas créé de nouvelles inégalités dans notre société; il les a révélées et a souligné les impacts des politiques sociales sur notre état de santé."

En réponse au rapport, le gouvernement fédéral a reconnu que «cette pandémie a mis en lumière certaines lacunes inacceptables dans le programme des travailleurs étrangers temporaires (TET), et nous nous engageons à les corriger».

La déclaration conjointe des bureaux des ministres de l'Immigration et de l'Emploi a également noté l'engagement du premier ministre Justin Trudeau de «réimaginer» le programme des TET, en particulier comment «mieux protéger les travailleurs - et cela comprend la considération de nouvelles voies vers la résidence permanente».

Naufrage dans la Manche: la justice veut "identifier le conducteur" .
Grands hôtels quasi vides, événementiel en berne: Cannes a le blues

usr: 5
C'est intéressant!